La fille derrière le rideau de douche

La fille derrière le rideau de douche

-

Livres
384 pages

Description

En 1988, Marli Renfro, la femme qui avait servi de doublure à Janet Leigh pour la célèbre scène de la douche du film Psychose d’Alfred Hitchcock, est brutalement assassinée.
Simple coïncidence? À l’époque, déjà, la police de Los Angeles avait suspecté du meurtre de plusieurs femmes un certain Sonny Busch, jeune homme qui avait vu le film et ressemblait étonnamment au personnage de Norman Bates.
En 1960, Marli Renfro n’était certes pas une star, mais ce mannequin naturiste aux formes voluptueuses n’apparut pas seulement dans une des scènes les plus iconiques du cinéma américain. Peu après, elle joua dans un petit film érotique, Le Voyeur, réalisé par un nouveau venu, Francis Ford Coppola. Elle fit aussi la couverture du magazine Playboy et devint l’une des premières 'Bunnies' des clubs Playboy de Hugh Hefner. Pour une starlette en vogue comme Marli, Hollywood commençait à ressembler à l’endroit où tous les rêves deviennent réalité… puis elle disparut mystérieusement.
Fasciné par la très sexy Marli Renfro depuis l’adolescence, le journaliste Robert Graysmith, auteur du remarquable Zodiac, décide de mener l’enquête – et de lever le voile sur la face cachée de Hollywood.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 avril 2014
Nombre de lectures 2
EAN13 9782207116586
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Journaliste et auteur de huit livres, Robert Graysmith est spé-cialiste de l’histoire criminelle des États-Unis. Ses recherches obstinées, pendant plus de trente ans, sur le tueur du Zodiaque (Zodiac, 2007) permirent d’identier un des serial-killers les plus célèbres des États-Unis. L’adaptation qu’en tira David Fincher au cinéma a connu un succès international.
ROBERT GRAYSMITH l’auteur deZodiac Emmanuelle Urien
Comment le meurtre
le plus célèbre du cinéma
L’art difficile de rester assise est devenu réalité sur une balançoire
La Fîe derrîÈre e rîdeau de dOuche
DU MÊME AUTEUR
Zodiac, édîtîOns du ROcher, 2007. Les Crimes du Zodiaque, J’aî Lu, 2001.
RObert GraYsmîth
La Fîe derrîÈre e rîdeau de dOuche
T R A DU I T DE L’A NGL A IS (ÉTAT S -U N IS) PA R EM M A N U EL SCAV ÉE
COnseîer d’édîtîOn Frédérîc Brument
Tître Orîgîna : The Girl in Alfred Hitchcock’s Shower
Thîs edîtîOn pubîshed bY arrangement wîth The BerkeeY Pubîshîng GrOup A dîvîsîOn Of Penguîn GrOup (USA) © RObert GraYsmîth, 2010
Et pour la traduction française : © DenOë, 2014
COuverture : Stanîsas ZYgart
À James Ellroy
AP Online, 7 novembre 2001, Los Angeles :un réparateur recOnnu cOupabe d’avOîr étrangé deux femmes, dOnt ’actrîce quî dOubaît Janet Leîgh dansPsychose, d’Afred HîtchcOck, a été cOndamné mardî à a prîsOn à vîe.
CourtTV.com, 3 avril 2007 :Ce n’étaît pas une grande star de HOYwOOd, maîs ee a prîs une part împOrtante dans Psychose; ee avaît servî de dOubure-umîÈre à Janet Leîgh dans a fameuse scÈne de a dOuche…
Cold Case File:Une vîeîe affaîre de meurtre rOuverte par a pOîce aprÈs es décaratîOns d’une femme mYstérîeuse quî accuse sOn amant d’être ’assassîn. Le meurtre d’une femme, perpétré en 1996, révÈe des îndîces cOncernant a mOrt, pusîeurs années pus tôt, d’une dOubure de Janet Leîgh dans e imPsychose.
Body Double:La premîÈre îmage quî vîent à ’esprît à prO-pOs dePsychose, c’est a scÈne de a dOuche. Les amateurs de cînéma se sOuvîennent des stars, maîs rares sOnt ceux quî se sOnt rendu cOmpte que, dans a scÈne terrîiante du meurtre sOus a dOuche de ce cassîque d’Afred Hîtch-cOck, îs assîstaîent à des brîbes d’înterprétatîOn… d’une des dOubures de Janet Leîgh. Maîs cette fOîs, a scÈne quî
10
L A F I L L E D E R R I è R E L E R I D E A U D E D o U C H E
s’étaît jOuée avec une brutaîté chOquante étaît cee de sOn prOpre meurtre.
Celebrity Sleuth:La scÈne de meurtre a pus saîsîssante quî aît jamaîs été tOurnée au cînéma trOuve îcî un încrOYabe épîOgue.
Pendant plus de quarante ans, j’ai collectionné ses photos, aussi obsédé que l’était le policier qui, dansLaura, tombe amoureux de l’image d’une femme morte. Mais au moment d’écrire l’histoire de la jolie rousse, un doute insistant me taraudait. Et si, comme « Laura », elle était encore en vie ? Et si quelqu’un d’autre était mort à sa place ?