//img.uscri.be/pth/6d82dc24dd3b0bf4b73ef228149f6f7c5f40cd6d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 2,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Dark Revenge - Volume 3

De
127 pages
Il pensait avoir tout perdu il y a vingt-cinq ans. Mais en fait il pouvait perdre bien plus encore…





***





« Je ne peux pas m’empêcher de fixer le dos de mon ancien amant, de mon futur ex-mari, Axel. Je suis certaine qu’il m’a entendue entrer, mais il reste de marbre, fixe l’extérieur sans m’accorder un regard.


– Il ne te reste plus qu’à signer les papiers, Sarah, et vous serez tous les deux définitivement libres, me dit Clay.


– Il… Il ne va pas me parler ?


– Sarah…


– Ni me regarder ?


– Sarah, s’il te plaît… insiste Clay, gêné.


– Qu’est-ce que tu veux que je te dise, Sarah ? me répond enfin Axel.


Sa voix… Tout mon sang s’active, bouillonne, j’ai chaud, je brûle de l’intérieur, je me consume, je fonds pour lui et je me déteste de ne pas maîtriser cela.


– Bonjour déjà, ce serait trop pour toi ?


– Eh bien, bonjour Sarah, voilà, tu es satisfaite ?


– Et… c’est tout ?


– Tu quitteras mon frère pour moi si je te dis que tu me manques ?


– Pardon ?


– Ma question est simple, Sarah.


– Mais ce qui se passe entre Brent et moi…


– Sarah, tu couches avec mon frère maintenant. Ne me demande ni de cautionner, ni d’accepter, ni d’être gentil avec toi. »





***





Axel a tout perdu. Sarah l’a rayé de sa vie et a choisi Brent, son propre frère. Et les hommes de Logan l’ont laissé pour mort.


Alors, vaincu ? Pas tout à fait. Tel le phénix qui renaît de ses cendres, Axel Evans n’a pas dit son dernier mot. Il est bien décidé à reconquérir Sarah et à achever de détruire Logan. Quel qu’en soit le prix.


Avec Dark Revenge, Chrys Galia nous entraîne dans une romance à l’intrigue envoûtante !





Dark Revenge, volume 3/3.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Extrait
AXEL
Nous sommes fin février, presque deux mois que je suis sorti de l’hôpital, je reprends peu à peu des forces. Je loue une petite maison, le temps de me retaper un peu, et je m’astreins à une hygiène de vie exemplaire.
Je me lève à 6 heures du matin, commence par assouplir mon corps avec quelques étirements, puis je fonce me rafraîchir dans la salle de bains, ensuite j’avale un bon petit-déjeuner, et je pars faire un footing dans les rues qui commencent à s’animer. J’essaie d’ajouter un peu plus au parcours chaque jour.
Parce que chaque jour est un défi !
Je veux redevenir l’homme que j’étais, même si je dois bosser encore de longs mois pour cela. Ensuite, je nage deux bonnes heures dans la piscine couverte de la villa et j’avale un bon repas. Je poursuis par une demi-heure de sieste, puis je lis mes mails et passe quelques coups de fil, et je m’attaque au rameur, aux pompes et aux abdos. Je sais que c’est un peu trop, je sens bien que je tire un peu sur la corde, mais voilà, j’ai un objectif : remettre les pieds à New York !
Clay continue de venir me voir, une fois par semaine, et il a de plus en plus de mal à le justifier auprès d’Amy. Apparemment, elle craint qu’il ait une double vie ! Clay ! Il n’y a pas plus sérieux et adorable que mon ami !
Quant à Sarah, elle file apparemment le parfait amour avec mon petit frère.
C’est pas beau, ça ?
Comment je le prends ?
Honnêtement ?
Très mal, mais ça, je ne vais évidemment pas le montrer à qui que ce soit. Pour tout le monde, je serai impassible, même si à l’intérieur je me sens encore plus fracassé. On m’a enlevé la rate et un rein. Mais ce n’est rien à côté de ce qu’on a fait à mon cœur. Si je ne le sentais pas battre si fort chaque fois que mon pied foule le sol, je penserais qu’on me l’a arraché aussi.
Le pire, c’est que c’est son image qui me motive, qui me stimule, à longueur de temps, à longueur de journée, et plus je veux la chasser, plus elle revient.
Le plus dingue, et je ne me l’explique pas, c’est que, depuis quelques jours, je ne fais plus de cauchemars. Par contre, je me réveille, mais c'est parce que je rêve d’elle et de nos étreintes qui se terminent toujours en me laissant frustré de ne plus serrer qu’un mirage dans mes bras.
Je crois bien que c’est presque pire encore que les précédents songes qui me torturaient.
Pourquoi ?
Parce qu’autant pour les premiers, je pouvais faire quelque chose, préparer une vengeance, autant cette fois… tout est foutu ! C’est trop tard ! Je vais être condamné à passer toutes mes nuits, le restant de ma vie, à rêver de faire l’amour à une chimère ?
Merci du cadeau !