//img.uscri.be/pth/6a46f3b59be8cdeea1f526470f278596d49f5626
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Les Petites Choses

De
61 pages

Donner un dîner dont le succès préoccupe, et entendre, vers huit heures, sonner le pâtissier.

Retrouver en assez bonne place, chez des amis difficiles, un cadeau sur l’effet duquel on n’osait pas compter.

Arriver, avec une âme préparée à la condoléance, dans une maison en deuil, et trouver les gens assez gais.

Au moment de repasser la frontière, faire un petit achat bête, grâce auquel on est exactement débarrassé de la monnaie étrangère qui vous restait.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.


Voir plus Voir moins
Illustration

À propos de Collection XIX

Collection XIX est éditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bibliothèque nationale de France.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des prestigieux fonds de la BnF, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques de la littérature, mais aussi des livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou livres pour la jeunesse…

Édités dans la meilleure qualité possible, eu égard au caractère patrimonial de ces fonds publiés au XIXe, les ebooks de Collection XIX sont proposés dans le format ePub3 pour rendre ces ouvrages accessibles au plus grand nombre, sur tous les supports de lecture.

Émile Berr

Les Petites Choses

Essai de micropsychologie

A MON FRÈRE

GEORGES BERR

 

Nous avions commencé ensemble, un jour, ce petit jeu. Je l’ai continué, et voilà plus de soixante pages remplies. C’est assez. Comme les enfants, les hommes ont besoin de changer d’amusements.

EM.B.

DE PETITES CHOSES QUI FONT PLAISIR

Donner un dîner dont le succès préoccupe, et entendre, vers huit heures, sonner le pâtissier.

*
**

Retrouver en assez bonne place, chez des amis difficiles, un cadeau sur l’effet duquel on n’osait pas compter.

*
**

Arriver, avec une âme préparée à la condoléance, dans une maison en deuil, et trouver les gens assez gais.

*
**

Au moment de repasser la frontière, faire un petit achat bête, grâce auquel on est exactement débarrassé de la monnaie étrangère qui vous restait.

Déboucher, sous le regard de femmes narquoises, une bouteille difficile.

*
**

En cabinet particulier. Signaler négligemment au maître d’hôtel une erreur d’addition commise par la caissière, « à son désavantage ».

*
**

Frôler de la main, par hasard, le long d’une poche où on ne le met pas d’habitude, la bosse d’un trousseau de clefs qu’on croyait perdu.

*
**

Recevoir un pneumatique : « Impossible ce soir », d’une femme qu’on n’était pas sûr de désirer.

*
**

Shampoing. Entendre le garçon murmurer, en vous rinçant la tête, qu’« on en avait vraiment besoin ».

Trouver une pièce de dix sous dans la poche d’un vieux gilet.

*
**

Monter son escalier, la nuit, derrière quelqu’un qui a des allumettes.

*
**