104 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Transforme-toi en loup de mer

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Tu n’as qu’à ouvrir ce livre pour devenir Louca, un courageux loup-de-mer qui vit sur l’océan. Il voyage à dos de lamantin, en compagnie de son ami martin-pêcheur. À la lumière du jour, Louca a l’air d’un garçon comme les autres. Une fois dans son corps, ce n’est que sous les étoiles de la nuit que ton apparence changera véritablement. Les ancêtres de Louca, des loups-garous chassés des forêts par les hommes, ont longtemps vécu sous terre avant de sillonner les mers. Même disparus depuis des centaines d’années, ils t’entraîneront dans une aventure dont tu as peut-être déjà osé rêver, dans un monde peuplé de pirates, de requins-gobelins et de créatures vénéneuses.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 décembre 2015
Nombre de lectures 30
EAN13 9782897529697
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0015€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Copyright © 2015 Maude Royer
Copyright © 2015 Éditions AdA Inc.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que
ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.

Éditeur : François Doucet
Révision linguistique : Féminin pluriel
Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Carine Paradis, Catherine Vallée-Dumas
Illustrations de la couverture et de l’intérieur : © Thinkstock
Design de la couverture : Maude Royer
Montage de la couverture : Mathieu C. Dandurand
Mise en pages : Mathieu C. Dandurand
ISBN papier : 978-2-89752-967-3
ISBN PDF numérique : 978-2-89752-968-0
ISBN ePub : 978-2-89752-969-7
Première impression : 2015
Dépôt légal : 2015
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque Nationale du Canada

Éditions AdA Inc.
1385, boul. Lionel-Boulet
Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7
Téléphone : 450-929-0296
Télécopieur : 450-929-0220
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com

Diffusion
Canada : Éditions AdA Inc.
France : D.G. Diffusion
Z.I. des Bogues
31750 Escalquens — France
Téléphone : 05.61.00.09.99
Suisse : Transat — 23.42.77.40
Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99

Imprimé au Canada

Participation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du
livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion
SODEC.
Conversion au format ePub par:
www.laburbain.comLe jeu
Ouvrir ce livre est tout ce que tu as à faire pour devenir Louca, un courageux loup de
mer. Une fois transformé, tu auras de nombreuses décisions à prendre, et quelques
épreuves à surmonter. Tu devras parfois réfléchir, sans pour autant t’arracher les poils de
sur le crâne. À d’autres moments, tu auras intérêt à écouter la petite voix dans ta tête,
celle de Louca. Plusieurs chemins mènent à la réussite de ta mission. Que tu la
complètes avec succès au premier essai ou non, tu pourras emprunter l’identité de Louca
aussi souvent que tu en auras envie. Chaque fois, ton histoire sera différente. Il se
pourrait toutefois que tu passes au même endroit à plus d’une reprise. Évite alors de
refaire les mêmes erreurs !
Pour vivre pleinement cette aventure, tu dois savoir ce qu’est ceci :

C’est une rose des vents. Le « N » indique le nord, le « S », le sud, le « O », l’ouest, et
le « E », l’est. Dans certaines circonstances, elle t’aidera à te diriger.
Il y a aussi deux petites règles à respecter :★ Suis bien les directives sans tricher (ou pas trop) ;
★ Amuse-toi !Ton personnage
Es-tu prêt à te métamorphoser en loup de mer ? Si tu es déjà un garçon, cette transformation se
fera en douceur. Si tu es une fille, l’expérience sera aussi amusante et d’autant plus dépaysante !
Dans le pire des cas, tu ressentiras un drôle de petit frisson entre les orteils. Qui que tu sois, vas-y,
claque des doigts ! Voilà, tu es Louca, assis sur le dos de ton ami le lamantin. Maintenant,
agenouille-toi et penche-toi au-dessus de l’océan. Attention de ne pas chuter ! Observe bien ton
reflet. En gros, tu as l’allure d’un jeune garçon de douze ans. Tu portes un chandail rouge à
manches courtes et un pantalon de toile noir dont les multiples poches sont remplies de choses
utiles. Ton objet le plus précieux est une coquille de palourde au bord tranchant qui te sert de
canif. Tu possèdes également une dizaine de perles, une carte où figurent quelques îles
environnantes et un rouleau d’algues vertes. Ta peau est bronzée par le soleil, et tes cheveux et
tes yeux sont bruns. Un garçon comme les autres, es-tu en train de te dire ? Ne va surtout pas
t’imaginer que Louca n’a rien d’extraordinaire. Continue ta lecture et, dès que la nuit tombera sur
l’océan, tu comprendras…Ta vie
Quelque part en mer, Manati le lamantin dort paisiblement. Son large dos se soulève
hors de l’eau au rythme de ses ronflements. Il a l’apparence d’un rocher lisse et rond.
Pour respirer, l’imposant animal sort sa tête de gros chien-chien de l’eau toutes les cinq
minutes. Assis sur le dos de Manati, tu as l’impression d’être sur un radeau alors qu’une
tempête s’annonce. Malgré cette légère houle, tu partages avec ton ami Martin le fruit de
sa pêche. L’habile oiseau au plumage bleu vif vient de rapporter une dizaine de petits
poissons. Entre deux de ses proies avalées tête première, le martin-pêcheur se vante de
la facilité avec laquelle il les a repérées. Cette fin de journée ressemble vraiment à toutes
les autres ! Jusqu’à ce que Martin s’envole à nouveau après avoir déclaré être encore
affamé.
— Il va faire nuit ! le grondes-tu. Tu ne peux pas pêcher dans le noir, Martin !
— Il ne fallait pas te goinfrer, réplique l’oiseau bleu vif, du haut de ses vingt
centimètres.
— Je suis beaucoup plus gros que toi ! te défends-tu. C’est normal que je mange un
ou deux poissons de plus.
— Et si tu te contentais d’algues et de fleurs aquatiques, comme Manati ? grommelle
Martin. Allez, ne te tracasse pas, matelot. Je n’irai pas bien loin.
En deux ou trois battements d’ailes, le martin-pêcheur s’installe dans tes cheveux.
Ses petites griffes t’égratignent le crâne.
— Debout ! exige-t-il.
Tandis que tu t’exécutes, il s’en prend à Manati, qui ronfle toujours :
— Hé ! grosse baleine, un peu de silence !
Après quoi, l’oiseau plonge à pic et percute violemment la surface de l’océan. Cinq
secondes plus tard, il se propulse hors de l’eau et revient se poser à tes côtés, sur le dos
de Manati. Il lance sa proie en l’air pour l’avaler dans le sens des écailles. Il remonte
ensuite sur ta tête. Il a l’habitude de la prendre pour son perchoir.
— Si tu manges trop, tu vas faire des cauchemars, Martin, l’avertis-tu.
— Pfff, siffle ton ami l’oiseau avant de replonger.
Cette fois, les choses ne se passent pas aussi bien pour l’imprudent pêcheur. Dans
l’obscurité du crépuscule, il est trompé par un reflet qu’il prend pour le mouvement d’un
poisson. C’est contre un objet dur qu’il cogne son bec. Sous le choc, tout le corps de
Martin se raidit. Trop assommé pour s’envoler, il tombe à l’eau et coule à pic.
À moitié réveillé, Manati se sert d’une de ses deux pattes-nageoires comme d’un gant
de baseball pour récupérer l’oiseau et le balancer sur son dos. Toi, tu ramasses l’objet en
verre responsable de cet incident.
— Qu’est-ce que c’est ? piaille Martin en bondissant sur ses pattes.Attend-il de connaître les forces et les faiblesses de la chose avant de la provoquer en
duel ?
— Une bouteille, lui réponds-tu.
Prenant son bec pour un tire-bouchon, le martin-pêcheur arrache le bouchon de liège
qui scelle la bouteille. Puis, de son long bec qu’il enfonce dans le goulot, il tire vers lui un
vieux parchemin que tu t’empresses de dérouler.
— Qu’est-il écrit, Louca ? s’impatiente déjà l’oiseau bleu.
— Je ne sais pas, te désoles-tu. Il fait trop sombre, je n’y vois rien.
Le soleil a effectivement disparu sous l’horizon. Plusieurs étoiles entourent déjà la
lune presque pleine qu’aucun nuage ne voile. La nuit s’annonce claire. Pas assez,
cependant, pour que des yeux humains déchiffrent les pattes de mouche qui recouvrent
le parchemin.
Sous peu, le phénomène qui te donnera l’aspect nocturne des loups de mer se
produira.
★ Il est encore temps de fermer ce livre et de redevenir toi-même. Mais si tu choisis de
vivre cette étrange transformation, poursuis ta lecture à la page suivante.