Le collectionneur de la mort

Le collectionneur de la mort

-

Français
364 pages

Description

Lorsque Eddie « Pickpocket » Hopkins vole le portefeuille de George Archer, il n’a aucune idée qu’il vient d’entrer dans un univers obscur de voleurs de tombes, d’assassins et de zombies. Car George Archer n’est pas un citoyen ordinaire. Il vient tout juste de se faire offrir un emploi au Département des artefacts non classés du British Museum, un département qui fait enquête sur le bizarre et l’inexpliqué. Dans le portefeuille de George se trouve un indice se rattachant à l’un des plus grands mystères de tous les temps; un secret
dissimulé depuis des millions d’années.
Fuyant pour sauver leur vie, Eddie et George joignent leurs forces pour échapper à un génie dépravé ― un homme qui a besoin du secret pour réaliser un plan terrifiant. Aidés du redoutable Sir William Protheroe et de l’actrice Elizabeth Oldfield, ils se retrouvent dans une course formidable contre le temps! Une course pour dénouer le secret avant que Londres ne soit envahie par des créatures de la mort…

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 juin 2013
Nombre de lectures 11
EAN13 9782897330675
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 18 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
LE COLLECTIONNEUR DE LA MORT
LES AFFAIRES NON CLASSÉES
LE COLLECTIONNEUR
DE LA
MORT
Justin Richards
Traduit de l’anglais par Renée Thivierge
Copyright © 2006 Justin Richards Titre original anglais : The Death Collector Copyright © 2013 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord avec Faber and Faber Limited Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet Traduction : Renée Thivierge Révision linguistique : Isabelle Veillette Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Catherine Vallée-Dumas Conception de la couverture : Matthieu Fortin Photo de la couverture : © Thinkstock Image intérieure : © Thinkstock Mise en pages : Sébastien Michaud ISBN papier 978-2-89733-065-1 ISBN PDF numérique 978-2-89733-066-8 ISBN ePub 978-2-89733-067-5 Première impression : 2013 Dépôt légal : 2013 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada
Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com
Diffusion Canada : France : Suisse : Belgique :
Éditions AdA Inc. D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Transat — 23.42.77.40 D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide Inancière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC)pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Richards, Justin
Le collectionneur de la mort (Les affaires non classées ; 1) Traduction de : The Death Collector. Pour les jeunes de 12 ans et plus. ISBN 978-2-89733-065-1 I. Thivierge, Renée, 1942- . II. Titre.
PZ23.R52Co 2013 j823’.914
C2013-940781-2
À Alison, Julian et Christian — avec amour
Chapitre 1
Quatre jours après son propre enterrement, Albert Wilkes revint à la maison pour le thé. Même le chien savait que quelque chose n’allait pas. C’était un bâtard nommé Bébé, bien qu’on ne le prenait plus pour un chiot depuis de nombreuses années. Étendu devant le foyer du salon, Bébé leva sa tête fatiguée. Ses oreilles étaient tirées vers l’arrière et sa bouche se relevait pour montrer des dents jaunies. Ses pattes glissant sur le parquet, le chien recula, haletant bruyamment. Il ne détourna pas ses yeux larmoyants de la silhouette dans le cadre de porte. Même le cri strident de Nora Wilkes quand elle se retourna pour voir ce qui effrayait Bébé n’empêcha pas le chien de regarder ïxement son maître décédé. La femme et le chien afïchaient la même expression, subjugués, essayant de s’éloigner du cauchemar qui venait d’entrer dans la pièce. Inconscient de la réaction qu’il avait provoquée, Albert Wilkes s’assit à la petite table ronde. Tout comme il l’avait fait chaque soir pendant les trente dernières années. Il
s’assit, silencieux et immobile, et attendit que sa veuve lui apporte son thé. Lorsqu’il était encore vivant, c’était Mme Wilkes qui parlait le plus dans la maison. Albert se contentait de hocher la tête et de faire semblant d’écouter, de boire son thé, de manger son souper et de s’asseoir en face du feu pour lire jusqu’aux petites heures. Sans dire un mot, Nora observa son mari décédé. Pourtant, il hochait la tête et marmonnait, et la regardait de ses yeux secs et absents, comme il le fai-sait toujours pendant qu’elle parlait. Sans réfléchir, Nora Wilkes avait fait chauffer la bouilloire. Son esprit et son corps reprenaient la routine familière pour éviter de devoir accepter ce qu’elle voyait. Mais son cœur battait violemment dans sa poitrine et elle pouvait sentir le sang afuer dans ses oreilles. Ses mains tremblaient en caressant Bébé, le réconfortant. Puis, une autre paire de mains se tendit vers le chien ; elles se tendaient pour tenir délicatement sa tête poilue en une routine séculaire. Le chien glapit et recula. Nora poussa un cri de frayeur. Le charme ïnalement brisé, elle sortit en courant de la pièce. Des mains tellement pâles et tellement froides qu’elles en étaient devenues bleues prirent la laisse de Bébé sur un crochet près de la porte. Le chien eut un mouvement de recul alors que la laisse était attachée à son collier. Une toux rauque et éraillée retentit dans la pièce comme si elle prove-nait du feu crépitant plutôt que de la gorge de l’homme qui traînait le chien hésitant vers la porte.
a
2