//img.uscri.be/pth/eeff63f96a0665a61429f5fdbadb1937a7f6b661
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Quatre filles et un jean (Tome 4) - Le dernier été

De
495 pages
Après une première année à l'université, Carmen, Tibby, Bridget et Lena ont chacune des projets différents pour l'été. Pourront-elles oublier leurs déceptions et leurs blessures passées, pour mieux se retrouver?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Pôle fiction
Pôle fiction
Du même auteur chez Gaîmard Jeunesse :
Quatre illes et un jean :
1. Quatre ies et un jean
2. Le deuxîème été
3. Le troîsîème été
5. Quatre ies et un jean, pour toujours
Toî et moî à jamaîs
Troîs amîes pour a vîe
Ann Brashares
Quatre filles et un jean
Le dernier été
Traduit de l’américain par Vanessa Rubio
GALLIMARDJEUNESSE
“Sîsterhood of the Traveîng Pants” est une marque déposée US de 360 Youth, LLC dba Aoy Entertaînment. Tous droîts réservés.
Cette traductîon est pubîée avec ’autorîsatîon de Random House Chîdren’s Books, une iîae de Random House, Inc.
Copyrîght © 2007 by 17th Street Productîons, an Aoy company and Ann Brashares © Gaîmard Jeunesse, 2007, pour a traductîon françaîse © Gaîmard Jeunesse, 2012, pour a présente édîtîon
Pour ma chère Susannah… lorsqu’elle sera en âge.
Remercîements
Tout d’abord et comme toujours, je voudraîs témoîgner toute mon admîratîon et ma reconnaîssance à Jodî Anderson. Après quatre îvres et sîx ans à travaîer maîn dans a maîn, je remercîe toujours pus chaeureusement ’équîpe quî m’accompagne chez Random House : Wendy Loggîa, Bervery Horowîtz, Chîp Gîbson, Judîth Haut, Kathy Dunn, Marcî Senders, Daîsy Kîne, Joan DeMayo et beaucoup d’autres quî se sont învestîs de tout cœur dans ce projet. Je remercîe Lesîe Morgensteîn et mon amîe et agent, Jennîfer Rudoph Wash. Nous avons tous passé de merveîeux moments ensembe. Mercî à mes parents, Jane Easton Brashares et Wîîam Brashares, aînsî qu’à mes frères, Beau, Justîn et Ben Brahsares. On ne choîsît pas sa famîe, paraït-î, maîs c’est eux que j’auraîs choîsîs. Enin tout mon amour va à mon marî Jacob Coîns et à nos troîs enfants, Sam, Nate et Susannah.
Regarde, elle s’envole, et elle est partout.
 Nîck Drake