224 pages
Français

Voir, se voir, être vu

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Utilisant les outils théoriques provenant de la critique formaliste et de la psychanalyse, les auteurs des articles de ce recueil se sont attachés à préciser le rôle joué par le regard et la pulsion scopique dans la littérature contemporaine de langue espagnole sous les trois aspects qui en découlent ("voir", "se voir" et "être vu"). Ils suggèrent une évolution du thème du regard depuis les inspirations cliniques et scientifiques du XIXe siècle, jusqu'aux évolutions plus récentes liées au développement de l'image dans les sociétés contemporaines.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 octobre 2014
Nombre de lectures 28
EAN13 9782336358932
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0127€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Coordonné par Sadi LAKHDARI et Irina ENACHE
Voir, se voir, être vu
La pulsion scopique dans la littérature hispanique contemporaine
Voir, se voir, être vu
Publié avec le concours du CRIMIC, du CS, et de l’École doctorale IV de l’Université de Paris-Sorbonne
Coordonné parSadi LAKHDARIet Irina ENACHEVoir, se voir, être vu La pulsion scopique dans la littérature hispanique contemporaine
© INDIGO ediciones, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique 75005 Paris ISBN : 978-2-35260-120-3 EAN : 9782352601203
SOMMAIRE
PROLOGUE.............................................................................................9 La pulsión escópica en las novelas de Benito Pérez Galdós ..............15 SADI LAKHDARI Miradas y sueño enDoña Perfectade Benito Pérez Galdós ..............27 SADI LAKHDARI (Sa)voir dans la littérature espagnole préréaliste (1805 – 1865) Regard et connaissance au prisme du merveilleux .............................41 JUSTINE PÉDEFLOUS Que voiton à la feria de San Isidro ? Lecture d’un référent spatial madrilène dansLa desheredadade Pérez Galdós etInsolaciónde Pardo Bazán ..................................53 YVES GERMAIN Figures et destins de la pulsion scopique chez Luis Martín Santos....67 GENEVIÈVE RICHARD Convergencias visuales y divergencias intersubjetivas Un estudio de la mirada en la narrativa de Javier Tomeo .......................89 IRINA ENACHE VIC Délire de persécution et regard du sacré chez María Zambrano.......117 BRIAN MUÑOZ
Les yeux à l'ouvrage ou l'ouvrage des yeux dansLa miradade José María Guelbenzu .......................................129 ISABELLE FÀTIMA BILLOO CADOUX Visión y mirada en un texto sobre la deportación en Mauthausen:KL. Reichde Joaquim AmatPiniella ...............................................153 MARTA MARÍNDÒMINE La poétique du regard dansLos Adiosesde Juan Carlos Onetti Une esthétique de l’ambigüité ..........................................................167 MARTA ÁLVAREZ IZQUIERDO Le regard dansLas Hortensiasde Felisberto Hernández Une subjectivisation identitaire à travers la contemplation .....................183 SERGIO SALAZAR Regards voleurs et regards volés De la captation scopique dans « Alienación (Cuento edificante seguido de breve colofón) » (1975) de Julio Ramón Ribeyro ..........197 PAUL BAUDRY RÉSUMÉS.................................................................................11..2........
8
PROLOGUE
Reprenant une réflexion menée dans un colloque international organisé par le CRIMIC en 2007, « Grands récits, miroirs bri sés ? » à propos de la fin des grands récits et des idéologies structurant la vie sociale et intellectuelle en rapport avec la post modernité, la composante LPCH du CRIMIC s’est interrogée sur les conceptions du personnage et des valeurs en littérature dans 1 une journée d’étude récente . L’évolution du roman moderne et postmoderne en particulier réévalue la notion de personnage et de héros en fonction d’une nouvelle conception du sujet qui corres pond à l’évolution de la science contemporaine, mais aussi de la philosophie, de la psychologie et de la psychanalyse. L’illusion référentielle mise à mal dès la naissance du roman moderne avec leQuichotteaboutit à une conception critique du personnage qui devient de plus en plus problématique. La notion de valeur mo rale et esthétique a parallèlement considérablement évolué. Philippe Hamon repris par Vincent Jouve retient « quatre do maines qui, exprimant de façon privilégiée la relation de l’homme au monde, sont déjà l’objet d’une évaluation culturelle lorsque le texte s’en empare : le regard, le langage, le travail et l’éthique. Toute évocation par le texte d’un personnage qui re garde, parle, travaille ou entre en relation avec autrui est à évaluer par rapport aux normes qui régissent ces quatre domaines 2 dans le hors texte de la culture . »
1 « La construction du personnage dans la littérature hispanique contemporaine. L’être et ses discours », organisée en mai 2010 par Sadi Lakhdari, MarieEmilie Berton, JeanChristophe Martin. 2 Vincent JOUVE,Poétique des valeurs, Paris, PUF, 2001, p. 19.