//img.uscri.be/pth/5806c6007f7f28669080f7d52c9bb8f6ac5de232
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Après une si longue nuit

De
94 pages
Septembre 2016. Quatre jeunes adultes se retrouvent après une dizaine d'années de séparation dans la salle d'attente d'un hôpital où leur mère adoptive vit ses dernières heures. Ils s'appellent Sarah, Samir, Tekitoi et Pierrot, ce sont quatre orphelins issus de pays, de cultures et de religions différents, rescapés de grands conflits de la fin du XXe siècle. Ces retrouvailles feront craquer les cicatrices fragiles de la mémoire.
Voir plus Voir moins

Après une si longue nuit

Photos de couverture: Jean Max Peteau

http://www.librairieharmattan.com diffusion. harmattan @wanadoo.fr harmattan 1@wanadoo.fr ro L'Harmattan, 2006 ISBN: 2-296-01228-0 EAN : 97822960 I 2288

Michèle Laurence

Après une si longue nuit

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique; 75005 Paris FRANCE
L'IIarmaIIu Hongrie

£spa.. L.B
Fae..des BP243, Université

a

Ki.sh...
Pol. et Adm. ;

L'Barmatta.

,..lia

L'HarmaUa.

B.OO.a Fa..

K6nyvesbo1t Ko...nh L. u. 14-16

Sc. Sociale~

VoaDegliAnisli,IS 10124 Toriao

1200 Iogemeats villa 96 1282260 Ouagadougou 12

KIN XI - ROC

IOS3 Budapest

de Kinslwà

ITALIE

« L'instant théâtral»
Collection dirigée par Luc Del/isse

Cette collection existe depuis février 2005. Elle publie en priorité des textes qui unissent modernité littéraire et sens des situations dramaturgiques. Elle attache une attention particulière aux fables d'aujourd'hui, qui rendent compte de manière stylisée du réel «ici et maintenant ». Elle accueille également des traductions de textes contemporains méconnus et marqués par la vérité scénique.

Déjà parus Jacques ALBERT, Dieu t'aime, 2006. Regis MOULU, Tout recommencer sur Titan, 2006 Alberto LOMBARDO, Les femmes ont-elles une âme?, 2006. Bernard H. RONGIER, Exactitude du malheur, 2006. Marc-Michel GEORGES, Sur liste rouge, 2006. Federico BENINCASA, La ménagerie déconcertée, 2005. Marc DELARUELLE, Manque un cœur, Madame TI, 2005. Pierre-Dominique PARENT, La Caisse, 2005. Régis MOULU, Garder son élan, jeter son couteau, 2005 Pierre TAMINIAUX, Le bord, 2005.

Préface

Tekitoi, un des personnages, dit:
Quand je serai grand Je courrai /e marathon Je traverserai mon pqys En portant la flamme ofympique Pour sa/uer tous les morts Qui sont restés dans la tem. Je leur dirai « Regardez; je cours, je suis vivant! ))

La pièce de Michèle Laurence s'engouffre toute entière dans cette réplique qui constitue le nœud de résolution dramatique de Après une si longuenuit. Une nuit de septembre 2016 au cours de laquelle Sarah, Samir, T ekitoi et Pierrot, devenus adultes se retrouvent dans un hôpital où leur mère adoptive s'éteint. Sarah, Samir, Tekitoi et Pierrot, quatre orphelins, rescapés des grands conflits et du demier génocide du XXe siècle. Les conséquences des traumatismes nés de la guerre et du génocide chez l'enfant devenu adulte, Michèle Laurence les manie avec tact et douceur comme elle manierait un gaz volatile et instable prêt à exploser. Ce gaz c'est le temps qui peut tout effacer, tout raviver ou tout apaiser. Et l'auteure construit, dans une spirale du temps inspirée, une ronde des sentiments à la croisée des destins individuels et de l'Histoire des humains en train de se faire. Ces personnages ont de la chance d'être tombés sur une auteure qui les aime profondément, sans naïveté. Dans Après une si longue nuit, Sarah, Samir, T ekitoi et

Pierrot se reconstruisent. Mieux que ça, ils se construisent enfin, s'individuent sous nos yeux dans ce mouvement du temps fait d'amitié, d'amour, de haine et de tendresse. Au cours de cette nuit, au moment de devenir une seconde fois orphelins et malgré le souvenir des machettes, des rockets, des bombes humaines et des missiles, ils vont grandir et se construire des identités d'adultes. Un tel thème et les enjeux émotionnels et de sens qui en découlent supposaient une construction et une écriture du texte qui installent un juste rapport avec le spectateur. Michèle Laurence a parfaitement réussi sans angélisme ni démagogie. En lisant et relisant Après une si longue nuit, me revenaient les paroles du Chant des partisans du ghetto de Vilnius comme en écho à la réplique de T ekitoi :
Ne dis jamais Malgré que c'est ton dernier chemin qui cache le bleu dujour là. nous l'heure tant attendue ce cri : nous sommes

les cieux de plomb retentir

Car sonnera pour Nos pas feront

Vivre: l'Histoire du genre humain. Merci Michèle.

Marc Dugowson

Depuis six mille ans, la guerre Plait au peuple querelleur Et Dieu perd son temps à faire Les étoiles et lesfleurs (Victor Hugo)

SARAH est née à Jérusalem en 1988 TEKITOI (Emmanuel) est né à Kigali en 1987

SAMIR est né à Bagdad en 1987 PIERROT est né à Aubervilliers en 1984

Septembre 2016
Une salle d'attente d'hôpital. Fin d'après-midi. Sarah atpente neroeusement la pièce déserte. Elle allume machinalement une cigarette, en tire une bordJée et l'éteint aussitôt.
Une porte s'ouvre derrière elle, sur un jeune de fortune Africain : athlétique.

Il l'obseroe un instant tandis qu'elle écrase subrepticement sa
cigarette dans un cendrier et murmure

TEKITOI

- Sarah

?

Elle se retourne. Le temps reste un instant suspendu, avant que Sarah ne laisse échapper dans un souffle:

SARAH - Tekitoi! TEKITOI - On ne m'a pas appelé comme ça depuis une éternité.
Il ouvre ses bras, elle vient sy blottir, comme une petite fille

SARAH - T ekitoi T ekitoi T ekitoi T ekitoi T ekitoi T ekitoi T ekitoi I TEKITOI - Je m'appelleEmmanuel

SARAH - Pour moi, tu seras toujours « Tekitoi ».
Ils restent un instant silencieux, accrochés l'un à l'autre comme

des n'!)és

SARAH - Emmanuel... Emmanuel-Tekitoi. .. Tekitoi, tu as grandi. TEKITOI - Pas depuis la dernière fois qu'on s'est vu.
-9-