Les chamans jaguars

Les chamans jaguars

-

Français
264 pages

Description

Tehuepec et Ahxim, deux chamans-jaguars chargés de préserver l'harmonie vitale, doivent accomplir les rites de la régénération, l'enclenchement du nouveau cycle dicté par la Grande Pierre calendaire.
Un jour, pourtant, le système vacille et la pluie n'arrive pas. Après des jours d'errance, Tehuepec réapparaît, dépourvu de son masque de jaguar, l'une de ses grandes sources de pouvoir. Très affaibli, peu enclin à fréquenter les humains, Tehuepec n'aura d'autre choix que de s'appuyer sur leur aide afin de rétablir le fragile équilibre entre les mondes et éviter la montée de l'ambition destructrice de certains hommes prêts à tout. Un long périple commence alors, aux portes des lieux sacrés et à travers de mondes peuplés d'esprits...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 janvier 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140109805
Langue Français
Poids de l'ouvrage 25 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Estelle Yven Les C hamans -jaguars Récit inspiré par les mythes et les symboles amérindiens
LesChamans-jaguars
La Légende Des Mondes
Collection dirigée par Isabelle Cadoré, Denis Rolland, Joëlle et Marcelle Chassin
Dernières parutions
Jamal ABARROU,Lila et Amar, Contes berbères du Rif de la tribu d’Ayt Waryagher, 2018. Jacqueline HEISSAT,Copihue, la fleur rouge sang, Contes et légendes d’Araucanie, 2017. Paschal Siekyoghrkure KYOORE,Contes et légendes dagara, Afrique de l’Ouest, 2017. Maguy Bussonnière et Geneviève Hocquard,Amancay et Wayra, Légendes des Andes, 2017. Aïssatou DIALLO,Contes et légendes du Fouta traditionnel, Guinée, 2017. Léopold Masumbuko Wa-Busungu k. g.,Ngozi le léopard et Kaseti le lièvre, Contes Lega d’Afrique centrale, 2017. Ch’aska Eugenia Anka Ninawaman,Un petit grand-père bien canaille, Contes quechuas ; Chiqan chansallayki-machu kayllayki, Runa simipi willanakuykuna ; Abuelito pero bien bandido, Cuentos quechuas, Trilingue français, quechua, espagnol, Traduction de l’espagnol en français par Claire Lamorlette, 2017. Shyret Bajraktari-Murati,Le moulin ensorcelé, Contes d’Al-banie, 2017. Isabelle Cadoré,La malédiction de Manman Dlo, Les trois chiens de Siméon – Henri Cadoré, adaptation créole, Malédision Maman Dlo, Twa chien ta Siméon, bilingue fran-çais-créole, 2017. Simona FERRANTE,Sînzienele ou les Fées de l’amour, Mythes et légendes de Roumanie, Illustrations d’Emil Florin Grama, 2016.
EstelleYven
LesChamans-jaguars
Récit inspiré par les mythes et les symboles amérindiens
Maquette : Barbara Menga.
©L’HARMATTAN, 2019 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr
ISBN : 978-2-343-15864-8
EAN : 9782343158648
Avertissementaulecteur
Au travers d’une histoire qui se déroule dans l’Amérique e centrale du IX siècle après Jésus-Christ, ce livre plonge le lecteur dans la pensée magique des anciens habitants du Nicaragua et du Costa Rica, des peuples oubliés parce qu’ils n’ont pas développé une architecture monumentale.
Tandis que des chamans, des femmes et des hommes s’évertuaient à préserver le fragile équilibre du monde, un événement est venu compromettre l’existence même de cette humanité, la quatrième du genre.
Le récit s’inspire des mythes et des contes amérindiens, transmis oralement ou à l’écrit. Ces derniers, appuyés également d’une analyse des vestiges archéologiques, notamment des pétroglyphes mais aussi des statues, sont la matière de cet ouvrage. Les motifs gravés relèvent d’un registre symbolique fixé par la tradition, encore diffi-cile à interpréter, mais que les légendes et les croyances actuelles aident à percevoir. Ainsi le récit offre-t-il une interprétation romancée de l’art rupestre, de ce langage abstrait délaissé.
Les lieux décrits existent, au Nicaragua comme au Costa Rica. Les pétroglyphes se trouvent sur des sites mal connus mais réels, occupés par les Chorotegas et les Chondales à l’époque précolombienne.
Carte réalisée par Grégoire Vourc’h.
Avant-propos LapenséemythiquedesAmérindiens
À l’exception des anciens peuples bâtisseurs – notam-ment les Mayas, les Mixtèques, les Aztèques ou les Incas –, les différents groupes amérindiens restent mal connus. Malgré leurs divergences, ils possèdent tous un fond commun, leurs chamans sont imprégnés de cette pensée magique fascinante et mystérieuse.
Dès le premier millénaire avant Jésus-Christ, au temps des Olmèques, les peuples de Méso-Amérique ont struc-turé le monde de façon dualiste, associant le jour à la nuit, la pluie au soleil, l’inframonde – Xibalba – aux Ciels, le blanc au noir, dans une recherche permanente d’équilibre entre des entités opposées.
Site de Piedras pintadas, Juigalpa, Nicaragua.
La croix amérindienne matérialise cet équilibre avec ses quatre branches de longueur égale qui sym-bolisent les quatre points cardinaux, les quatre élé-ments, les quatre coins du monde soutenus par quatre dieux, les Bacabs. Gravée sur la pierre, brodée sur les textiles, utilisée comme plan dans les sites rituels,