Kraken, mon amour

Kraken, mon amour

-

Livres
20 pages

Description

Echappant à la lubricité d’un tyrannosaure, l’étreinte d’un kraken câlin conduit Cath au sommet de la jouissance…
Les huit bras savaient quand être doux ou durs, pressants ou légers. Ils roulaient, malaxaient, aplatissaient sa peau, semblable à de la pâte à pain. Kraken était son artisan boulanger. Elle ronronnait sous la pression des bras et des mini-tentacules rattachés, qui agissaient comme des ventouses. Quand ils atteignirent le bas de son ventre, juste au-dessus de son sexe caché par une fine culotte qu’elle avait trouvée dans un tiroir, Cath sentit son désir renaître. Cette fois-ci, elle était affamée de sexe. Ce qui était tout à fait inimaginable.
Faisant suite à son DinosEROSor (SKA), il faut être sacrément désinhibée comme Linné Lharsson pour nous conter ces folles étreintes entre le monstre marin de la mythologie scandinave, et la belle Cath, avide de sensations fortes et de tentacules fureteuses autour de son corps assoiffé de caresses profondes… Hénaurme !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 mai 2017
Nombre de visites sur la page 4
EAN13 9791023406207
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

cover.jpg

Linné Lharsson

 

Kraken,
mon amour

nouvelle

2e épisode

QQ

 

Collection Culissime

img1.jpg

 

Q = romance rose QQ = libertinérotique QQQ = pornobscène

 

 

 

Avertissement au lecteur :

Cette nouvelle est la suite de DinosEROsor, la très fantastique aventure au cours de laquelle notre héroïne, Cath, réveillait l’instinct libidineux d’un… tyrannosaure.

 

 

-ooOoo-

 

Cath n’eut pas le privilège d’assister à son propre sauvetage qui, pourtant, aurait valu à son héros la première place au championnat des sauveteurs en mer, si toutefois il avait été autorisé à participer, ledit championnat étant disputé habituellement par des chiens bouviers qui y traînaient leurs maîtres. Mais kraken valait deux chiens et deux hommes de quatre-vingt-dix kg poids sec. Ou presque...

Avertissement

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.