Le Ranch 14 - La fête des gardians
96 pages
Français

Le Ranch 14 - La fête des gardians

-

Description

Cette année, la marraine de la fête des gardians ne sera pas Samantha, mais Léna ! Pourtant, la chuchoteuse n'arrive pas à se réjouir. Il faut dire qu'elle a autre chose en tête : Mistral semble soudain incontrôlable... L'étalon sauvage aurait-il un problème ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 novembre 2015
Nombre de lectures 33
EAN13 9782019484248
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

THE RANCH © 2015 TELE IMAGES PRODUCTIONS — DE AGOSTINI EDITORE — ARD - EQUIDIA Série créée par Vincent Costi. D’après une idée originale de Philippe Alessandri, Louise Barnathan et Giorgio Welter. Bible graphique : Alexandre Hesse et Patrick Lemordan. Produite par Philippe Alessandri et Giorgio Welter. Réalisée par Monica Maaten. Écrite par Valérie Baranski, Agnès Bidaud, Nathalie Costi, Vincent Costi, Thierry Gaudin, Christel Gonnard, Célia Kirche, Ac N’LEH, Mathilde Maraninchi, Antonin Poirée, Nathalie Reznikoff, Nicolas Verpilleux, Séverine Vuillaume.
© 2015 Hachette Livre, pour la présente édition.
Novélisation : Christelle Chatel. Conception graphique du roman : Audrey Thierry. Mise en pages : Claire Besset.
Hachette Livre, 58 rue Jean Bleuzen, 92178 Vanves cedex.
ISBN : 978-2-01-948424-8
Loi n° 49956 du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse
L’ambiance bat son plein à la grande fête annuelle de la ville. Dans les gradins des arènes, au milieu des spectateurs, Léna et Anaïs guettent, inquiètes, l’annonce du dernier candidat en lice pour le concours du meilleur gardian. – J’ai déjà des images super pour mon reportage ! se félicite Hugo, l’œil fixé sur l’écran de son caméscope. Au moment où Anaïs se dit qu’il ferait mieux de profiter du spectacle, la voix du présentateur retentit dans le haut-parleur. – Et voici le jeune Angelo ! L’une des portes du toril s’ouvre, et une vachette fait son entrée sur la piste, suivie de près par leur ami, en selle sur Sila. Le chronomètre démarre.
– Allez, Angelo ! Tu es le meilleur ! crient les filles en chœur.
La vachette s’arrête à l’autre bout de l’arène et frappe le sable d’un coup de sabot, comme pour défier le cavalier.
– Vas-y, attrape-la, murmure Hugo entre ses dents, tout en filmant. D’un geste sûr, Angelo fait tournoyer son lasso et galope vers la vachette, qui fonce droit sur lui ! – Attention… souffle Anaïs. Le gardian lance la corde, qui s’enroule du premier coup entre les cornes de la vachette. Il tire ensuite de toutes ses forces sur le lasso, traînant l’animal vers lui.
– Olé ! crient les spectateurs. Sans lâcher la corde, attachée à la selle de son cheval, Angelo saute à terre. Il saisit d’une main le cou de la vachette, et de l’autre une corne. L’animal est maîtrisé. – 17 secondes, record battu ! annonce la voix du présentateur. Angelo est le vainqueur de cette épreuve. – Hourra ! Bravo, Angelo ! hurlent Anaïs et Léna, sous les applaudissements de la foule. Hugo éteint son caméscope et les observe, un peu agacé. – Du calme, les filles. Il a juste attrapé une vachette ! – Tu ne serais pas un peu jaloux ? le taquine Léna. – Pas du tout ! J’espère simplement que vous serez aussi folles de joie quand je gagnerai le concours du meilleur reportage sur la fête. Les filles prêtent l’oreille à une nouvelle annonce du présentateur.
– Chers amis, il me reste à vous communiquer le résultat de l’élection de la marraine de la fête des gardians…
– Samantha Cavaletti ! enchaîne Anaïs sans attendre la fin de la phrase. Comme chaque année… ajoute-t-elle, résignée. – La lauréate est Léna Steiner, sur son cheval, Mistral ! Léna, Anaïs et Hugo en restent bouche bée. Quelle surprise ! À quelques mètres d’eux, assise sur les gradins entre ses deux inséparables copines, Samantha serre les poings. Elle croit rêver, ou plutôt être en plein cauchemar !
Un quart d’heure plus tard, en attendant Angelo près des loges, Léna confie ses doutes à ses amis.
– Je ne me suis même pas inscrite ! Comment se fait-il que j’aie été élue ?
– Quelqu’un a dû proposer ton nom à ta place, en déduit Anaïs.
Et cette personne est certainement…
– Angelo ! souffle Léna.
Le beau gardian s’approche, un sourire au coin des lèvres. – Je me suis dit que tu ferais une super belle… euh… une excellente marraine, bafouille-t-il. Flattée, Léna lui avoue qu’elle ne peut malheureusement pas accepter d’endosser ce rôle. – Au milieu de la foule et des taureaux, Mistral risque de paniquer, et… – Allez, Léna, l’encourage Anaïs. Tu vas gérer son stress sans problème ! La jeune fille est ravie que son amie vole la vedette à cette peste de Samantha, pour une fois ! – Et avec une marraine comme toi à filmer, je suis sûr de gagner le concours du plus beau reportage ! ajoute Hugo.
Léna hésite encore, puis finit par céder.
– Je sens que je n’ai pas vraiment le choix, conclut-elle en riant. C’est d’accord !
– Vive la marraine ! s’exclament les trois adolescents, tout contents.