//img.uscri.be/pth/9a02f1a5165cf8ff9d914025a69e18166f83a6ed
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

A la lisière de l'absence

De
226 pages
Jean-Philippe Toussaint, Marie Redonnet et Eric Chevillard proposent au lecteur 'l'image d'un individu crépusculaire, être précaire, à corps précaire et rarement décrit, dont l'existence semble provisoire, parce que soumise tout le temps aux paradoxes et aux questionnements. Ce corps, présent-absent et vivant relégué sur une frontière, toujours à la lisière de l'absence, nous parle à sa façon de la très humaine difficulté de vivre et du tout moderne désespoir d'être.
Voir plus Voir moins
Lidia COTEA
À la lisière de l’absence
L’imaginaire du corps chez Jean-Philippe Toussaint, Marie Redonnet et Éric Chevillard
Espaces LE Littéraires
À la lisière de l’absence L'imaginaire du corps chez Jean-Philippe Toussaint, e Redonnet et Ér dMari ic Chevillar
Espaces Littéraires Collection fondée par Maguy Albet Dernières parutions André LUCRECE,Aimé Césaire. Liturgie et poésie charnelle, 2013. Jacques PEZEU-MASSABUAU,Verne. Les voix et les Jules voies de l’aventure, 2013. Jacques PEZEU-MASSABUAU,Jules Verne. Un art d’habiter la Terre, 2013. e David BANKS,siècle à nos jours.Le texte épistolaire du XVII Aspects linguistique, 2013.Matthieu GOSZTOLA,Alfred Jarry àLa Revue blanche. L’intense originalité d'une critique littéraire,2013. Virginie GIRAULT,Femmes et nation dans la littérature contemporaine, 2012. Guy SABATIER,Le théâtre de Robert Pouderou. Le rêve d’une société plus équitable (1971-2011). Questions à la Cité. Questions à l’Histoire, 2012. Paula DUMONT,Les convictions de Colette, Histoire, politique, guerre, condition des femmes,2012. Sylvie CAMET, Nourredine SABRI (sous la dir. de),Les Nouvelles Ecritures du Moi dans les Littératures française et francophone, 2012. Samuel LAIR (sous la dir. de),Fortunes littéraires de Tristan Corbière, 2012.Claude HERZFELD,Gérard de Nerval. L’épanchement du rêve, 2012. Tommaso MELDOLESI,Textes et poèmes autour de l’accident ferroviaire de Meudon, 1842. Une poésie de la catastrophe, 2012. Ygor-Juste NDONG N’NA,La folie des discours identitaires dans les nouvelles littératures, 2012. Richard Laurent OMGBA, André NTONFO (dir.),Aimé Césaire et le monde noir, 2012. Milan BUNJEVAC,Lire la poésie d’Aleksandar Petrov, 2012. Fabrice BONARDI (sous la dir. de),LesNouvelles Moissons, 2012.
Lidia Cotea
ÀLA LISIÈRE DE LABSENCEL’imaginaire du corps chez Jean-Philippe Toussaint, Marie Redonnet et Éric Chevillard
L’Harmattan
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00340-5 EAN : 9782343003405
 •Š –·–˜’›Ž Ž –˜— ™¸›Ž
ŸŠ—Ȭ™›˜™˜œ
Š’œ’› •Š –Š—’¸›Ž Ž ’›Ž •Ž Œ˜›™œ ™›˜™›Ž Šž¡ ·Œ›’ŸŠ’—œ Ž ’—ž’ Žœ Š——·Žœ ŞŖȬşŖ Ž ™›˜™˜œŽ› ž—Ž ›’••Ž Ž •ŽŒž›Ž Š™™›˜™›’·Ž Ž ŒŽ Œ˜›™œ Ž Žœ ’Œ’˜—œ šž’ •Ž —˜ž››’œœŽ—ǰ Ž••Žœ ˜— ·· —˜œ ’—Ž—’˜—œ šžŠ— —˜žœ ŠŸ˜—œ Œ˜––Ž—Œ· ŒŽ ˜žŸ›ŠŽǯ ȂŽ—›Ž™›’œŽ œŽ ›·Ÿ¸•Ž ’’Œ’•Ž ¥ ™•žœ Ȃž— ·Š›ǯ Ž Œ˜›™œǰ ŒŽŽ Š—Œ›Ž Œ˜—Œ›¸Ž Ž —˜›Ž ™›·œŽ—ŒŽ Šž –˜—Žǰ ŠŸŽŒ •ŽšžŽ• —˜žœ —Š’œœ˜—œǰ šž’ œȂ’–™˜œŽ ŠŸŽŒ •Š ˜›ŒŽ Ž œŠ –Š·›’Š•’·ǰ Žœ •˜’— Ȃ¹›Ž ž—Ž ŒŽ›’žŽ ˜ž ž— ˜‹“Ž Š–’•’Ž›ǰ •Š –Š·›’Š•’· Ž œŠ ™›·œŽ—ŒŽ ·Š—ǰ •Ž ™•žœ œ˜žŸŽ—ǰ ŽŠŒ·Ž ™Š› •Žœ ·•·–Ž—œ Ȃ’–™˜—·›Š‹•Ž šž’ œ˜žœȬŽ—Ž— œŠ Œ˜—œ›žŒ’˜—ǰ Œ˜—œ›žŒ’˜— Œž•ž›Ž••Ž šž’ǰ ˜— •Ž ŸŽ››Šǰ ›Š—œ›ŽœœŽ ˜žŽœ •Žœ ’œŒ’™•’—Žœ šž’ ™›·Ž—Ž— •Ȃž—’’Ž›ǯ ’Žž Ž ™Š›Š˜¡Žœǰ •Ž Œ˜›™œ ™Žž ¹›Ž Ž—Ÿ’œŠ· Œ˜––Ž ž—Ž ŠŠ•’·ǰ Œ˜––Ž ž—Ž ™›’œ˜— ǻ˜— —Ž Œ‘˜’œ’ ™Šœ œ˜— Œ˜›™œǼǰ –Š’œ •Š ™›Š’šžŽ ž Œ˜›™œǰ •ȂžœŠŽ šžȂ˜— Ž— Š’ ™Žž  ŠŒ’•Ž–Ž— ™›˜Ÿ˜šžŽ› ž— Œ‘Š—Ž–Ž— Ž œ’—Ž Ž •Ž ›Š—œ˜›–Ž› Ž— ŠŒŽž› Ž •’‹Ž›· Ž ŗ ŒŠŠ•¢œŽž› •Ȃ’–Š’—Š’›Ž ǯ Š› Š’••Žž›œǰ ™›·œŽ—ŒŽ ’––·’ŠŽǰ ŒŽ Œ˜›™œ Œ˜—Œ›Žǰ ’—Š•’·—Š‹•Žǰ šž’ —˜žœ ŠŒŒ˜–™Š—Ž ¥ Œ‘ŠšžŽ ™Šœǰ —ȂŠŒšž’Ž› œŠ œž‹œŠ—ŒŽ šžŽ ™Š› •Š –·’Š’˜—ǰ ™Š› œŠ –Š—’¸›Ž Ž œȂ’—œŒ›’›Ž Š—œ •Š ›Š–Ž œ¢–‹˜•’šžŽ ™˜ž› Ž—›Ž› Ž— Œ˜—ŠŒ ŠŸŽŒ •Ž Œ˜›™œ ȂŠž›ž’ǰ ˜ž Ž— ŽŸŽ—Š— Ž¡™›Žœœ’˜—ǰ Ž¡™›Žœœ’˜— ž œž“Žǰ –Š’œ šž’ —ŠÉ Œ˜––Ž ž— ·Œ‘˜ Ž •Š ™›·œŽ—ŒŽ ȂŠž›ž’ǰ ¥
ŗ ˜žœ ›Ž™›Ž—˜—œ ¥ ŒŽ ·Š› ž— ™›˜™˜œ Ž Šž• Š•·›¢ Š¢Š— ›Š’ ¥ •ȂŠ–‹’ŸŠ•Ž—ŒŽ ž Œ˜›™œǯ Š•·›¢ ›Ž—ŸŽ›œŽ›Š •Š ™Ž—œ·Ž Œ•Šœœ’šžŽ ›Ž™˜œŠ— œž› •ȂŠ—’—˜–’Ž ¦–Ž ȦŸœǯȦ Œ˜›™œ Ž šž’ Š’ Ž ŒŽ Ž›—’Ž› ž—Ž ™›’œ˜— Ž •Ȃ¦–Ž DZ ȍ Š ›Š’œ˜—ǰ šžŽ•šžŽ˜’œǰ –Ž œŽ–‹•Ž ¹›Ž •Š ŠŒž•· Ž —˜›Ž ¦–Ž Ž —Ž ›’Ž— Œ˜–™›Ž—›Ž ¥ —˜›Ž Œ˜›™œǯ Ȏǰ ȍ Ȃ¦–Ž Ž •Š Š—œŽ Ȏǰ ’—bžŸ›Žœ ǰ Š›’œǰ Š••’–Š›ǰ ȍ ’‹•’˜‘¸šžŽ Ž •Š •·’ŠŽ Ȏǰ ŗşŜŖǰ ™ǯ ŗŜřǯ Ž ™›˜˜— ›Ž—ŸŽ›œŽ–Ž— Š¡’˜•˜’šžŽ œŽ›Š ™Š›Š· ™Š› ’Œ‘Ž• ˜žŒŠž• DZ ȍ Ȃ¦–Žǰ ŽŽ Ž ’—œ›ž–Ž— Ȃž—Ž Š—Š˜–’Ž ™˜•’’šžŽ Dz •Ȃ¦–Ž ™›’œ˜— ž Œ˜›™œǯ Ȏǰž›ŸŽ’••Ž› Ž ™ž—’›ǯ Š’œœŠ—ŒŽ Ž •Š ™›’œ˜—ǰ Š›’œǰ Š••’–Š›ǰ ŗşŝśǰ ™ǯ řŞǯ