Born To Sing 1

-

Livres
33 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Lui, c’est Mark ; sexy et arrogant, il passe presque tout son temps à courir derrière les jupons. À part sa voix extraordinaire et son visage divin, il a toujours dissimulé son passé.



Mark et moi, formons le Boys band nommé les Tears. Cette année, le groupe a encore auditionné à la Pop Dream, une compétition prestigieuse. Mais on a décidé de se séparer si un nouvel échec se présentait.



Elle, c’est Sonia. Depuis une éternité, elle est à la recherche de l’amour et de sa meilleure amie, Isabella. Exaspérée de n'avoir rien trouvé, elle décide de mettre fin à sa vie après avoir vu les résultats des qualifications de la Pop Dream. Mais lorsqu’elle que son regard croise celui de Mark, un trouble surgit dans son esprit.



Reviendra-t-elle sur sa parole ? Et si oui, à quel prix ?




Dans ces « Jeux » mêlant rêves et réalités, amour et musique, larmes et joies, tout devient irrésistible lorsque les personnages pensent atteindre leur limite.


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 5
EAN13 9782491394165
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0037 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Part.1
Maria Lévy
Born To Sing 1
Nouvelle
Robin
Alors que nous avions l’habitude de nous rendre à E auville pour les vacances de fin d’année, un accident s’est produit. J’ai perdu ma m ère et mon frère aîné. C’était impossible de continuer ma vie ainsi. On s’était promis tant de choses avec Ethan, mon frère. Il voulait devenir romancier. Il déborda it d’imagination. Je garde toujours tous ces blocs notes. Parfois, je m’en sers pour re ssentir encore sa présence. Si la mort de maman et Ethan m’ont plongé dans l’afflicti on durant des années, pour papa c’était pire ; sa vie s’était complètement détruite . Il était devenu un véritable alcoolique. J’en avais maintenant marre d’écouter toutes ses ré pliques qui me rappelaient combien j’étais nul. Mon père avait très peu d’esti me pour moi. Il était beaucoup plus attaché à Ethan. Je l’aurai même déjà deviné au fon d du cœur, qu’il aurait préféré me voir mourir dans cette voiture à la place de mon frère.
Après sa mort, toute la famille m’a tourné le dos. Pour mon héritage, il n’y avait rien comme mot dans le testament. Je n’ai donc rien héri té. Très tôt, j’ai dû commencé à squatter dans tout Mont-Noir pour survivre. Et cela , jusqu’à ce que je rencontre un petit collectif de SDF de Mont-Noir. C’est vraiment une g rande bénédiction d’avoir rencontré Mark, c’est un génie du piano, d’ailleurs je n’ai j amais su à quel moment il avait appris à le faire. Sexy et très arrogant mais je l’adore. Je ne connais pas beaucoup de choses sur lui. Nous venons tous des milieux différents et avons appris à nous supporter l’un à l’autre. Mon frère disait souvent : « Le talent n’e st pas un don, le don, c’est de pouvoir en créer un ». Comme je n’ai pas de talent, j’ai do nc puisé chez Mark pour m’en créer un. Je suis à la fois manager et chanteur. Mais le leader c’est Mark. Dans notre petit local pour jeunes, j’ai recruté Mark, incertain et peu confiant, j’ai su lui redonner le plaisir de chanter. Mark et moi, formons les Tears, un groupe de Pop Rock que j’ai créé avec larmes et joies.
Aujourd’hui, quelque chose doit soit s’arrêter ou s oit commencer dans ma vie. Durant toutes ces années, je n’ai récolté que désespoir, trahison et malheur. Jusqu’à ce jour, la seule chose qui me réjouit encore c’est ce group e de musique. Dernièrement comme toujours, nous avons auditionné à la Pop Dream. En fait, la Pop Dream est la compétition la plus prestigieuse du monde. Des grou pes de musique du monde entier viennent y participer. Les qualifications se passen t dans chaque pays respectif, et la suite se déroule dans le pays organisateur. Pour ce tte année, notre pays Go est à l’honneur. Les places sont très limitées même pour les musiciens les plus talentueux. L'unique groupe à avoir remporté la Pop Dream dix fois d'affilées sont les Legendary Love. Ils étaient au nombre de quatre. On n’avait jamais su à quoi est-ce qu’ils ressemblaient. Après leurs dix ans de règne, ils on t disparu avec toutes leurs belles mélodies... C’était la période des génies !
Et depuis ce matin, nous sommes en attente des résu ltats. J’ai toujours encouragé Markle. Mais j’ai déjà pris ma; nous avons traversé des moments difficiles ensemb décision. Je quitterai le groupe si l’on échoue enc ore cette fois. Je sais qu’il va en souffrir. Je sais aussi qu’il est devenu toute ma v ie mais ne veux plus revenir sur ma parole. Je n’ai fait que ça durant toute mon existe nce.
— Je te jure Robin, si on rate une fois de plus au jourd’hui, j’arrête avec cette fichue musique, affirme Mark. Plus de manager bâtard, plus de répètes à la con, plus de
pression…un homme libre quoi.
Deux heures se sont déjà écoulées depuis que nous a ttendons les résultats. Enfin le prélude ouvrant porte à la Pop Dream vient d’être lancé. Tous ont les yeux écarquillés et l’heure est grave. C’est bien normal, car depuis quatre ans, nous luttons pour atteindre la seconde phase, celle où nous aurions l a possibilité d’être vu par un public plus large. Peut-être avoir la chance de rencontrer des producteurs riches et populaires comme Dave Connor. Je rêve de travailler avec lui d epuis la nuit des temps.
Je dois me réveiller. C’est sûr et certain que je n e travaillerais jamais avec lui. Comme tous les ans, je dois jouer le même scénario. Je sa is où tout ça va se terminer. Après la délibération je dois supporter les caprices de Mark pendant des semaines. Je déteste cette période. C’est la période la plus sombre de m a vie. Mais pour cette fois, je donnerai sûrement raison à mon père. Que je ne suis qu’un raté.
SEVEN (radio)
Résultats de la compétition Pop Dream
Bonjour chers auditeurs,
Après des mois d’efforts déversés et de pressions s urmontées… l’heure est enfin venue de vous dévoiler notre liste définitive des g roupes qualifiés pour la seconde phase.
— Pour cette fois, je vais me tirer définitivemen t. On ne sera jamais qualifié, déclare une fois de plus Mark.
Ma parole celui-là ne s’arrêtera jamais.
— Mais pourquoi tous les crétins du monde entier sont-ils des pessimistes ? retorquais-je.
— C’est moi le crétin ? Hein, Robin ?
— Un peu…
— Et pour la Pop Dream, aide-nous à gagner aussi, Monsieur trop sérieux.
Le stress me monte. Je ne sais pas comment lui aide r à surmonter un nouvel échec. Il continue de semer la révolution. Je ne tiendrai pas cette fois-ci. Après les résultats, je dois quitter Mont-Noir. C’est peut-être moi qui lui porte la poisse. Depuis qu’on s’est connu il n’y a rien de concret dans notre vie. Il v aut mieux que je m’éloigne.
— Hey Robin, m’interpelle Mark. Arrêtes de faire cette tête. Tu veux faire une crise cardiaque ou quoi ? Je n’ai rien pour enterrer ta d épouille. Mais te jeter dans la mer, ça, j’y pense déjà.
...