Justine ou les Malheurs de la vertu

Justine ou les Malheurs de la vertu

-

Livres
384 pages

Description

Édition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l'œuvre et chronologie)

Rejetant la douce nature rousseauiste, Sade dévoile le mal qui est en nous et dans la vie.
La vertueuse Justine fait la confidence de ses malheurs et demeure jusque dans les plus scabreux détails l'incarnation de la vertu. Apologie du crime, de la liberté des corps comme des esprits, de la cruauté, « extrême sensibilité des organes connue seulement des êtres délicats », l'oeuvre du marquis de Sade étonne ou scandalise. « Elle paraît bien n'être, dit Klossowski, qu'un seul cri désespéré, lancé à l'image de la virginité inaccessible, cri enveloppé et comme enchâssé dans un cantique de blasphèmes. »
C'est aussi une oeuvre d'une poésie délirante et pleine d'humour noir.

Préface et commentaires de Béatrice Didier.

 

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 janvier 2012
Nombre de visites sur la page 29
EAN13 9782253094937
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Édition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l'œuvre et chronologie)
Rejetant la douce nature rousseauiste, Sade dévoile le mal qui est en nous et dans la vie.
La vertueuse Justine fait la confidence de ses malheurs et demeure jusque dans les plus scabreux détails l'incarnation de la vertu. Apologie du crime, de la liberté des corps comme des esprits, de la cruauté, « extrême sensibilité des organes connue seulement des êtres délicats », l'oeuvre du marquis de Sade étonne ou scandalise. « Elle paraît bien n'être, dit Klossowski, qu'un seul cri désespéré, lancé à l'image de la virginité inaccessible, cri enveloppé et comme enchâssé dans un cantique de blasphèmes. »
C'est aussi une oeuvre d'une poésie délirante et pleine d'humour noir.


Préface et commentaires de Béatrice Didier.