//img.uscri.be/pth/3fe3b0a6232518a0b7290a2b9bba8691a2ef7485
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

âmes du cosmos

De
122 pages
Dans le cosmos du poète aucun risque de se perdre. Dans ce recueil et avec lui... voici un temps qu'enfin on a. Un temps qui se crée : le temps de se vivre dans le vivant en toute unité avec lui... (extrait de la préface de Philippe Tancelin)
Voir plus Voir moins

635
Serpilekin Adeline TERLEMEZâmes du cosmos
Il y a du rire venant, un grand rire câlin sur le chemin de
la mélancolie... Il y a de la sagesse revenant d’histoire dans
l’esprit du récit... Il y a une histoire, une très longue histoire de
petite flle si petite qu’elle est invisible dans le visible comme âmes du cosmos
pour mieux se faire voir de toutes celles et ceux qu’on ne voit
pas, n’entend pas, existent si fort dans le cœur de l’éternité...
Serpilekin Adeline Terlemez ne nous livre pas ici une leçon de
vivre mais comment ne pas être pris au sérieux par le monde des
grands qui n’ont souvent grandi que dans le miroir déformant
d’un volontarisme belliqueux, source des maux historiques.
Dans l’espace entre soi et soi, toute la limite d’être à bout de
moi... l’assurance de s’égarer dans sa connaissance. Dans le
cosmos du poète, aucun risque de se perdre. Dans ce recueil et
avec lui... voici un temps qu’enfn on a. Un temps qui se crée :
le temps de se vivre dans le vivant en toute unité avec lui...
Philippe Tancelin
Serpilekin Adeline Terlemez, Écrivaine,
traductrice, docteur en esthétique, science et
technologie des arts, spécialité théâtre de Samuel
Beckett - Université Paris 8, membre du CICEP
(Centre International de Créations d’Espaces
Poétiques et de Recherches), a fait sa maîtrise sur le théâtre de
marionnettes, Relation marionnettes – marionnettiste, dans le
département de théâtre de l’université d’Ankara. Ses activités se
concentrent autour de la rencontre des langues et des cultures au
sein de la poésie et du théâtre. Elle est l’auteur de Le théâtre
635innommable de Samuel Beckett, L’Harmattan 2012 ;
Mon ombre et moi, L’Harmattan 2013.
ISBN : 978-2-343-05508-4
13,50 e
Poètes des cinq continents
Serpilekin Adeline TERLEMEZ
âmes du cosmos
Poètes des cinq continentsâmes du cosmos

Terlemez_12_1_15.indd 1 12/01/2015 16:02:33Poètes des cinq continents
En hommage à Geneviève Clancy qui l’a dirigée de 1995 à 2005.
La collection est actuellement dirigée par
Philippe Tancelin

La collection Poètes des cinq continents non seulement révèle les voix
prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes
qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection
dévoile un espace d’ouverture où tant la pluralité que la qualité du
traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de
titres par an.


Déjà parus

634 – Catherine BOUDET, Journal du Gardien des Horizons, 2015.
633 – Natacha LAFOND, Sur les rives d’argile, 2014.
632 – Christine CADIOT, Les seuils du temps, 2014.
631 – Lajos NYÉKI, Ruptures - Elválasztás, 2014.
630 – Marie-Clémence ADOM, Anthologie de la poésie ivoirienne
tome 3, 2014.
629 – Marie-Clémence ADOM, Anthologie de la poésie ivoirienne
tome 2, 2014.
628 – Marie-Clémence ADOM, Anthologie de la poésie ivoirienne
tome 1, 2014.
627 – André LO RÉ, Premiers pas au pays des haïkus, 2014.
626 – Ioana GRUIA, Le soleil sur le fruit, 2014
625 – Jean-Pierre BIGEAULT, 100 poèmes donnés au vent. Suite de
poèmes, 2014
624 – Yves Patrick AUGUSTIN, D’ici et nulle part, 2014.
623 – Patrick WILLIAMSON, Tiens ta langue. Hold Your Tongue
(bilingue français-anglais), 2014.
622 – Michel JAMET, Partage son royaume !, 2014.
621 – Ayten MUTLU, Les yeux d’Istanbul. Istanbul’un gözleri, 2014.
620 – Philippe GUILLERME, Tout attaché, 2014.
619 – Patricia LAIGLE, La neige sur le museau des biches, 2014.
618 – Paul Henri LERSEN, Poèmes d’Ici, 2014.
617 – Omer MASSEM, Fragments sauvegardés, 2014.
616 – Umberto PIERSANTI, Lieux perdus, 2014.
615 – Thierry LASPALLES, Silence des saisons, 2014.
614 – Stella VINITCHI RADULESCU, Comme un désert de roses,
2014.
613 – Ban’ya NATSUISHI, Cascade du futur, 2014. Serpilekin Adeline Terlemez
âmes du cosmos
poèmes
?\HDOLPLP%DOXg]J?U<DQR?
Terlemez_12_1_15.indd 3 12/01/2015 16:02:33
'HVVLQV9 HGLD<Du même auteur
Ouvrages
Le théâtre innommable de Samuel Beckett, Préface de Bruno
Clément, Paris, L’Harmattan, coll. « Univers théâtral »,
2012, 270 p.
Mon ombre et moi, Paris, L’Harmattan, coll. « Poètes des
cinq continents », 2013, 112 p.
Traductions
Textes poétiques choisis et traduits
Tancelin Philippe, $G?PODU préface de Sevgi
TürkerHUOHPH] ?VWDQEXO pGLWLRQV LUPLG|UW?LLU 3DSLU?V?<
2007, 109 p.
TPréface de Sevgi
Türker-Terlemez, Nancy, éditions A Ta Turquie, édition
ELOLQJXHIUDQoDLVWXUFS
RFRGLOH HQ /H PRL FU HQ FROODERUDWLRQ DYHF
Sevgi Türker-Terlemez, Nancy, éditions A Ta Turquie,
pGLWLRQELOLQJXHIUDQoDLVWXUFS
3R\UD]R?OX73DV$G?PODU$OL/HV
Terlemez_12_1_15.indd 4 12/01/2015 16:02:33$12 LP%$
9HGLD<H??<
Terlemez_12_1_15.indd 5 12/01/2015 16:02:34
/8Serpilekin Adeline Terlemez

Terlemez_12_1_15.indd 6 12/01/2015 16:02:34âmes du cosmos
À la sortie de…
que d’importance accordée à la part prise
par ses lectures préférées.
Que de marques dans l’âme
à son grand étonnement.
SS RVD W HGHFRQ O
à toute hiérarchie.

HGHUHEH
que de désirs
que de plaisirs
que de passions le poussant
à
Que d’attente
que de voies
que de choix
que de destins
que de victimes.
VHH?DpYWOUROWOVXRXDjWRXWRXE?j4WLHGHODMHXQHVVHLWUHX??UXQRLLI?4XUOLHQPODVRUUH?RX4
Terlemez_12_1_15.indd 7 12/01/2015 16:02:34
4XHGHVRXY VUpVLVWDQW HQLU
URPSUHD FO DE HpW RUG
UO Xp UJ UGHODS XS XEH PR
UV VSVVRXH XW HGHO XWSerpilekin Adeline Terlemez
Sentir l’autre
dans un jeu d’inspiration, d’expiration.
et un râle se font entendre.
Une respiration inonde l’espace,
une île montagneuse apparaît,
LVG LVSD vWVR V? VO
Une image avance, puis recule successivement
la musique lancinante
C’est la marée qui va et vient au gré des courants,
RQFRU UHP TXpH HED WHWOV HKDX [S SVE HO HH
entre la profondeur et la surface,
entre la nuit et la clarté,
entre le sommeil et la veille,
entre la connaissance et la conscience,
entre le temps et l’espace.
WY LEUH UFH U VI VI
VEH DX HS
le plus doux,
le plus serein
dans cette vie au repos
où il ne fera plus de mots.
Il aimera
il possédera
il triomphera de la joie
GHVH UX QDX UHY LEUH UH QO
UOH8QHRLWQRVXLPEHOEHUWH?QpRQWWQLVRD?DRYWHOQXHOOXSVLLHQ?WIHXHWXHQUDYQULQRRWHULS8/VWVIGOOIWRDYLOEHU
Terlemez_12_1_15.indd 8 12/01/2015 16:02:34
QWOH OX
VVH VFRUGH VGHO PR RQGHO UH rW
W DW QGH? HVH HX GRQ
QVRQGHVRâmes du cosmos
À
Geneviève Clancy
À toujours
Les âmes hurlent pour l’amour pur !
Des fois nous sentons que
comme s’il était le grand pas non accompli.
à cet instant le poète est là
pour nous faire respirer et vivre pleinement par ses mots
l’amour pur par lequel nous sommes depuis toujours attendus...

QS WE UFHW HU HS FH qWDLVRQTXHO HD
?M DLV rW QRVY VVD V
chaque moment
simplement
QRHPQXOQPHXVGUQqHLUU?W?HSUHGHYKG/VEHHQDHHXPQQR[QDJ?OLVRXOUD?XRDQVXLRODRV&??UHRVUODLUVHFDHHMXRLVDXWXFWpROQHXLHOjW
Terlemez_12_1_15.indd 9 12/01/2015 16:02:34
V QM VXUGVRQ LUHTXH [DX V\ WE JD VFRQVQR QPRSerpilekin Adeline Terlemez
Vous, homme, vivant, humain
Par cet après-midi lumineux et serein de printemps de
ses purs couleurs,
QSU HX SV? LURVHY LVVD VR
d’un printemps sortant de l’eau
d’un printemps dont
dont les enfants sont encore heureux
et poussent de partout comme une nouvelle création respectée.
vous, homme, vivant, humain d’une capacité de décider,
vous, homme, vivant, humain dont la conviction est que tout
peut changer,
vous, homme, vivant, humain dont les potentiels sont immenses
et inconnus,
la renaissance de la nature après le long repos de l’hiver.
quelle grâce,
quel ravissement,
quelle illusion !
au moment où vous prenez conscience de vos chaînes
sous un regard plein de sympathie ironique.
Pas de souffrance,
pas de douleur EU ressentie
mais un léger frisson dans la nuque,
une petite angoisse dans l’âme,
RLVURXLYUXXW?WOQXLP?XURHWRQFDLYLL?DQXORXVGXURE9KRWKQWWDUQHQ/LHX?VOXHJ?LQWUHFQOLHVXLOWWH?QrHWOUFpDLXLYOHHrYDUQQWSWWURQWXODFHHVQXLIXHQUHQOpOLHWRQOUHDRQXOGWYD?U4WXGXHRPXWVL?PO
Terlemez_12_1_15.indd 10 12/01/2015 16:02:34
PH VH HX PH Gp HL [Y &HVH VH
RQEH VDW VH
FLUGHGp UY GH PH KHXPr ERQ
UG KHX ERQ EUH HO
UG KHX H ERQ \rW
UGHY H]SDLV VP DXVjO LE PH UH JD
QG DL DEp K PHY QHUH K RP
QG DL K PHY QHQ K RP ID
PH J VTX EUH VD QH UO VM HX H]VX VP
XH QWjW WH [FKD VH VRLâmes du cosmos
changement de température dans le corps,
avertissement d’une sensation interne
qui vous annonce la menace d’étouffement,
un changement de rythme de sensation de vivre.
Vous décidez de ne rien regretter,
en aucun cas,
quoi qu’il arrive.
Vous vous interdisez de penser à ce regard plein de sympathie
ironique,
à ce sentiment de grande angoisse,
de contradiction, de menace, de douleur.
Vous vous permettez de vous ouvrir tout entier au sentiment de
vivre
GHFRQ HSUp WGHUHEHVH LV HG

vous, homme, vivant, humain vous marchez dans les ruines
grises
vous, homme, vivant, humain vous marchez dans la poussière
vous, homme, vivant, humain,
vous tenez à penser que le nécessaire est encore nécessaire
pour participer au miracle de la vie.
Vous, homme, vivant, humain vous marchez sur les jeunes
regardant la renaissance de la nature après le long repos de
l’hiver.
VQXYYXERLUXPHXWRXVFQQLP?DUGL?QUDQWVRpVGWLWDYWRXVQURQDUOVHHWQHOROWDL
Terlemez_12_1_15.indd 11 12/01/2015 16:02:34
UF QY KH]SDLV DL VP LE K PHY PH K RP
PH J VTX EUH
Qp QGRQ RP VVpGHGpDED EUHQSD
G?