166 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Kaos Genesis

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

C’est dans un monde divisé où règnent la discorde, la corruption et le chaos que les dieux prennent la décision de remettre pied sur terre afin de rétablir la paix et l’ordre au sein des hommes.


Un nouveau tournant s'amorce ainsi pour l’humanité...

Kaos Genesis est un univers fantastique habité par des créatures mythiques et façonné par la magie des dieux où vous pourrez suivre les aventures d’Engy et de Démée, deux enfants aux destins extraordinaires.

www.kaos-genesis.com

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 décembre 2012
Nombre de lectures 53
EAN13 9782960125719
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0037€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

EXTRAIT I
KAOS GENESIS I. Aèle
© Edîtîons Mystery, 212 pour a présente édîtîon
ïSBN: 978-2-961257--2 Dépôt éga: décembre 212
Loî n0 49 956 du 16 juîet 1946 sur es pubîcatîons destînées à a jeunesse.
Toute reproductîon, même partîee, est înterdîte et susceptîbe de donner îeu à ’appîcatîon de a oî concernant es droîts d’auteur.
Yotis Kavopoulos
KAOS GENESIS I. Aèle
Editions Mystery
PROLOGUE
’orîgîne, dans notre monde, a présence des dîeux étaît ’entÀendaîent. Peu à peu, a oî envers es dîeux dîmînua et învîsîbe aux hommes. ïs se manîestaîent rarement et aîssaîent es humaîns mener eur vîe comme îs dîvîsa es hommes en deux cans rîvaux : es croyants et es non-croyants. Chaque can s’enerma dans son monde, ne s’ouvrant qu’à ses nouveaux adhérents. En choîsîssant un can, vous acceptîez obîgatoîrement ses règes, ses croyances, ses doutes et ses espérances. Vous aîsîez corps avec uî, uî accordant toute votre oî. C’est aînsî que es guerres menées « au nom des Dîeux » commencèrent. D’autres urent bîen pus subtîes et compîquées, car conduîtes par des conquérants que a soî de pouvoîr poussaît à mentîr et manîpuer eur propre can en învoquant une guerre « au nom du peupe ». Les pus horrîbes urent assurément cees dîrîgées par des hommes puîssants, ous et mégaomanes, prêts à toutes es cruautés et à provoquer des guerres « au nom de a race suprême ».
9
Kaos Genesis  Aèle
Fînaement, nous nous battîons contre ’înjustîce, contre ’ego d’hommes puîssants, contre toute orme d’extrémîsme. Nous nous battîons contre es dérîves de ’homme, contre nous-mêmes. Nous nous battîons aussî car nous n’étîons pas que des pîons sur un échîquîer : nous étîons des êtres de chaîr et de sang, mûs par ’espoîr que bîentôt – peut-être – vîendraîent des jours meîeurs.
Pourtant, es guerres engendraîent d’autres guerres quî, ees-mêmes, donnaîent naîssance à de nouveaux conlîts. Aussî, nous nous perdîons dans une vîoence toujours pus aveuge. Nous tombîons dans un cerce vîcîeux dont a seue îssue sembaît être a dîsparîtîon de a source de ces maheurs : ’Humanîté. En efet, î ne restaît pus, à présent, qu’un dîxîème de cette humanîté : ee s’acharnaît à utter pour survîvre, mettant en pérî es anîmaux – jusqu’à provoquer ’extînctîon de certaînes espèces. Même a nature se déchana pour échapper à cette race humaîne quî a aîsaît tant soufrîr. Ee It écater sa coère par des tsunamîs, trembements de terre, tempêtes et autres catastrophes naturees quî réduîsîrent davantage a popuatîon terrestre. Conscîents du danger, tous es dîeux se réunîrent pour trouver une soutîon et sauver ’humanîté. ïs prîrent ensembe a ourde décîsîon d’aer vîvre parmî es hommes et de ne pus es aîsser agîr à eur gré. Après un certaîn temps, îs arrîvèrent à sauver a panète en reconstruîsant, à eur açon, tout ce que ’Homme avaît détruît et reprîrent es rênes de eur vîe et de eur destîn. Maîs es dîeux ne s’en tînrent pas qu’à cea : îs décîdèrent d’ofrîr es bîenaîts de eurs pouvoîrs à certaîns prîvîégîés quî auraîent pour rôe de es utîîser à bon escîent et aîder tout être vîvant à vîvre dans a paîx et a sérénîté.
1
Prologue
Depuîs pus de troîs cents ans déjà, très peu de guerres ont écaté, et a mentaîté des hommes a consîdérabement évoué. Au départ, ’entente entre es dîeux et es hommes n’a pas été aîsée maîs, par a suîte, a vîe est devenue beaucoup pus acîe pour tous. Sau peut-être pour es dîeux quî payèrent un ourd trîbut au sauvetage de ’Humanîté. En efet, pour vîvre sur terre et régner sur es hommes tout en préservant eur propre équîîbre,es dîeux doîvent se réîncarner dans e corps d’un morte tous es sîèces, toujours dans a même année. Cette premîère année de règne s’appee « ’Égîron ». Aînsî es dîeux veîeront sur es hommes pendant quatre-vîngt-dîx ans. ïs pourront es aîder à aîre ace à toutes sortes de dîicutés grâce aux pouvoîrs qu’îs eur ofrîront. Après cet ère de règne vîent « ’Hypnos », pérîode de repos de dîx années quî permettra aux dîeux de se ressourcer en se reposant dans ’objet sacré quî eur est destîné : « ’Hîéro ».
Cea va bîentôt aîre une année que ’Égîron a commencé en Grèce. Le Grand Patrîarche, aîdé de ses douze popes sacrés, a déjà réîncarné tous es dîeux, à ’exceptîon de a déesse de a Nature, Déméter. Le berceau de sa renaîssance est son tempe au sanctuaîre d’Éeusîs. La descendance qu’ee a coutume d’învestîr vîent d’avoîr des jumees : comme e veut a rège, une seue d’entre ees uî prêtera vîe. La seconde devra être exécutée pour uî permettre de rejoîndre es autres dîeux sur e mont Oympe.
1
1