93 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Alex Toth (erratum)

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Alex Toth est un pianiste de renommée mondiale dont la vie apparaît comme une grande mare tranquille, voire un peu stagnante. Mais une jeune peintre semble vouloir y jeter une pierre… Sous l’impulsion d’une urologue, d’un chat et de cette artiste qui le met face à ses limites, il entreprend de bouleverser sa carrière en déjouant les attentes de son public, puis les siennes propres. Pour ce virtuose du répertoire romantique, est-il encore possible de jouir de l’échec ?
— Éviter l’échec me semble une excellente idée.
— On dit qu’on devient sage en vieillissant, mais c’est faux. On devient prudent.
Puis elle me tendit le rasoir.
Je perdis ma contenance comme une femme laisse choir sa robe de nuit. Puis je me fouettai aussitôt. J’agrippai l’instrument, et elle prit ma main et le posa sur sa jambe, ajustant l’angle.
— Vous savez…, dis-je.
Mais elle me coupa :
— Des petits mouvements toujours vers le haut. L’Art, au début, c’est une vocation, et c’est merveilleux. Puis ça devient du travail. C’est à ce moment-là que les problèmes commencent. Quand ça devient une carrière, c’est foutu.
À la cheville, c’était plus délicat. Je roulai ma main autour, tout en faisant ce que je pouvais pour ne pas faire comme une caresse. J’avais bu le scotch trop vite.
— Qu’est-ce que vous entendez par sortir grandi ? Mon public vient surtout pour relaxer et passer un bon moment. Cela, je le réussis plutôt bien.
Elle était songeuse.
— Je sais pas, moi… Votre public… Il pourrait pas venir pour relaxer, comme vous dites, mais à la place, grandir… spirituellement ?
Ça devenait plus difficile à suivre tout en crémant. Surtout que j’en étais maintenant au genou. Peu de femmes aiment leurs genoux. Les siens étaient fins.
— Grandir spirituellement ? Vous savez… Ce n’est pas nécessairement ce que je vise.
— Ah non ? Pourquoi pas ?
— Ça arrive peut-être chez certains…
— Pour combien ?
— Est-ce que je le sais, moi ?
— Horowitz disait que parmi un auditoire de trois mille personnes à ses récitals, la moitié vivait une expérience sociale, quelques centaines, une expérience émotive, mais qu’une poignée seulement vivait une expérience spirituelle.
Cela expliquait le livre de Horowitz sur sa table. Je glissais ma main du genou jusqu’à la cheville, sans réfléchir.
— Eh bien…, dis-je. J’imagine que si moi je visais d’en avoir seulement une… Une seule personne… je pourrais être satisfait.
— Cette personne… ça devrait pas être vous ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 18 janvier 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782764435656
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait