Le livre hanté
148 pages
Français

Le livre hanté

-

Description

Alors qu'il est en voyage avec sa famille, Dale tombe sur un vieux carnet poussiéreux. Intrigué, il l'ouvre et découvre, dès la première page, cet avertissement : NE T'ARRÊTE SURTOUT PAS DE LIRE, MA VIE EN DÉPEND... Dale, qui croit à une mauvaise plaisanterie, referme bientôt le livre. Mais quand un fantôme se met à le poursuivre à travers la forêt, la petite virée familiale tourne au cauchemar...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 mai 2017
Nombre de lectures 5
EAN13 9782747078856
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Jack Heath est un auteur jeunesse australien. Ses genr es de prédilection sont la science-fiction, le thriller et l’aventure. Son œuvre a été récompensée par de nombreux prix en Australie.
Ouvrage originellement publié par Scholastic Press, un département de Scholastic Australia Pty Limited sous le titreScreamThe Haunted Book© 2015, Jack Heath © 2017, Bayard Éditions pour la traduction française 18, rue Barbès, 92128 Montrouge Cedex Dépôt légal : mai 2017 ISBN : 978-2-7470-7885-6 Tous droits réservés Reproduction, même partielle, interdite o Loi n 49956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse Imprimé en Espagne par Novoprint
Pour Toby Holm, qui aime les intrigues délirantes.
Couverture
Page de titre
Page de copyright
Table des matières
1. Un homme dans la forêt
Tu veux encore frissonner ?
L'écran tressauta et se brouilla. Des lignes noires apparurent sur les bords. David fronça les sourcils. — Qu’est-ce que… ? Sa cousine leva les yeux de son roman. — Qu’est-ce qui se passe ? — Ma liseuse fait des trucs bizarres. David pressa le bouton OFF, sans résultat. Passe-moi ça, déclara Sarah, lui prenant la liseuse des mains et appuyant à son tour sur OFF. — Je viens d'essayer, Sarah, protesta David. Elle secoua l'appareil. Puis elle coinça ses cheveux bouclés derrière son oreille, approcha la liseuse de sa tête et la secoua de nouveau. Ses bracelets cliquetèrent autour de ses poignets. Le père de David jeta un coup d'œil dans le rétroviseur intérieur. Ses yeux gris étaient en partie cachés par la grille qui séparait l'avant de l'arrière dans la voiture de police. David détestait voyager dans lavoiture de fonction de son père : ça lui donnait l'impression d'être en état d'arrestation. Heureusement, son père ne portait pas son uniforme, et ils étaient assez loin de Monstreville pour ne pas risquer de croiser quelqu’un qu’il connaissait. — Qu'est-ce qui se passe à l'arrière ? J'ai un problème avec ma liseuse, expliqua David. — Qu'est-ce que tu as fait ? — Rien ! Pourquoi les gens l'accusaient-ils toujours dès que