L

L'Art nouveau

-

Livres
256 pages

Description

L'Art nouveau désigne un style décoratif et architectural qui se développe dans les années 1880-1890 en Occident. Né en réaction contre les dérives de l'industrialisation et le vide créatif qu'elle entraîne, l'Art nouveau est à l'origine d'une véritable renaissance des arts décoratifs. L'objectif premier est la création d'une nouvelle esthétique de la nature, par un retour à l'étude du motif naturel. Pour ce faire, des artistes tels que Gustav Klimt, Koloman Moser, Antoni Gaudí, Jan Toorop et William Morris privilégient la recherche technique et la nouveauté des formes. Cette mode n'a eu de cesse, depuis son triomphe lors de l'Exposition universelle de Paris en 1900, d'inspirer les créateurs. Son successeur, l'Art déco, se développera après la première guerre mondiale.

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2011
Nombre de visites sur la page 4
EAN13 9781780421797
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
L’Art nouveau
Auteur : Jean Lahor (adaptation)
Mise en page : Baseline Co Ltd. 33 Ter - 33 Bis Mac Dinh Chi St., e Star Building ; 6 étage District 1, Hô-Chi-Minh-Ville Vietnam
© Parkstone Press International, New York, USA © Confidential Concepts, worldwide, USA © Mathilde Augé © Germaine Boy © Carlo Bugatti estate, Artists Rights Society (ARS), New York, USA/ADAGP, Paris © Louis Chalon © Édouard Colonna © Charles-Henri Delanglade © Fernand Dubois © R. Evaldre © Georges de Feure estate, Artists Rights Society (ARS), New York, USA/BEELBRECHT, Amsterdam © Georges Fouquet estate, Artists Rights Society (ARS), New York, USA/ADAGP, Paris © René Foy © Hector Guimard © Gustav Gurschner © Josef Hoffmann © Victor Horta/Droits SOFAM - Belgique © Prince Bojidar Karageorgevitch © Keller et Guérin © René Lalique estate, Artists Rights Society (ARS), New York, USA/ADAGP, Paris © Arthur Heygate Mackmurdo © Bernhard Pankok © Charles Plumet © J. Prémont © Tony Selmersheim © Henry Van de Velde estate, Artists Rights Society (ARS), New York, USA/SABAM, Bruxelles © Verrerie impériale de Saint-Pétersbourg, copyright reserved © Henri Vever © Ely Vial © Zsolnay Porcelánmanufaktúra Zrt., copyright reserved
Jacques Evrard et Christine Bastin pour les photpgraphies p. 41, 67, 71, 75, 133.
Tous droits d’adaptation et de reproduction réservés pour tous pays. Sauf mentions contraires, le copyright des œuvres reproduites se trouve chez les photographes qui en sont les auteurs. En dépit de nos recherches, il nous a été impossible d'établir les droits d'auteur dans certains cas. En cas de réclamation, nous vous prions de bien vouloir vous adresser à la maison d'édition.
ISBN : 978-1-78042-179-7
2
« On peut différer d’opinion sur les mérites et sur l'avenir du mouvement nouveau de l'art décoratif ; on ne peut nier que victorieusement, aujourd'hui, il n'ait gagné toute l'Europe, et, hors de l'Europe, tous les pays de langue anglaise ; il ne reste plus qu'à le diriger : c'est l'affaire des hommes de goût. »
— Jean Lahor, Paris 1901
3
4
1893 :
1894 :
1895 :
1897 :
Chronologie
Victor Horta construit l'Hôtel Tassel à Bruxelles, considéré comme le premier
édifice Art nouveau.
Louis Comfort Tiffany met au point un nouveau procédé pour la fabrication
des vases et des bols, la technique « favrile », une méthode artisanale de
soufflage du verre qui permet de nombreux effets.
Edmond Picard emploie le terme « Art nouveau » pour la premier fois dans
la revue belgeL'Art moderne.
Siegfried Bing ouvre sa boutique « L'Art Nouveau » au 22 rue de Chauchat
à Paris.
Impression de l'affiche d'Alphone Mucha pour la pièceGismondaoù se
produit Sarah Bernhardt au théâtre de la Renaissance à Paris.
Fondation de la « Sezessionstil » à Vienne par Joseph Hoffmann. Le mouvement,
qui inclut également Egon Schiele, Oskar Kokoschka et Koloman Moser,
sera présidé par Gustav Klimt.
5
6
1897-1898 :
1900 :
1901 :
1904 :
1914-1918 :
Vers 1920 :
Josef Maria Olbrich conçoit l'immeuble de la Secession viennoise à Vienne.
Exposition universelle de Paris qui voit triompher l'Art nouveau.
René Lalique reçoit le Grand Prix de Joaillerie à l'Exposition universelle et devient, dès lors, le plus célèbre des joailliers Art nouveau.
Érection des premières stations de métro parisiennes dessinées par Hector Guimard.
Fondation de l'Alliance des Industries d'Art, autrement connue sous le nom d'École de Nancy, par des artistes dont Louis Majorelle, les frères Daum et Émile Gallé qui en sera le premier président.
Antoni Gaudí crée la Casa Batlló à Barcelone.
La crise engendrée par la Première Guerre mondiale est ressentie dans le domaine de l'art.
L'Art nouveau cède la place à un nouveau style : l'Art Déco.
7
8
I.LesOriginesdel'Artnouveau
L'Art nouveau naquit d'un grand mouvement d'art décoratif qui, à partir de 1892, se manifesta dans l'Europe occidentale. Cet art décoratif lui-même n'émergea pas de façon aussi spontanée qu'il est généralement donné de croire. De 1815 – époque de la disparition du style Empire – à 1889, il serait possible de constater bien des variations dans la décoration du mobilier et du bibelot. Par exemple, on pouvait voir à l'Exposition universelle de 1900 des reconstitutions d'ameublement Restauration, Louis-Philippe, Napoléon III, qui se différenciaient par certains caractères. Mais la tradition, ou plutôt
Cygnes, dessin pour papier mural
Walter Crane, 1875 Gouache et aquarelle, 53,1 x 53 cm Victoria & Albert Museum, Londres
9
10
l'imitation, avait trop de part dans la production de ces diverses époques pour qu'un style prît naissance et reçût un nom caractéristique. Cependant, durant ce laps de temps, certains artistes avaient cherché à exprimer leur idéal décoratif autrement que leurs devanciers. Mais que signifiait en 1900, dès lors, ce mouvement nouveau de l'art « décoratif » ? En France comme ailleurs, une certaine lassitude se dénotait déjà devant la répétition perpétuelle de formes et de formules qui ne variaient pas, devant la reproduction des mêmes clichés et poncifs, devant l'imitation pemanente, pour les meubles,
Sarah Bernhardt
Georges Clairin, 1876 Huile sur toile, 200 x 250 cm Petit Palais, Musée des BeauxArts de la Ville de Paris, Paris