Désir Féminin

-

Livres
25 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

De nos jours, la femme choisit quand, comment et avec qui (ou avec quoi…).


L’homme est passé de maître suprême en la matière à simple sextoy vivant. Voilà qui a de quoi titiller la curiosité du plus grand prédateur de la planète. Pourquoi sa proie lui échappe-t-elle peu à peu et lui glisse entre les doigts, telle une anguille frétillante ?


C’est pour répondre à cette question existentielle que Stéphanie, jeune journaliste coincée, est envoyée sur le terrain pour en apprendre plus sur le sujet...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2013
Nombre de visites sur la page 611
EAN13 9782365402910
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0007 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
1. Il faut avouer que de nos jours, l’homme n’est plus le seul objet de désir des demoiselles. Il y a de quoi être jaloux voire même curieux. Comment des femmes, jusqu’alors soumises et dévouées, ont-elles pu devenir libérées et fières de l’être ? Il n’y a qu’à lire l’extrait du manuel scolaire pour les femmes des années 60 pour se rendre compte du changement radical de comportement. Je cite : En ce qui concerne les relations intimes avec votre mari Il est important de vous rappeler vos vœux de mariage et en particulier votre obligation de lui obéir. S’il estime qu’il a besoin de dormir immédiatement, qu’il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par les désirs de votre mari et ne faites en aucune façon pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime. Si votre mari suggère l’accouplement Acceptez alors avec humilité tout en gardant à l’esprit que le plaisir d’un homme est plus important que celui d’une femme, lorsqu’il atteint l’orgasme, un petit gémissement de votre part l’encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir. Si votre mari suggère une quelconque des pratiques moins 6
courantes Montrez-vous obéissante et résignée, mais indiquez votre éventuel manque d’enthousiasme en gardant le silence. Il est probable que votre mari s’endormira alors rapidement ; ajustez vos vêtements, rafraîchissez-vous et appliquez votre crème de nuit et vos produits de soin pour les cheveux. Nous avons donc ici l’exemple de ce que l’époux, d’il y a cinquante ans, pensait de sa bien-aimée. De nos jours, il en est tout autrement. Elle choisit quand, comment et avec qui (ou avec quoi, devrais-je dire). L’homme est passé de maître suprême en la matière à simple sextoy vivant. Voilà qui a de quoi titiller la curiosité du plus grand prédateur de la planète. Pourquoi sa proie lui échappe-t-elle peu à peu et lui glisse entre les doigts telle une anguille frétillante ? C’est pour répondre à cette question que mon directeur de rédaction, le beau Boris Beaujean, m’a envoyée tâter le terrain (façon de parler… quoique) afin que je lui ponde un article complet sur le sujet. « Le cul fait vendre, parlons donc cul, ma chère Stéphanie » m’avait-il annoncé lors de la réunion hebdomadaire du magazine. Je n’étais pas vraiment réjouie par le thème de ma nouvelle enquête mais les temps avaient changé et il fallait bien avouer que monsieur Beaujean avait raison. Pas un rayon de livres n’avait échappé à cette nouvelle mode : l’érotisme ! Pas un magasin de lingerie ne pouvait omettre de proposer une collection entière de sous-vêtements affriolants sous peine de mettre la clé sous la porte. Sans parler des boutiques de simples cosmétiques qui se mettaient, elles aussi, à vendre d’étranges petits canards vibrants juste à côté des caisses où mères et filles, d’une quinzaine d’années à peine, s’amusaient avec cet objet de « décoration » sans la moindre gêne.
7
Qui étaient donc ces nouvelles mamans qui n’hésitaient pas à acheter des strings à leurs gamines qui, une génération auparavant, auraient préféré jouer à la poupée ? Qui étaient ces femmes qui osaient s’afficher en groupe pour acheter des vibromasseurs lors de réunions, tout comme nos mères le faisaient pour des boîtes hermétiques Tupperware ? Ces joujoux étaient-ils donc passés au simple rang d’ustensile de cuisine ? Le plastique était resté à la mode mais de toute évidence, en quelques années, il n’était plus fourré dans le même tiroir. Me voilà donc partie sur les traces du plus grand mystère de l’homme : le désir féminin.
8

Avertissement

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.