Pierre, apôtre de Jésus

-

Livres
21 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Pierre est pêcheur. Un jour qu'il est dans sa barque, sur le lac, un homme l'appelle du rivage : c'est Jésus. Pierre quitte tout pour le suivre.
Avec les onze autres apôtres, il ne sait rien encore de ce qui va lui arriver : Jésus va changer sa vie, et lui, devenir son ami pour toujours. Il deviendra le berger de l'Église et le témoin de Jésus ressuscité.

Les grands saints ont consacré leur vie à l'amour de Dieu et des autres. Leur histoire ouvre la grande aventure de la sainteté.

Idéal pour les 5-7 ans.
Découvrez vite les livres Mame en format numérique.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 août 2012
Nombre de visites sur la page 4
EAN13 9782728916719
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0045 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Dédicace
À Auguste, pour sa première communion. B. G.
Un saint, une histoire Pierre apôtre de Jésus Texte de Boris Grébille - Illustrations de Hervé Florès
Le pêcheur de Galilée
« Les voilà, les voilà ! » Simon fait de grands signes vers les barques qui rentrent. Les filets sont remplis de poissons qui brillent dans la lumière du soleil. Simon est fier de son père, c’est un excellent pêcheur. Quand il sera grand, c’est sûr, lui aussi ira pêcher sur le lac.
« M auvaise pêche, aujourd’hui ! » Simon et son frère André regardent tristement leurs filets vides. Derrière eux, un homme leur crie : « Jetez vos filets. » Les deux frères s’étonnent. Qui est cet homme pour leur donner des conseils ? Simon jette le filet dans le lac. Quand il le remonte, il y a tellement de poissons qu’il va se déchirer. S ur le rivage, l’homme les appelle. « Je suis Jésus. Venez avec moi. Désormais, ce sont des hommes que vous pêcherez. » Simon et André regardent l’homme, ils n’hésitent pas. Ils laissent là leur barque, leurs filets et leurs poissons, et ils suivent Jésus.
Sur le bord du lac onnaît bien : ils sont pêcheurs eux aussi. Jésus les étonne. Jamais ils n’ont entendu , Jésus appelle deux autres frères, Jacques et Jean. Simon les c quelqu’un parler comme cela. Aucun des savants de la religion ne connaît Dieu comme cet homme. Ils pourraient l’écouter pendant des heures. M ais il est tard, il faut dîner. « Venez à la maison », dit Simon. Quand ils entrent, Simon prévient Jésus. Sa belle-mère est malade et couchée. Jésus s’approche du lit de la femme. Il prend sa main et la relève avec douceur. Immédiatement, elle est guérie ! Toute la maison est en fête. Simon regarde Jésus, émerveillé : cet homme va changer sa vie !
Depuis le jour de leur rencontre au bord du lac, Simon ne quitte plus Jésus. Ils sont maintenant douze amis derrière lui. Dans la barque qui le ramène au village avec ses camarades, Simon pense à toutes les merveilles qu’il voit et qu’il entend. Aujourd’hui, Jésus a nourri une immense foule avec seulement cinq pains et deux poissons ! Et il y avait des restes ! La parole de Jésus change le monde et la vie. Soudain, l’un d es compagnons crie : « Un fantôme ! » Simon regarde. Il n’en croit pas ses yeux. C’est Jésus qui vient vers eux. Il marche sur le lac ! Jésus l’appelle. Sans hésiter, Simon sort de la barque. Lui aussi, il marche sur l’eau ! Mais tout à coup, Simon a peur. Il commence à couler. Jésus lui tend la main et le sauve. « Tu n’as pas cru ma parole ! » lui dit Jésus en souriant.
C ela fait plusieurs semaines que le petit groupe des douze parcourt le pays avec Jésus. Parfois, Jésus les envoie deux par deux pour annoncer sa parole et guérir les malades. Simon est heureux de cette nouvelle vie. Il est vraiment pêcheur d’hommes. I l est midi, Jésus et les douze s’arrêtent pour se reposer et manger. Jésus les interroge : « Quand les gens parlent de moi, que disent-ils ? – On dit que tu es un prophète. – Et vous ? Que dites-vous ? » C’est Simon qui répond. « Tu es le Christ, le fils du Dieu vivant. » Jésus regarde Simon avec amitié. « Simon, ce que tu dis là, c’est Dieu qui te l’a appris. Je te le dis, tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église. » Désormais Simon a un nouveau nom dont il est très fier, il est Pierre.
L'apôtre de Jésus
U n jour, Pierre gravit la montagne avec Jacques et Jean à la suite de Jésus. Soudain ils s’arrêtent, stupéfaits. Une lumière éblouissante a envahi le ciel. Jésus, vêtu d’une blancheur étincelante, est entouré de deux hommes. Pierre les reconnaît. Ce sont Moïse et Élie. La voix de Dieu retentit : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. Écoutez-le. » Pierre, Jacques et Jean tombent à terre, terrifiés.
L e temps a passé. La vie est devenue difficile. Beaucoup de gens veulent la mort de Jésus. Il est arrivé à Jérusalem avec ses disciples. Le repas va commencer quand Jésus prend de l’eau et s’approche de ses amis pour leur laver les pieds et les essuyer. Pierre refuse. « Maître, tu ne me laveras pas les pieds. – Si je ne le fais pas, tu ne pourras pas venir avec moi. – Alors lave-moi aussi les mains et la tête ! – Tu es propre. C’est un signe que je vous donne pour qu’à votre tour vous laviez les pieds de ceux que vous servirez en mon nom. » Pendant le dîner, Jésus annonce que l’un des douze apôtres va le trahir. Un disciple lui demande : « Qui va te trahir ? » Jésus répond : « Celui à qui je donnerai à manger me livrera. » Jésus tend une bouchée à Judas et lui dit : « Fais ce que tu as à faire. »
A près le départ de Judas, Jésus emmène ses disciples au mont des Oliviers pour prier. En chemin, Pierre le questionne. « Où vas-tu ? – Là où tu ne peux pas me suivre. – Je suis prêt à mourir pour toi. Je peux te suivre. – Tu me suivras plus tard, mais aujourd’hui tu n’es pas prêt. Avant que le coq ait chanté deux fois tu m’auras renié trois fois. » P ierre est triste. Comment Jésus peut-il croire une chose pareille ? Arrivé au jardin, Jésus demande à Pierre, à Jacques et à Jean de le suivre un peu plus loin et de veiller pendant qu’il prie. Mais les trois amis s’endorment. Quand Jésus les réveille, ils aperçoivent des gardes qui arrivent avec Judas. Ils viennent arrêter Jésus. Pierre veut défendre son maître et coupe l’oreille d’un garde avec son épée. Mais Jésus l’arrête et se rend.
P ierre est désespéré. Tous les disciples ont eu peur et se sont enfuis. De loin, il suit les gardes qui emmènent Jésus chez le grand prêtre. Il pénètre dans la cour de sa maison et s’assied auprès d’un feu parmi les serviteurs. Tous parlent de Jésus et en disent du mal. Lui se tait. Il ne sait pas quoi faire. Une servante du grand prêtre aperçoit Pierre et le montre du doigt : « Tu es un ami de Jésus. – Non », dit Pierre.