//img.uscri.be/pth/f6728abc79b9ffa4b88188524d72652ea770d6fb
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les lieux incertains du champ littéraire camerounais contemporain

De
280 pages
Depuis un quart de siècle, de nouveaux espaces littéraires ont vu le jour au Cameroun et se sont développés dans un environnement culturel, économique et idéologique tout à fait particulier. Récusant l'idée que les différents axes du champ littéraire seraient déterminés une fois pour toutes, cet ouvrage analyse les mutations qui se sont opérées dans une section marginale du champ culturel dont les agents éprouvent, avec un succès certain, la construction d'une orthodoxie nouvelle, capable d'édicter ses propres moyens de consécration.
Voir plus Voir moins
Les lieux incertains du champ littéraire camerounais
Pierre Fandio Les lieux incertains du champ littéraire camerounais
La postcolonie à partir de la marge
Préface de Bernard Mouralis
Du même auteur
Pierre Fandio,La Littérature camerounaise dans le champ social Grandeurs, misères et défis, Paris, L’Harmattan, coll. « Etudes Africaines », 2006. Pierre Fandio et alii.,Anthologie de la littérature camerounaise, Douala, Afrédit/Centre Culturel Français Blaise Cendrars, 2007. Pierre Fandio et Mongi Madini,Figures de l’histoire et imaginaire au Cameroun.Actors of History and Artistic Creativity in Cameroon,Paris, Editions L’Harmattan, Coll. « Etudes Africaines », 2007. Pierre Fandio,Enseigner le monde noir. Mélanges offerts à Jacques Chevrier, Paris, Maisonneuve et Larose, (En collaboration avec Bernard Lecherbonnier, Jean François Durand et Edmond Jouve), 2008.
Pierre Fandio,Amadou Koné. L’Ecriture ivoirienne entre narration et traditions (Préface de Ngalasso Mwatha Musanji), Paris, L’Harmattan, 2009. Pierre Fandio et Hervé Tchumkam.Exils et migrations postcoloniales. De l’urgence du départ à la nécessité du retour (Préface de Fabien Eboussi Boulaga et Postface de Bernard Mouralis),Yaoundé, Ifrikiya, 2011. © L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-296-99105-7 EAN : 9782296991057
A Martine
Sommaire
Préface .................................................................................. 11 Introduction .......................................................................... 15 Chapitre I : Champ des origines et origines des champs littéraires africains : l’exception camerounaise...... 19 Introduction ................................................................... 19 I- Les données matérielles de production ................. 20 1) La logique du Cameroun français ............................21 2) Le paradoxe du Southern Cameroon ........................24 II- Le capital humain de production, l’inégale répartition....................................................... 27 1) La bienveillante négligence britannique ..................27 2) Le « Quartier latin » de l’AEF .................................31 3) Diffusion et consommation : nul n’est prophète chez soi ...........................................35 4) La librairie et la bibliothèque, des maillons faibles .36 5) La consommation, la croix et la bannière.................38 III- La consécration, l’ambiguïté essentielle .............. 41 Chapitre II : La littérature d’expression anglaise : heurts et malheurs d’un champ en constitution ................. 55 Introduction ................................................................... 55 I- Une histoire singulière.............................................. 56 1) Les beaux soleils des indépendances .......................57 2) La distraite obligeance des « Gentlemen »...............62 3) L’écriture de l’exil après l’exil de l’écriture ?..........65 II- Ecrire du terroir, (d) écrire le terroir ..................... 68 1) Ce que l’Histoire a voulu … séparé .........................70 2) Etre Anglophone ou ne pas être ...............................77
8 –Pierre FANDIO
III- Nouvelle écriture, meilleures instances de production et de promotion.................................... 82 IV- La diffusion, deux Cameroun, deux destins ...... 87 1) La zone francophone, la confirmation......................87 2) La zone anglophone, l’éclosion................................88 V- De la délégitimation d’une imposture à la légitimation de la position ?.................................... 89 VI- Comment exister entre marge et ghetto ? ........... 92 Chapitre III : Nouvelles voix et voies nouvelles du théâtre populaire camerounais contemporain..................... 95 Introduction ................................................................... 95 I- Une nouvelle génération de dramaturges, de nouvelles inspirations ............................................. 96 II- Le Cameroun, un vaste théâtre ............................ 103 III- Reconnaissance autonome et légitimation hétéronome........................................ 111 IV- Vers une autonomisation du champ.................. 114 1) Les facteurs économiques ......................................117 2) Les facteurs esthétiques..........................................122 Conclusion ................................................................... 127 Discographie Indicative ............................................. 129 Chapitre IV : Expression de l’identité et identité de l’expression : la chanson populaire camerounaise contemporaine ......................................................... 135 Introduction ................................................................. 135 I- Regardée, mais jamais vue ..................................... 137 II- Le lexique, la logique de la recomposition ......... 143 1) Le français, « je t’aime moi aussi »........................144 2) Le lexique … à l’anglaise.......................................146 3) La « dette » du pidgin-english................................148 4) Le vocabulaire emprunté aux langues locales ........150 III- La syntaxe de la recomposition sociale ............. 154 1) Syntaxe anglaise .....................................................154
Les Lieux incertains du champ littéraire camerounais9
2) Les emprunts à la syntaxe française .......................156 3) L’héritage du pidgin-english ..................................157 IV- L’altération du discours comme mode d’explication du texte ........................ 158 1) La géographie instantanée de la société camerounaise .........................................159 2) Au-delà du présent… .............................................163 3) Mise en mots du discours politique : au-delà du jeu évaluatif ......................................................................169 Conclusion ................................................................... 185 « Mimba Wi(S.O.S Sauveteurs)».............................. 187 Chapitre V : Voies endogènes pour une consommation efficiente du livre littéraire camerounais .............. 193 Introduction ................................................................. 193 I- Question de méthode.............................................. 195 II- L’Etat, un partenaire incontournable des circuits de consommation ................................................... 197 1) Peu d’Etat, mieux d’Etat ........................................198 2) Faire des métiers du livre des « affaires » rentables ............................................203 III- La consommation interne du système de formation, un filon à exploiter.............................. 206 IV- De l’Etat agent de production à l’Etat facilitateur de la production......................... 214 1) Des subventions rationnelles et ciblées ..................215 2) Contextualiser l’aide, la voie royale.......................219 3) Aménager et surtout appliquer les lois de la République .............................................221 V- La société civile, un maillon essentiel ................. 228 1) L’organisation des agents du champ, le passage obligé .........................................................228 2) Les producteurs et les diffuseurs, la nécessaire collaboration..........................................229
10 –Pierre FANDIO
VI- Participer pleinement au « Global Village » ..... 236 1) Produire à moindre coût : explorer toutes les pistes.............................................238 2) Plus de TIC, mieux de TIC.....................................242 Conclusion ................................................................... 247 Conclusion générale ........................................................... 249 Bibliographie ...................................................................... 253