//img.uscri.be/pth/e30397121501136a4a566bb8389ced675e7e1820
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,13 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

SHAMBHALA OU L'EXIL DE SONAM, LE JEUNE TIBÉTAIN

De
92 pages
Shambhala est l'histoire de Sonam, un jeune Tibétain et de Dolma, sa petite sœur qui fuient l'occupation chinoise de leur Tibet natal. Ils traversent l'Himalaya, pour se réfugier en Inde, où il tentent de reconstruire un semblant de vie sociale sur un fond d'espoir, de dignité, de combativité et de tolérance, caractériques de ce peuple en exil.
Voir plus Voir moins

SHAMBHALA

ou L'exil de Sonam. le jeune Tibétain

Collection Jeunesse dirigée par Isabelle Cadoré et Anne Pouget

MEJA MWANGI, Kariuki. Aventures avec le petit homme blanc. MONTLAHUC S. (ed.), Rue des origines. 5/ récits d'adolescents. MONTLAHUC S. (ed.), Les voleurs de mémoire. MONTLAHUCS, Partie de campagne. MORADI-KERMANI H., Lajarre. PASCALE R., Sarajevo. 125 questions sur une ville assiégée. PASCALE R. (contes adaptés par), Les fourmis rouges et le serpent à plumes et autre conte latino-américain. PASCALE R., KERGUERIS M. (mythes celtes adaptés par), Le vieux pêcheur et les fomors. PINGUILL Y Y., Le gros grand gri-gri. PINGUILL Y Y., Le tatouage blanc. POUGET- TOLU A., Voyage au pays des Croisades. REBERG E., BOUBRIT S., L'Ogre et lafévette. RENOUX J.-C., Contes du montreur d'ours (contes provençaux). RENOUX J.-c., Le voyage du paillassier (contes provençaux). RENOUX J.-C., Le mulet maladrech (contes provençaux, bilingue). SAUVARD J., Le ballon de Yacine. SAUV ARD J., Les palais d'or de Belleville. SAYAR H., Contes de la mythologie persane (bit. persan-français). SCHWOB D., Contes de la grande yeuse. SIEBERT R., Une île sur le fleuve noir - Histoire d'une enfance vendue en Thaïlande. YASMIN H., Le petit cavalier noir. BOUTSINDI S, L'enfant sol dat. AZULEJOS M., Tir Gaste et le mystère de l 'œil de mer.

Valérie

GILBERT

SHAMBHALA

ou
L'exil de Sonam, le jeune Tibétain

L'Harmattan

@

L'Hannattan,

2002

5-7, rue de l'École-Polytechnique

75005 Paris

-

France

L'Hannattan, l!alia s.r.I. Via Bava 37 10124 Torino L'Hannattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest ISBN: 2-7475-2174-5

Introduction

Ce livre raconte, sur fond historique, I'histoire de deux enfants Tibétains et de leur famille. Ils fuient le Tibet occupé par les forces militaires chinoises. Ils traversent I'Himalaya pour trouver refuge en Inde. C'est ainsi que de nombreux Tibétains en exil attendent la libération de leur pays. Ils souhaitent retrouver un Tibet libre au nom de ce que nous appellerions en France "le Droit des Peuples à disposer d'eux -mêmes ".

Chapitre

1

Sonam enfile ses bottes en peau de yak. D'un bond, ilsaute de son litet sort de la tente. Là, du haut de ses douze .ans, il contemple le paysage et son regard semble se perdre dans la profondeur de l'Himalaya. Instinctivement, son corps rend hommage à la nature dont l'immensité des plaines et la blancheur des sommets font écho à la spiritualité des Tibétains. Il est là, intemporel, avec la même fougue et la même fraîcheur que le premier homme, lorsqu'ila ouvert les yeux sur le matin du monde. Pendant que ses sens se figent et que son corps tout entier se règle à l'unissonde la nature, son nez laisses'échapper quelques gouttes, vestiges de l'humidité hivernale. Lui, Sonam, le jeune Tibétain, s'abandonne

totalement à la nature, se fond en elle et devient partie intégrante de l'Univers. Ses parents lui ont appris à vivre à son pas cadencé, avec son rythme et sa respiration. C'est ainsi que les saisons rythment la vie des nomades. La neige, sans disparaître complètement, est devenue moins épaisse. Il n'est pas rare qu'elle arrive à hauteur de la poitrine en plein hiver, ce qui rend certaines pistes enneigées impraticables. L'hiver vient de se terminer et les Tibétains qui se sont réfugiés dans les petites maisons de torchis peuvent à nouveau se remettre en marche. Certains d'entre eux profitent des mois d'été pour défricher et irriguer la terre; ils cultivent de l'orge, principale denrée de ces régions. Les autres repartent avec une tente tissée en poil de yak et des caisses en bois recouvertes de peaux. Leurs bOtons d'encens, d'usage rituel, sont religieusement gardés dans des boîtes cylindriques en argent incrustées de turquoises et de coraux. Tout l'attirail est ensuite chargé sur de robustes petits chevaux à la fourrure épaisse. Le froid et la neige ne les menacent plus, mais ils doivent cependant faire face à de nouveaux 8

dangers. Iln'est pas rare que la fonte des glaces
provoque une remontée spectaculaire du niveau de l'eau des rivières. La vue d'un yak noyé, si elle n'est pas une réalité quotidienne, n'est pas exceptionnelle. C'est ainsi qu'ils sont partis: le coeur et les bagages légers, ivres de leur liberté retrouvée.

9