La fête ensorcelée

-

Livres
33 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Avec les petites fées, le monde devient magique !

C'est bientôt la fête de la citrouille à l'école ! Seulement, les problèmes s'enchaînent pour Léonie, Flora et Sybille qui aident à la préparation... Heureusement que la magie est là pour les aider !

Une grande histoire avec 5 épisodes : les aventures de trois petites filles d'aujourd'hui aux pouvoirs magiques !


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 31 août 2012
Nombre de lectures 20
EAN13 9782215120209
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
La fêteensorcelée Histoires de Sophie de Mullenheim Illustrations de Dorothée Jost
Présentationdespetitesfées
Sybille Inventive, gourmande et timide, Sybille est la fée la plus débrouillarde de la bande. Elle est l’amie de Flora et Léonie. Sybille porte en bandoulière un petit sac magique d’où elle sort toutes sortes d’objets, minuscules ou très grands ! Quand elle chausse sa paire de lunettes de soleil, elle devient… invisible !
Léonie Sportive, gaffeuse et tête en l’air, Léonie est la fée la plus courageuse de la bande. Elle est l’amie de Sybille et la grande sœur de Flora. Dans la poche de sa salopette, Léonie a un paquet de craies de couleur. Pour faire de la magie, elle dessine sur le sol ou les murs ce qu’elle veut voir apparaître. Quand elle trace une marelle sur le sol et qu’elle saute dedans jusqu’au ciel… elle s’envole !
Flora Bavarde, coquette, mais peureuse, Flora est la fée la plus studieuse de la bande. Elle est l’amie de Sybille et la petite sœur de Léonie. À son poignet, Flora porte un bracelet avec dix boules de couleur. Quand elle veut faire de la magie, elle les égraine en récitant sa formule magique, et le tour se réalise. Flora a un autre don exceptionnel, car elle comprend… le langage des animaux !
D ans quelques jours, la fête de la Citrouille aura lieu à l’école des Écureuils. En prévision de ce grand moment, les élèves se mobilisent pour décorer le jardin de l’école. Perchée au haut d’une échelle, en équilibre sur un pied, Léonie essaie d’accrocher une grappe de ballons orange à la branche d’un arbre. Soudain un coup de vent souffle sur les ballons qui tirent dangereusement sur le bras de Léonie. L’échelle vacille. « Aaah ! hurle Léonie en s’agrippant aux barreaux. – Les ballons ! » crie le directeur. Trop tard ! Léonie les a lâchés. Ils s’envolent dans le ciel. « Pardon ! Je… je vais les rattraper, promet-elle. – Et comment ? gronde le directeur. Vous savez voler ? » Il ne croit pas si bien dire… Car s’il est vrai que Léonie est la reine des catastrophes, elle est aussi championne de voltige. Seulement, personne ne le sait en dehors de sa petite sœur Flora et de leur amie Sybille. C’est un secret de fée bien gardé. « On ne les récupérera jamais », grogne le directeur en regardant les ballons s’éloigner. C’est vrai que s’il garde le nez en l’air Léonie ne pourra rien faire… Son regard croise alors celui de Flora. Celle-ci comprend immédiatement : elle doit vite faire diversion. Elle fait tourner son bracelet autour de son poignet en récitant la première formule magique qui lui vient à l’esprit. « Ça souffle ! C’est la tempête ! Que le vent trouble la fête ! » Aussitôt, un tourbillon de vent se lève dans le jardin. BING ! GLING ! PAF ! Il renverse les pots de peinture posés sur un échafaudage pour peindre une fresque.