//img.uscri.be/pth/583cf4511fc8cd01d1cd447712f70afaa2992456
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI - PDF

sans DRM

Monseigneur le goéland du château de la Napoule

De
32 pages

Un mystérieux goéland vit au-dessus du château de la Napoule depuis fort longtemps... Toutes ces longues années passées à observer les animaux et les hommes ont fait de lui un maître ! Si bien qu'il va pouvoir expliquer à son arrière-petit-fils toutes les choses de la vie... mais aussi...
Chut ! C'est un secret...


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-72410-6

 

© Edilivre, 2014

Monseigneur le goéland du château de la Napoule

 

 

images23

Il est 7h. La plage de la Napoule fait sa toilette. Les employés municipaux s’affairent.

Réveillé par le tintamarre de la grosse machine qui brasse le sable, grand-père goéland relève le bec. Il secoue ses plumes engourdies par le sommeil de la nuit, puis saute à pattes jointes sur le rebord de la plus haute tour du château.

Là où se trouve le rassemblement familial.

Le voici comme tous les jours à son poste de garde.

Il hume le vent, écoute et observe.

Le croassement des corneilles annonce leur arrivée.

Oh ! il les connait bien ces dames en noir… Il sait qu’elles possèdent un nid dans les collines du domaine de Maure Vieil.

Avant elles, d’autres couples étaient venus lui rendre visite.

Il y a tant et tant d’années.

C’est qu’il est si vieux ;

Il en a vu des générations d’oiseaux et de petits d’hommes…………

Forcément puisqu’il est « Monseigneur le Dieu des Goélands »…et donc immortel !

Tous les volatiles de la ville de Mandelieu font le déplacement pour lui demander conseil.

Ils l’ont surnommé « GrandGO ».

Mais ils auraient aussi bien pu l’appeler « ronchon » car il râle souvent.

Ainsi il n’apprécie pas les cris rauques des corneilles et de leurs cousins les corbeaux :

« Tous à mettre dans le même nid, ces oiseaux de mauvais augure ! »

C’est parce qu’il a entendu dire, par les humains, que « ces bestioles là annonçaient la tempête ou la neige ».

Petite explication, pour les plus curieux, à propos de ces corneilles….

Ce sont des oiseaux entièrement noirs qui aiment la campagne et les bosquets d’arbres.

images24

Elles affectionnent aussi les bords de chemins...