Le Mystère du fantôme de minuit

-

Livres
68 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Castle Key accueille le tournage d'un film, mais Savannah Shaw, l'actrice principale disparaît. Le fantôme du château l'aurait-il enlevée ? Emily fait appel à ses amis Scott et jack pour l'aider à résoudre l'énigme et à sauver Savannah.

L'île de Castle Key cache bien des mystères !

Partez à l'aventure avec ces nouveaux détectives en herbe !


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 novembre 2014
Nombre de visites sur la page 174
EAN13 9782215129530
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0045 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Helen Moss
ADventure IslanD
Le Mystère du fantôme de minuit
Traduit de l’anglais par Anouk Journo-Durey
À Amy et Beth
1 un hÔTe De maRQue
V ous ne devinerez jamais qui vient en vacances chez nous! s’exclama joyeusement Emily sans même dire bonjour. À l’autre bout du fil, un silence s’établit quelques secondes. – La reine d’Angleterre ? demanda Scott.
– David Beckham ? renchérit Jack.
Emily éclata de rire. Même en se creusant la cervelle, Scott et Jack Carter, ses nouveaux amis, ne trouveraient pas. Le vieux phare transformé en chambres d’hôtes par ses parents accueillait parfois des célébrités, mais là, franchement, il s’agissait vraiment d’une personne pas comme les autres !
Surexcitée, elle jeta un coup d’œil à sa chambre circulaire dont les trois fenêtres en forme de hublot dominaient la mer. Ce jour-là, le ciel était bleu azur, sans un nuage. Une magnifique journée s’annonçait à Castle Key. Une journée riche en aventures…
– Lady Gaga ? Johnny Depp ? lança Jack, poursuivant à la place de son frère.
Il avait dû lui arracher le téléphone des mains !
Jack et Scott séjournaient au cottage des Roches, chez leur tante Kate, écrivain réputé dans la région. Lorsqu’ils étaient arrivés à Castle Key pour les vacances d’été, ils redoutaient de s’ennuyer à mourir. Mais après l’opéra;ion « trésor disparu », résolue grâce à eux trois et à Drit, le pe;it chien bien-aimé d’Emily, les deux garçons avaient découvert qu’il se passait sur cette île beaucoup plus de choses qu’ils n’auraient pu l’imaginer1.
– Vous ne devinerez jamais, répéta Emily. – Winnie l’Ourson ? reprit Jack d’un ton moqueur. – Oh ! là, là ! si vous cherchez du côté des personnages de dessins animés, vous êtes mal par;is ! Bon, vous donnez votre langue au chat ? C’est un ex-agent secret de la brigade des S.A.S. ! – S.A.S. commeSpecial Air Service2 ? fit Scott en reprenant l’appareil. Et je suppose que James Bond en personne viendra goûter au délicieux buffet que ta mère prépare pour le déjeuner ? – Ce n’est pas une blague, rétorqua Emily, qui savait que Scott et Jack aimaient bien la taquiner. Ce monsieur s’appelle Max Fordham. Il a fait la guerre du Golfe et a participé à des tas d’opérations… Drit bondit vers elle, oreilles dressées, prêt à agir. Il avait entendu le mot « opéra;ion » et réagissait aussitôt ! – Mais non, Drift… Bientôt peut-être…
Drit pencha la tête sur le côté, l’air déçu, comme s’il comprenait. Chien de sauvetage d’origine inconnue, Drit incarnait le parfait mélange de plusieurs races : il avait le cerveau d’un colley, la vivacité d’un épagneul et le courage mêlé d’endurance d’un jack russel. Il accompagnait Emily partout… Et surtout dans ses enquêtes !
– Allô ? Emily ? Tu es toujours là ?
Mais occupée à caresser Drift, Emily avait posé son portable sur son lit…
Scott et Jack échangèrent un regard perplexe et amusé. Même s’ils ne la connaissaient pas depuis longtemps, ils s’étaient déjà habitués au caractère original d’Emily Wild ! Et à son imagina;ion débordante… Ils se trouvaient dans la cuisine ensoleillée du cottage des Roches, en train de finir leur pe;it déjeuner : des œufs garnis de bacon grillé à point. Merci, tante Kate ! – Elle a bien dit qu’un agent secret était en vacances chez elle ? dit Jack. – J’ai compris la même chose. Allô, Emily ? reprit Scott en appuyant sur la touche du haut-parleur pour que Jack puisse entendre. Il a débarqué en parachute, revolver au poing, ton ex-agent secret ? – Très drôle. Il a juste signé notre registre, et là, j’ai remarqué son tatouage sur le bras, expliqua Emily. Une dague ailée. C’est l’insigne de la brigade S.A.S. – Exact. Tu m’impressionnes, ajouta Scott, sincère. Emily, fine observatrice, n’était peut-être pas en train de leur raconter une blague… – Donc je l’ai interrogé… Et il m’a expliqué qui il était, reprit Emily. Il est très sympa. D’ailleurs, Drift l’aime bien ! – Ah, c’est bon signe ! Mais que ferait un agent secret à Castle Key ? poursuivit Scott. Il a repéré une bande de terroristes à la crêperie du coin ? – N’importe quoi, soupira Emily à l’autre bout de la ligne. Comme je vous l’ai dit, Max Fordham est unex-agent secret. Maintenant, il travaille dans le civil. – Et il est en vacances, en plus ? Alors il n’est pas intéressant, trancha Jack.
– Sauf que je ne vous ai pas tout dit ! précisa Emily. Rendez-vous au port dans dix minutes !
Et elle raccrocha. – On fonce ! s’écria Jack en se levant aussitôt de table. Emily mijote un truc génial ! – Attends… Scott fit exprès de se redresser lentement, rien que pour énerver son frère. Sa curiosité était piquée, mais il ne voulait pas le montrer. Il aimait bien paraître cool. – Attends… quoi ? Allez, rapplique, flemmard !
Jack sortit à toute allure de la cuisine…
Et Scott lui emboîta le pas aussi vite.
Ils descendirent la ruelle de l’Église, empruntèrent la Grand-rue puis l’allée des Poissonniers et se dirigèrent vers la plage. Maintenant, ils connaissaient toutes les rues de ce vieux village de pêcheurs. Ils étaient arrivés quelques semaines auparavant pour passer l’été chez leur tante Kate pendant que leur père poursuivait des fouilles archéologiques en Afrique. Après avoir fait la connaissance d’Emily, leurs vacances étaient devenues palpitantes ! Ils avaient aidé Emily dans ce qu’ils appelaient désormais l’opéra;ion « trésor disparu » : une épée, un casque et un bouclier de l’époque saxonne, d’une valeur ines;imable, avaient été dérobés au musée de Castle Key. Avec Emily et Drit, ils avaient retrouvé le trésor. En même temps, ils avaient aussi découvert les grottes du Vent-Huant, un lieu extraordinaire ! Ensuite, Emily leur avait demandé de par;iciper à l’opéra;ion « espionnage », qu’elle avait commencée avant de les rencontrer… Sauf qu’il s’était agi de faire le guet à la poste et d’observer des gens qui achetaient des ;imbres. Pas très passionnant… Il était temps que débute une nouvelle et véritable aventure !
Après avoir traversé la plage de galets, Jack et Scott furent accueillis par Drit qui se mit à sau;iller joyeusement autour d’eux. Emily les attendait un peu plus loin, assise sur le muret qui donnait sur le port, ses genoux remontés contre sa poitrine, son visage encadré de longues boucles brunes.
– Alors, raconte ! s’exclama Jack.
Emily sourit d’un air malicieux. – Vous avez entendu parler des films avec l’agent Diamant ? – J’adore !Mission Diamant, c’est le plus top, poursuivit Jack. Maya Diamant doit découvrir le repaire secret du Dr Zoltan… – Le meilleur, pour moi, c’estCode Diamant, coupa Emily. Maya est un agent double en Russie… – Maya est une super Ac;ion Woman, on est d’accord, dit Scott. Mais quel est le rapport avec nos vacances ? – Ha, ha ! fit Emily, les yeux pétillants. Elle garda le silence quelques instants, ménageant son effet.
– Ils vont tourner des scènes du prochain film ici ! Et Max Fordham sera leur conseiller spécial pour les cascades ! – Cooooool, fit Jack. – Intéressant, lâcha Scott. Jack lui lança un coup d’œil moqueur. Il n’était pas dupe. Il savait per;inemment que son frère faisait semblant de ne pas être aussi enthousiaste que lui. – Ils commencent même dans très peu de temps ! ajouta Emily en se levant.
Et elle s’éloigna rapidement. Drift la suivit aussitôt.
– Où tu vas ? demanda Scott. – Au château ! Max nous a invités à assister au tournage. Si ça vous intéresse… Jack et Scott échangèrent un regard. Si ça les intéressait de voir un vrai agent des brigades secrètes mettre au point des scènes d’action pour un film au suspense explosif ? – On arrive ! répondirent-ils en chœur.
1. VoirLe Mystère des grottes du Vent-Huant. 2. S.A.S. : Special Air Service, unité de force spéciale de l’armée britannique, considérée comme une référence mondiale dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.
2 Le MoRSe
Q uand ils parvinrent devant le château de Castle Key– une ancienne forteresse dont une bonne parie était en ruine –, ils découvrirent un parking absolument bondé. Des camions et des camionnettes staionnaient un peu partout. Çà et là étaient posées des caisses emplies d’accessoires : cordes, crochets, harnais… Des caméras étaient installées, de même que des éclairages et des treuils. Des hommes et des femmes munis de blocs-notes à clip s’apostrophaient… Quelle agitation ! – Je parie qu’il n’y a pas eu autant d’animaion ici depuis la dernière invasion en 1385 ! s’exclama Scott. Ils se dirigèrent vers ce qui restait des remparts, non loin du bord de la falaise. En dessous, en à-pic, se déroulait la paroi rocheuse avec, tout en bas, la mer. Des barrières de sécurité avaient été installées : l’endroit était dangereux. – Voilà Max ! indiqua Emily en désignant une silhouette qui grimpait sur l’une des deux tours, à un angle de la forteresse.
Bouche bée, Jack aperçut un homme casqué, en short et tee-shirt noirs, qui escaladait le vieux mur aussi habilement qu’une araignée. Max attacha une corde au sommet puis descendit en se balançant de droite à gauche, fixant des crampons, nouant ses cordages, testant en même temps les points d’appui pour les pieds et les mains… Jack, Scott et Emily se rapprochèrent discrètement. Une fois à terre, Max enleva son harnais et commença à discuter avec un caméraman, indiquant différents angles de vue pour le tournage.
– Trop bien, murmura Jack. C’est carrément plus cool que le mur d’escalade de l’école !
– Ça ne se compare même pas, répliqua Scott.
Ils observèrent tout ce qui se passait jusqu’à ce que Max demande à son équipe de s’octroyer une pause. Il ôta son casque, remonta ses lunettes d’aviateur sur son crâne et jeta un coup d’œil autour de lui. Il était brun, les cheveux coupés court, et très musclé… forcément. Il avait les yeux bleus, et le regard perçant de ceux qui ont l’habitude de scruter l’horizon, en plein désert, à travers le viseur d’un fusil-mitrailleur, songea Jack, impressionné. Reconnaissant Emily, Max lui sourit et s’approcha.
– Voici mes amis, Scott et Jack, dit-elle.
– Salut, dit Max en serrant la main aux deux garçons.
À son tour, Jack remarqua la petite dague ailée tatouée sur son bras.
– C’était drôlement intéressant de vous voir grimper là-haut…
– Merci. Tu aimes l’escalade ? demanda Max. – Oui, beaucoup. – Tant mieux ! Moi, j’ai commencé à ton âge. Ensuite, évidemment, j’ai appris sur le terrain, et dans l’armée, précisa Max. – Vous avez déjà escaladé un 9a ? – Oui, quelques-uns. El Capitan en Californie, des parois dans les Alpes, en Nouvelle-Zélande…
Jack lâcha une exclamaion admiraive. La cotaion 9a signifiait « extrêmement diHficile ». Il avait déjà visionné des documentaires montrant des grimpeurs de l’extrême… Là, il en rencontrait un pour de bon. – Si ça vous tente, je vous emmènerai faire un peu d’escalade à la fin de la semaine, quand j’aurai terminé ici, ajouta Max. Jack, Scott et Emily échangèrent un grand sourire avant d’accepter avec enthousiasme. Max adressa alors un signe amical à une jeune femme qui poussait un peit chariot transportant une
glacière. – Daisy, s’il te plaît, on meurt de soif… Quelques instants plus tard, il leur oHfrit des canettes de soda bien frais, puis il demanda de l’eau pour Drit qui, comprenant le mot, remua joyeusement la queue. Lui aussi avait envie de boire, et Max l’avait bien remarqué. Qu’est-ce qu’il était sympa ! – Merci de nous laisser regarder le tournage, dit Scott. Que se passe-t-il dans la prochaine séquence ? Vous pouvez nous en parler ? Max but plusieurs gorgées de soda avant de répondre. – Maya Diamant descendra en rappel du château pour s’échapper. Elle uilisera les cordes que les complices du Dr Zoltan auront uilisées pour la ligoter. Elle terminera en faisant un saut arrière, longera le rebord, sautera dans le vide… Et attrapera l’un des pains d’atterrissage d’un hélicoptère qui volera dans les parages à ce moment-là. On peut réaliser beaucoup de trucages et d’eHfets spéciaux sur ordinateur mais, pour l’agent Diamant, on essaie de garder le plus de scènes véritables, précisa Max en jetant un coup d’œil à sa montre. Bon, je dois filer. Il faut qu’on prépare le tournage de demain.
– Et… Savannah Shaw sera là ? demanda Scott. C’était l’actrice, aussi ravissante que célèbre, qui jouait Maya Diamant. Une fois, il avait avoué qu’il la trouvait jolie et, depuis, Jack se moquait de lui à ce sujet. – Non, Savannah ne fait pas de cascades, répondit Max en écrasant sa canette avant de la jeter dans une poubelle. Ce sera sa doublure : Lauren O’Brien. Jack ne put s’empêcher d’éprouver une pointe de décepion. Il avait toujours considéré Savannah Shaw comme une super-woman, une Lara Croft… – Elle a peur ? demanda-t-il.
– Non, elle serait même prête à courir tous les risques… Mais son agent et la maison de producion ne sont pas d’accord. Savannah représente beaucoup trop d’argent pour eux. Elle est devenue précieuse comme du cristal, ajouta Max.
Son visage se rembrunit quand il précisa : – Trop précieuse, même… Je ne suis pas sûr qu’elle apprécie d’être couvée à ce point. – Je n’aurais peut-être pas dû vous poser cette quesion, dit Jack en remarquant la gêne qu’exprimait Max. – Non, ne t’inquiète pas. J’ai juste du mal à m’habituer à certains aspects de l’industrie du cinéma, répliqua Max en souriant de nouveau. Comme ceci, d’ailleurs… Et il désigna une Ferrari noire, immatriculée GOLD-1, en train de se garer sur le parking. Un homme plutôt petit et corpulent – il ressemblait à un morse ! – s’en extirpa difficilement. – Que quelqu’un m’apporte un café ! Tout de suite ! aboya-t-il avant même d’avoir mis le pied par terre. – Sid Golding, marmonna Max d’un air irrité. C’est l’agent de Savannah Shaw. Elle n’avait que dix-sept ans quand elle a été sélecionnée pour le rôle. Depuis, Golding veille à sa carrière… Il y ient comme à la prunelle de ses yeux !
Sid le Morse s’avança à grands pas vers eux. Il portait un luxueux costume gris, sans doute une marque de haute couture italienne.
– Qu’est-ce que vous fabriquez ? Tout sur ce tournage doit être prêt pour…hier!
Max le regarda froidement. – Pas de problème. On contrôle la situation. – J’espère bien ! répliqua l’homme d’un ton sec en contemplant Scott, Jack et Emily. Et on n’a pas besoin de spectateurs qui nous empêchent de travailler. – Mes jeunes amis sont ici parce que je les ai invités, rétorqua Max. Ce sont des fans de l’agent Diamant. Je suis certain que vous aurez envie de les accueillir comme il faut. Sid Golding poussa un soupir qui ressemblait à un ronlement, puis il s’empara du gobelet de café qu’une assistante intimidée lui tendait et s’éloigna à grands pas. Max leva les yeux au ciel. – Golding est complètement paranoïaque… Il a peur que des fans ne s’approchent trop près de Savannah, et que des paparazzis ne la photographient en pantoufles et robe de chambre !
– Est-ce qu’on ressemble à des paparazzis ? se moqua Scott.
– Ou à des fans en folie ? renchérit Emily.
– Ah, peut-être que moi, je le suis ! s’exclama Jack.
Et, esquissant une grimace horrible, il se mit à se dandiner, dos voûté, comme Quasimodo.
Max se mit à rire.
– Si tu es un fan de Savannah, tu pourras peut-être la voir au manoir de Pendragon. Ils filment aussi quelques scènes là-bas, cette semaine. Essayez seulement d’éviter Golding… Et ne dites pas que c’est moi qui vous envoie.
– Le manoir de Pendragon ? répéta Emily. Mais c’est juste à côté !
Incroyable ! Savannah Shaw, alias l’agent Maya Diamant, l’espionne la plus célèbre au monde, se trouvait à Castle Key !