Les Chaines d

Les Chaines d'Eymerich

-

Livres
256 pages

Description

L’épitaphe de l’authentique Nicolas Eymerich, dominicain nommé Inquisiteur Général d’Aragon en 1357, évoque sa personnalité : « prédicateur de la vérité, inquisiteur intrépide, docteur de premier ordre ».
Dans la seconde moitié du XIVe siècle, le Grand Inquisiteur Nicolas Eymerich conduit une expédition en Savoie afin d’enquêter sur une improbable résurgence de l’hérésie cathare. Celle-ci, située dans un cadre historique minutieux, laisse apparaître petit à petit des aberrations qui trouveront des échos à différentes époques. Pourrait-il exister un lien entre l’expédition d’Eymerich en 1365 et un trafic d’organes au Guatemala dans la seconde moitié du XXe siècle ? Ou avec des recherches en génétique conduites par la Rache, organisation eugéniste et survivance du cauchemar hitlérien ? Et si ce lien existait, quelle en serait l’incroyable nature ?
Seule la main de fer d’Eymerich pourra dénouer un à un les fils de cet écheveau diabolique et libérer la vérité de ses chaînes, si étroitement emmêlées à travers les siècles. Dans cet entrelacs remarquable de coïncidences entre passé et futur se dessine une vision de notre monde où les hommes n’ont rien à envier aux démons en matière de férocité.
Avec cette deuxième aventure d’Eymerich, Valerio Evangelisti enjambe à nouveau les siècles. Suivant le fil d’une intrigue particulièrement tortueuse, menée comme dans le premier volume sur trois époques fort éloignées, il revisite une question des plus anciennes : que feraient les hommes d’un pouvoir qui les place entre les démons et les dieux ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 avril 2014
Nombre de lectures 5
EAN13 9782917157411
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Les Chaînes d’Eymerich
Valerio Evangelisti Roman traduit de l’italien par Serge Quadruppani
d’autres images, d’autres textes vous attendent sur www.lavolte.net Conception graphique : Stéphanie Aparicio Illustration de couverture : Corinne Billon
Cet ouvrage a été composé avec les caractères « Inquisition » (pour la couverture) et « LaVolte » (pour l’intérieur), polices exclusives dessinées par Laure Afchain. © Tous droits réservés. © 1995 Arnoldo Mondadori Editore S.p.A., Milano. © 1998 Editions Payot & Rivages pour la traduction française de Serge Quadruppani. © Éditions La Volte – 2014 I.S.B.N : 9782917157411 Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
RACHE.Lecommencement
Homer Loomis observa à travers la vitre le corps massif du jésuite étendu sur la couchette, maintenu par des courroies serrées au cou, aux poignets, à la taille et aux chevilles. Sans ses lunettes noires et avec la barbiche en désordre, le prêtre semblait avoir perdu toute énergie. Le regard éteint, il fixait la doctoresse assise à ses côtés, qui lui parlait sans discontinuer. Loomis se tourna vers le chef de service, qui suivait la scène d’un œil expert. — Qu’est-ce qu’elle lui fait ? — Ça s’appelle des visualisations guidées. Une sorte d’hypnose légère. La doctoresse raconte au patient une espèce de fable, d’apparence anodine mais en fait riche de symboles et d’images émotives. Si ces stimuli ont de l’effet, le patient entre dans un état de rêverie proche du sommeil. Le rude visage de Loomis exprima la perplexité : — Et cela suffit ? — Non, ce n’est qu’un commencement, expliqua le psychiatre, sur un ton un peu didactique. Jusqu’à présent, le sujet a su résister à chaque attaque directe. À travers les visualisations, nous espérons le plonger dans cette torpeur qui est la condition préalable d’une hypnose plus profonde. En pratique, nous cherchons à affaiblir ses défenses superficielles, pour attaquer ensuite avec plus de facilité les plus enracinées. Il se tut quelques instants en observant la doctoresse absorbée dans son soliloque. L’homme barbu respirait maintenant avec une grande régularité, les yeux mi-clos. Le store vert, abaissé des deux tiers, teintait d’une aura reposante la lumière intense provenant du parc. — Vous voulez écouter ? demanda le chef de service. — C’est possible ? — Oui, mais pas longtemps, dit le psychiatre en souriant. Vous allez comprendre pourquoi. Il abaissa la commande de l’interphone placée à droite de la vitre. La voix de la doctoresse arriva comme une série de claquements, de modulations, de brusques changements de ton, de froissements légers. Aucune des paroles qu’elle prononçait n’était intelligible. Loomis ne chercha pas à cacher sa stupeur. — Et ce serait ça, les visualisations ? — Non, nous en sommes déjà à la phase suivante. Hypnose vocale. Une série de sons labiaux et gutturaux qui touchent des cordes profondes. Loomis, à son grand dam, se rendit compte que les sifflements, les ronflements, les altérations de voix de la doctoresse étaient en train de faire leur effet sur lui également, s’insinuant irrésistiblement dans son esprit et engourdissant ses pensées. Mécontent, il allongea la main et abaissa la commande. Puis il respira à fond. — Incroyable. Ça prend longtemps ? — Non, fit le psychiatre avec un petit rire ironique. Pas longtemps, comme vous avez pu le comprendre. Quelques minutes passèrent encore, puis la doctoresse se tut. Elle observa le patient qui, à présent, paraissait dormir et lui tâta le pouls. Puis elle fixa la vitre d’un air interrogateur. Le chef de service actionna l’interphone. — Nous y sommes ? La doctoresse hocha la tête. — Alors, commencez à l’interroger. La femme se leva et alla se placer dans l’angle visuel du patient. — Comment vous sentez-vous ? demanda-t-elle. Le prêtre poussa un grand soupir. Il ouvrit les yeux et répondit : Bien, pero estoy muy cansado. Loomis eut un mouvement de déception.
— Il parle espagnol. Nous aurions pu l’imaginer. La doctoresse, qui avait entendu, eut un geste rassurant en direction de la vitre. — Ce n’est pas un problème, dit-elle, puis se tournant vers le jésuite : Vous pouvez me répondre en anglais ? — Oui. — Parlez-moi de vous, de votre vie. Où êtes-vous né ? Le patient fixa le plafond. — Je suis né à Valladolid, capitale du royaume de Castille, un jour que j’ignore de l’été 1318. Le petit Alphonse XI régnait alors, mais sa grand-mère, Maria de Molina, gouvernait. Mon père, écuyer à la cour, décida très tôt de m’envoyer au couvent… Le chef de service en resta bouche bée. — Mon Dieu, lui chuchota Loomis. Je crois que nous allons en entendre de belles.
Bibliographie de ValerioEvangelisti à La Volte
Le cycle romanesque de Nicolas Eymerich. L’inquisiteur pourfendant sans relâche hérésies et phénomènes étranges.
Nicolas Eymerich, inquisiteur(2011) Les Chaînes d’Eymerich(2011) Le Château d’Eymerich(2012) Le Corps et le Sang d’Eymerich(2012) Le Mystère de l’inquisiteur Eymerich(2012) Mater Teribilis(2013) Cherudek(2013) Picatrix(2014)
AutresouvragesparusauxéditionsLaVolte
Collectif Aux limites du son(2006) Nouvelles autours des Vertus de l'inuadible avec la bande originale du livre (collectif).
Collectif Ceux qui nous veulent du bien(2010) 17 mauvaises nouvelles d'un futur bien géré
Collectif Le Jardin schizologique(2010) Vous sur une rive, nous sur l'autre, nous resterons étrangers
Yvan Améry Âme sœur(2006) Découverte de la rentrée littéraire 2005 avec la bande originale du livre de Toog.
Jacques Barbéri In Aux limites du son(2006) nouvelleFais voile vers le soleil nouvelle co-écrite avec Emmanuel JouanneDies Irae L’Homme qui parlait aux araignées(2008) Intégrale raisonnée des nouvelles (1) Le Landau du rat(2011) Intégrale raisonnée des nouvelles (2) Le cycleNarcose, trois romans déjantés de la Cité-sphère Narcose(2008) avec la bande originale du livre, direction J. Barbéri et L. Pernice La mémoire du crime(2009) Le Tueur venu du Centaure(2010) Diptyque de l'éternel combat des Araignées et des Mouches Le crépuscule des chimères(2013) Cosmos Factory(2014)
Stéphane Beauverger Le triptyqueChromozone, un univers furieux et pessimiste Chromozone(2005) Les Noctivores(2005) La Cité nymphale(2006) avec la bande originale du livre de Hint. Le Déchronologue(2009) Grand Prix de l’Imaginaire 2010 Prix Européen Utopiales 2009
David Calvo Elliot du Néant(2012) Mallarmé en moufles, l’Islande et la kermesse de l’école.
Philippe Curval L’Homme qui s’arrêta(2009) Journaux ultimes (nouvelles)
Juste à temps(2013) Le roman d'un lieu extraordinaire: la baie de Somme, son passé, son futur.
Alain Damasio La Horde du Contrevent(2004) Grand Prix de l'Imaginaire 2006 avec la bande originale du livre d'Arno Alyvan La Zone du Dehors(2007) Prix européen Utopiales 2007 Ceux qui nous veulent du bien(2010) - Collectif 17 mauvaises nouvelles d'un futur bien géré Le Jardin schizologique(2010) - Collectif Vous sur une rive, nous sur l'autre, nous resterons étranger Aucun Souvenir Assez Solide(2012) Dix volumes d'air en attendant les furtifs
Léo Henry Rouge gueule de bois(2011) Derniers jours de Fredric Brown Le diable est au piano(2013) Fantastiques nouvelles fantastiques
Jeff Noon Pollen(2006) Le Vurt nous envahit Vurt(2006) Traduction de l’anglais d’un roman culte NymphoRmation(2008) Dom dom domino ! Pixel Juice(2008) Nouvelles imbriquées, tout un art ! Descendre en marche(2012) Si vous lisez ceci, c'est que vous êtes en vie Intrabasses(2014) Si la musique était une drogue, jusqu'où vous emmènerait-elle ?
Momus Le Livre des blagues(2009) Roman freaks
Laurent Rivelaygue Poisson-chien(2007) Couché dans ton bocal, Albert Fish !
Version ePub parLEC Digital Books. V1.1 - 30/03/2014