//img.uscri.be/pth/fb46fd8c8128aa0ebb61b9455f9a3d31a1852b2a

L'autoportrait mythique de Gabrielle Roy

-

Livres
278 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Dans cette étude, Yvon Malette s'intéresse à une œuvre singulière de Gabrielle Roy, La Montagne secrète, inspirée en grande partie de la vie et des récits du peintre-trappeur René Richard. En abordant La Montagne secrète sous l'angle de la narrativité, il se propose notamment de voir comment la technique narrative participe à la structure et à la signification du récit régien. Il a choisi pour cela de s'en tenir à la méthode d'analyse mise au point par Gérard Genette, en recourant aux trois catégories genetiennes : le Temps, le Mode et la Voix.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 18 juin 2010
Nombre de lectures 0
EAN13 9782895971375
Langue Français
Signaler un abus
Maquette de la couverture: Nicole Rhéaume
Yvon Malette L'autoportrait mythique de Gabrielle Roy : analyse genettienne deLa Montagne secrètede Gabrielle Roy
Les Éditions David Inc. 1678, rue Sansonnet Orléans (Ontario) K1C 5Y7 __ Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 1994 __  Bibliothèque nationale du Canada, 1994 Données de catalogage avant publication (Canada) Malette, Yvon, 1943-L'autoportrait mythique de Gabrielle Roy : analyse genettienne deLa Montagne secrètede Gabrielle Roy Comprend des références bibliographiques. ISBN 2-9803982-0-9  1. Roy, Gabrielle, 1909-1983. La Montagne secrète. __ 2. Roy, Gabrielle, 1909-1983 Critique et interprétation. I. Titre. PS8535.095M63 1994 C843'.54 C94-900232-1 PQ3919.2.R69M63 1994 © Les Éditions David Inc., 1994
L'AUTOPORTRAIT MYTHIQUE DE GABRIELLE ROY Analyse genettienne de La Montagne secrète par YVON MALETTE
Je remercie M. Yvan Lepage pour ses conseils judicieux.
PRÉFACE  FascinanteMontagne secrète!  Quand Gabrielle Roy éprouvait ce besoin prophétique de cristalliser dans l'ampleur d'une œuvre spécifique tout à la fois son propos personnel d'autoreprésentation créatrice et sa réflexion symbolique sur l'art comme rachat de la vie, pouvait-elle deviner qu'elle se trouvait alors exactement au milieu géométrique de sa carrière, un peu plus d'une vingtaine d'années après sa décision d'être écrivain, et un peu plus d'une vingtaine d'années avant d'apposer le point final au long déroulement de ses écritures? Mais elle avait instinctivement conscience et dessein de mettre ainsi en abyme, au sommet significatif de son œuvre et de sa profession, avecLa Montagne secrète, une pièce de première importance, un authentique roman.  L'on sait que depuis sa parution, en 1961,La Montagne secrètes'est vue très souvent jugée sévèrement, pour des raisons de forme plus que de matière, pour de prétendus défauts de structure et d'affabulation, pour inadéquation de l'expression au contenu conceptuel, au point qu'un éminent universitaire, qui l'exploitait par ailleurs à plein au plan des confessions freudiennes, a pu aller jusqu'à la taxer d'œuvre plutôt ratée, bonne à lire tout au plus au second degré, y décelant pour seule justification la substance abstraite d'une doctrine morale et d'un art poétique. Or il n'est pas indifférent, pour l'efficacité même des idées y promues, que celles-ci le soient dans une véritable œuvre d'art, c'est-à-dire dans un vrai roman, fonctionnel et
13
réussi; c'est à ce prix que la signification, personnelle et théorique, de l'œuvre peut adéquatement donner.  Par bonheur, plusieurs se sont employés, procédant, si j'ose dire, par les détails plus ou moins fractionnaires, à revaloriser la qualité foncière de l'œuvre, à commencer par Gabrielle Roy elle-même qui n'a jamais vraiment cessé, jusqu'à la fin, de reprendre et d'affiner cette tonalité quelque peu archaïsante et hiératique dont elle avait voulu informer son style.  Je crois que le grand mérite aujourd'hui d'Yvon Malette est d'embrasserLa Montagne secrèteson intégralité dans dynamique en même temps que dans la particularité de chacun de ses ressorts divers. Et s'attachant opiniâtrement à sa méthode genettienne, il parvient à démontrer la valeur proprement littéraire du roman par des moyens crânement scientifiques.  Il fallait que cela fût fait. Réjean Robidoux
14
AVERTISSEMENT  Dans un dessein de pure connaissance, j'ai voulu analyser (déconstruire, démonter en ses éléments multiples et mécanismes divers), selon une méthode rigoureuse, une œuvre d'art qui se disait roman, mais qui avait été surtout reconnue dans ses intentions didactiques et pour ses vertus ingénument allégoriques.  Suite à mon choix d'une grille relevant résolument de la technique et des catégories abstraites, sous l'autorité hautement cotée de Gérard Genette, mon discours proposément littéraire véhicule par la force des choses toute une nomenclature plus ou moins jargonesque, que non seulement je ne tente pas de masquer, mais que je mets même en italique, pour qu'on l'identifie toujours dans le déroulement continu de mon exposé.  J'espère faire ainsi la preuve scientifique de ce queLa Montagne secrèteest un authentique roman. Yvon Malette
16