Une année d'activités détente avec mes enfants

-

Livres
280 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Combien de fois par semaine entendez-vous « Je sais pas quoi faire… », « Joue avec moi… », « Je m’ennuie ! ».
Vous aimeriez passer un moment privilégié avec vos enfants mais voilà, l’inspiration n’est pas toujours au rendez-vous !
Pas de panique, cette année détente recense pour vous plus de 200 activités ludiques et relaxantes, faciles à mettre en place, même par les parents les plus débordés !
Yoga, méditation, histoires relaxantes, activités créatives et pédagogie Montessori, tout est fait pour favoriser complicité et partage avec eux.
Vous pouvez commencer à tout moment de l’année et, semaine après semaine, vous verrez progresser vos enfants. À la fin du livre, l’ambiance à la maison sera apaisée et tout le monde en redemandera !


Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 22 décembre 2015
Nombre de lectures 159
EAN13 9782812504716
Langue Français
Signaler un problème
AUTEURS
Laetitia Ganglion Bigorda :ateliers Montessori
Sophie de Mullenheim :activités créatives
Shobana R. Vinay :yoga, méditation et histoires relaxantes
Introduction
M onannée détenterecenseplusde 200activitésapaisantesàfaire avecsonenfant.Réparties sur 52semaines, ellessontdiviséesen5parties:lesactivitéscréatives,le yoga,laditation, leshistoiresrelaxantesetlapédagogie Montessori.Ainsi,vousprivilégierezlesmomentsde partageet de complicité avecvotre enfantà traversde multiplesateliers(lecture,exercices physiques,dessins,bricolages,etc.).Vouspouvez commencer àtoutmomentde lannée. Le livreaété construitpourquelesenfantsprogressent aufur età mesureet acquièrentun certainniveau.
Activité créative Combien de fois par semaine entendez-vous « Je ne sais pas quoi faire... » sur un ton traînant ? Une fois, deux fois, dix fois ! Les enfants vous sollicitent sans cesse pour s’occuper. Mais pas que... S’ils viennent vous trouver, c’est également parce qu’ils ont envie de passer du temps avec vous, de partager un moment privilégié. Seulement, si eux ne savent pas quoi faire, vous n’êtes pas toujours beaucoup plus inspirés. Il est donc salvateur d’avoir toujours sous la main quelques idées d’activités simples, créatives et calmes. Simples, parce que si le matériel nécessaire pour réaliser les activités est introuvable et cher, jamais vous ne vous y mettrez. Créatives, parce que vos enfants ont besoin d’exprimer tous les trésors qu’ils cachent en eux. Stimuler leur sens artistique est une façon de faire travailler leur imagination et leur intelligence. Cela les aide également à se définir et à affirmer leur personnalité. Calmes, enfin, pour que cette activité partagée reste un souvenir apaisé et apaisant pour tout le monde et qui donne envie de recommencer. Présentation de l’auteur Maman de six enfants, Sophie de Mullenheim vit dans une ébullition perpétuelle où chacun veut bricoler, s’amuser, inventer, patouiller... Des grands qui s’inventent cuisiniers d’un jour aux petits qui veulent des coloriages, elle doit toujours avoir une réserve d’idées glanées ici et là pour contenter les uns et les autres. Parfois aussi, elle laisse ses enfants s’ennuyer pour qu’ils s’inventent leurs propres activités... qui l’inspireront peut-être à son tour.
Yoga Le yoga est une pratique physique ancestrale. Il permet au moyen de postures simples ou complexes, associées à la maîtrise de la respiration, de maintenir une souplesse corporelle, de relâcher les tensions mentales et physiques et de faire le plein d’énergie. Commencer le yoga jeune donne aux enfants un bon départ dans la vie. Avec leur souplesse naturelle et leur sens de l’équilibre ils adoptent les postures avec beaucoup plus de facilité que les adultes. Ils peuvent progresser rapidement. Beaucoup d’enfants sont par nature aventureux, ils ont juste besoin d’être encouragés. Aidez-les à prendre la posture correctement, mais faites attention de ne jamais forcer. Leur corps comme tous leurs os et leurs muscles sont encore en pleine croissance. La plupart des enfants sont de grands imitateurs et s’ils vous voient en train de pratiquer vosasanas(postures) régulièrement, ils voudront se joindre à vous et vous imiter. Un enfant ne peut soutenir son attention très longtemps. Pour favoriser la concentration, les séances sont présentées de façon amusante. Profitez du fait que la plupart desasanastirent leurs noms d’animaux, d’oiseaux et d’autres créatures. Laissez par exemple, l’enfant rugir comme un lion ou se dresser comme le cobra d’un charmeur de serpent.
Méditation
La méditation est une pratique d’équilibre entre concentration et respiration. Apprendre à respirer et à fixer son attention dès le plus jeune âge développe les capacités psychiques et corporelles des enfants. Ainsi, dans les écoles où la méditation est enseignée, les professeurs ont remarqué une nette amélioration dans le travail et les rapports entre enfants. La concentration est une notion abstraite pour les enfants qui l’appréhenderont par le toucher. Dans cet ouvrage la première partie de la méditation met l’accent sur la concentration avec, comme vecteur, le sens du toucher. Celui-ci est souvent négligé dans la vie moderne rapide et stressante, mais il permet de susciter la concentration et la détente. La seconde partie des exercices de méditation aborde la pratique de la respiration. Pour s’adapter à la compréhension des plus jeunes, elle s’inspire des animaux ou des éléments de la nature. La troisième partie traite desmudrâs. Ce terme vient du sanskrit et signifiesceau. Lesmudrâs ressemblent à un yoga des mains, qui permet d’équilibrer les différents éléments constituants notre corps, en liant la concentration et la respiration. Tout comme l’univers, notre corps est constitué de cinq éléments qui sont associés à chacun des doigts. Le pouce est associé au feu, l’index à l’air, le majeur à l’espace, l’annulaire à la terre et l’auriculaire à l’eau. De la même façon chaque zone de la paume de la main et des doigts est associée et interagit avec une partie ou un organe de notre corps. En pratiquant tel ou telmudrâ, nous apaisons ou faisons mieux fonctionner telle ou telle partie de notre corps, par une stimulation des zones réflexes de la main et des doigts.
Histoire relaxante Les histoires relaxantes permettent aux enfants de se détendre en écoutant une histoire où l’enfant est acteur. En lien avec la nature, les histoires transportent l’enfant dans un monde imaginaire et onirique. L’enfant s’apaise et se projette dans l’histoire qui lui est racontée. Présentation de l’auteur Ayant appris le yoga dans son propre cursus scolaire Shobana R. Vinay a été initiée par un professionnel et se perfectionne par une pratique personnelle depuis plus de dix ans. Passionnée par cette discipline et désireuse de transmettre sa passion, elle est actuellement enseignante de yoga dans plusieurs écoles maternelles et primaires. Elle donne également des cours aux adultes en privé et dans le cadre d’une association. Ce livre est le résultat de cette expérience de l’enseignement du yoga dans le milieu scolaire, où il est important de constamment s’adapter et évoluer avec le rythme, l’intérêt et la réaction des enfants.
Montessori La pédagogie Montessori est une pédagogie scientifique basée sur l’observation de l’enfant. Elle favorise son développement naturel. Chaque enfant a un plan de développement qui lui est propre. La pédagogie Montessori propose à l’enfant un environnement préparé et adapté à ses besoins. Ainsi, vous encouragez son autonomie dans un espace de liberté et de responsabilité, qui favorise la confiance en soi et qui respecte ses rythmes d’apprentissage. Présentation de l’auteur Maman de 3 enfants et soucieuse d’un accompagnement des enfants dans le respect et la bienveillance éducative, Laetitia Ganglion Bigorda a fait de nombreuses formations sur l’accompagnement des enfants, dont la pédagogie Montessori. Ce qui devait au départ s’adresser uniquement à ses enfants, pour l’instruction en famille, s’est transformé en de plus vastes projets. Elle a fondé l’associationAux Couleurs de Montessoridans le but de faire découvrir cette pédagogie. Elle propose du soutien scolaire, et a créé une éco-école Montessori. Grande passionnée d’humanitaire, avant d’être mère, elle a pu toucher du doigt les catastrophes et la grande misère mondiale. Ne pouvant plus intervenir, elle a reporté toute son attention sur les enfants, car elle est convaincue que l’éducation est une des plus grandes armes de paix. À travers cet ouvrage, elle a voulu donner la possibilité au grand public de s’inspirer de la pédagogie Montessori et de l’éducation bienveillante, en transposant des activités qui se pratiquent à l’école dans un cadre familial.
SEMAINE 1
Activité créative
Si nous connaissions l’humeur des uns et des autres, cela nous éviterait de les prendre à rebrousse-poil et de créer des tensions. Pour favoriser une ambiance apaisée à la maison, improvisez donc un petit tableau sur lequel chacun pourra exprimer son humeur du moment. Bien entendu, rien n’est figé. Les humeurs peuvent changer et le tableau évoluer. L’important est qu’il soit à la portée de tous, compréhensible même par les plus petits et visible par toute la famille. Le système désamorcera bien des disputes et contribuera au calme. Car une émotion exprimée clairement est déjà presque canalisée.
L’humeur du jour
Humeurs à la carte
À l’usage, vos enfants vous feront peut-être remarquer qu’il manque quelques humeurs. Affamé, inquiet, fier… Qui sait ? Écoutez-les. C’est une excellente occasion de discuter avec eux et de mieux les comprendre.
Avec les petits, il est important d’expliquer le fonctionnement du tableau. Ils doivent bien comprendre le sens de chaque case. Pour cela, expliquez-leur les différentes humeurs en prenant des exemples récents et personnels qui leur parlent. Très vite, ils prendront goût à l’exercice. Chaque jour, et plusieurs fois même, ils placeront leur étiquette dans la case correspondant à leurs états d’âme.
1Divisez une feuille cartonnée en six cases. Inscrivez en bas de chaque case un mot correspondant à une humeur différente : triste, heureux, en colère, fatigué, excité, grognon. 2Illustrez ensuite les cases à votre guise. Vous pouvez dessiner ou imprimer des smileys, dessins humoristiques, images d’animaux, portraits... Si vous avez des grands, confiez-leur cette mission ou proposez-leur de mimer chaque humeur et de les photographier. Votre tableau sera unique ! 3Ensuite, préparez une étiquette par personne avec un prénom ou une photo d’identité. à l’arrière de chaque étiquette, collez un peu de pâte adhésive pour pouvoir les repositionner à
l’infini. Si votre tableau est sur le frigo, il existe des feuilles magnétiques dans lesquelles vous pourrez découper des étiquettes aimantées.
Mandala escargot
On aideles petitsà chois es pour exprimer la gaîté. ir cinq ou six couleurs très viv Ensuite, ils colorient la coquille de l’escargot en veillant à ce que deux cases consécutives ne soient pas de la même couleur. Les moyens adoptent le même principe, mais une fois l’ordre des couleurs établi, il doit rester le même jusqu’au centre de la coquille. Les grandsutilisent des crayons de couleur classés du plus foncé au plus clair. Ils colorient chaque case, en suivant le même ordre. à chaque nouvelle série de couleurs, ils appuient un peu moins sur le crayon pour que la teinte soit plus pâle.
Activité Montessori
Les enfants se construisent en partie par mimétisme. Ils vont observer leur environnement pour ensuite le reproduire. Leur besoin de marcher dans les pas de l’adulte est essentiel. Ils portent en eux leur propre chemin de développement et c’est en leur donnant la possibilité de faire avec nous et en s’entraînant qu’ils pourront perfectionner leurs gestes de la vie quotidienne. « Il faut tout enseigner en reliant tout à la vie ; mais il ne faut point supprimer, en dirigeant un à un chaque geste que l’enfant a appris à accomplir et à transposer dans la vie pratique. »
Maria Montessori
Les versés Préparation de l’activité Matériel : un plateau deux pichets des graines À travers les activités de vie pratique, les enfants vont pouvoir s’entraîner, hors contexte, sur les gestes de la vie quotidienne. Ils pourront expérimenter à leur rythme, et sans pression extérieure. En lui laissant un autre moment pour perfectionner son geste, l’enfant va pouvoir prendre le temps de répéter sans objectif contraignant. Il va pouvoir apprendre à verser, se servir et servir les autres. C’est un pas vers l’autonomie et le développement de la concentration ! 1Pour chaque « verser... », montrez une première fois comment verser à votre enfant, en vous plaçant à sa droite, et en faisant des gestes lents et précis. 2Sur un plateau, disposez deux pichets identiques, dont un avec des graines que l’on placera à gauche dans le plateau. 3Attrapez avec trois doigts l’anse du pichet gauche, et versez le contenu de celui-ci dans l’autre pichet.
4Quand vous avez vidé le pichet gauche, regardez avec insistance l’intérieur du pichet pour observer qu’il est vide et reposez-le à sa place initiale. 5Renouvelez l’opération avec le pichet nouvellement rempli, puis proposez à votre enfant de faire l’activité. 6Il est possible qu’il renverse sans le vouloir le contenu des récipients. Montrez-lui comment ramasser les graines avec trois doigts (pouce, index, majeur) sans faire de commentaires. Donnez-lui la possibilité de se tromper, c’est en se trompant que l’on apprend. Son estime de
soi s’en trouvera renforcée.
Voici quelques variantes de la pratique :
verser à la cuillère de bol à bol
verser de grosses graines (haricots noirs)
verser de petites graines (lentilles)
verser dans deux contenants
verser de l’eau
verser avec un entonnoir dans plusieurs contenants
Yoga - Méditation
Comment faire ? Cette partie du livre consiste à renouer avec ces simples gestes qui peuvent être très bénéfiques. Ces séances peuvent être effectuées à n’importe quel moment de la journée, dans un endroit calme. L’enfant doit être allongé sur le dos, sur un tapis ou sur son lit. Le parent doit être aux côtés de l’enfant. Il parle calmement, de manière imagée, et ses doigts parcourent lentement et entièrement chaque partie du corps décrite. L’enfant doit se concentrer sur les parties du corps qui sont parcourues et nommées (et/ou racontées) par l’adulte. Le corps
La tête 1Faites imaginer à votre enfant que sa tête est une montagne et que votre voyage commence en son sommet pour aboutir au bas de la vallée. 2Posez les doigts au sommet de sa tête, le pic de la montagne. 3Puis descendez au niveau du front en parcourant et touchant toute la surface en lui expliquant que c’est un lac de montagne. 4Parcourez ensuite les deux sourcils en les décrivant comme deux forêts de conifères. 5Dessinez également les deux yeux en expliquant que ce sont deux bosses et qu’elles ont beaucoup travaillé depuis ce matin. 6N’oubliez pas les deux oreilles qui représentent les deux falaises qui ont beaucoup écouté et qui doivent se reposer. 7Puis descendez au niveau du front en parcourant et touchant toute la surface en lui expliquant que c’est un lac de montagne. 8Enchaînez ensuite avec le nez, ce pic qui fonctionne tout au long de notre vie et qui mérite de se détendre. 9Puis redescendez vers les lèvres et la bouche, cette crevasse qui parle et qui doit se reposer. Terminez le voyage par le menton, cette dernière bosse avant la vallée abrupte. Toute la montagne, donc le visage, s’est maintenant bien reposée.
Votre enfant est allongé sur le dos, les yeux fermés et les bras le long du corps. Ce voyage favorise la détente et le ressenti du corps.