554 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Jase

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Avant de trouver l amour, Cyrus, Jase, Zandor et Xavier Steel travaillent dans leur studio de tatouage familial, Forever Steel, toute la journée et parfois, jusque tard dans la nuit. Lorsque le studio ferme, ces bad boys tatoués, percés et dominateurs s amusent. Et pas, qu un peu.


Faites la connaissance de Jase Steel, un mauvais garçon de vingt-deux ans sexy en diable, tatoué et percé, qui se fiche de ce que vous ou qui que ce soit d’autre pense de lui.


Ses manières sauvages et ses « je me fous de... » sont sur le point de changer. Il n’arrive pas à se sortir de la tête cette magnifique étudiante blonde innocente. Alors, que lui importe qu’elle soit la cousine d’un ami qui n’approuve pas ! Jase n’a jamais exercé aucun contrôle sur lui lorsqu’il s’agit d’obtenir une femme, et il ne va certainement pas commencer maintenant.


Après avoir trompé Carly avec un « faux rendez-vous », la plaisanterie se retourne contre lui, et Jase craque vite et fort pour elle. Mais alors que de douloureux secrets de son passé sont révélés, Jase devra s’endurcir et tout dévoiler à Carly, même si l’horrible vérité peut les séparer pour toujours.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 113
EAN13 9782376762164
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0049€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Publié par JUNO PUBLISHING 19 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, 92100 Boulogne-Billancourt Tel : 01 39 60 70 94 Siret : 819 154 378 00015 Catégorie juridique 9220 Association déclarée http://juno-publishing.com/ Jase Copyright de l’édition française © 2017 Juno Publishing Copyright de l’édition anglaise © 2013 MJ Fields Titre original : Jase © 2013 MJ Fields Traduit de l’anglais par Rose Seget Relecture française par Valérie Dubar, Jade Baiser, Sandrine Joubert Conception graphique : © K23 Designs
Tout droit réservé. Aucune partie de cet ebook ne peut être reproduite ou transférée d’aucune façon que ce soit ni par aucun moyen, électronique ou physique sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans les endroits où la loi le permet. Cela inclut les photocopies, les enregistrements et tout système de stockage et de retrait d’information. Pour demander une autorisation, et pour toute autre demande d’information, merci de contacter Juno Publishing : http://juno-publishing.com/
ISBN : 978-2-37676-216-4 Première édition française : novembre 2017 Première édition : juillet 2013 Édité en France métropolitaine
Table des matières Avertissements Préface Prologue L’été
Amoureuse Faux rendez-vous Debout sur la planche !
La garce ! Oh, brother(s) Tatouons-nous ! Sono Caduta Per Voi Deuxième partie Réunis Le club de lecture Garden Court Le lendemain matin Tourner la page New Jersey Noël S’enfuir Home Sweet Home Forever Steel La fin Prato New Jersey O.R.C. Steel Épilogue BONUS Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre 8 Chapitre 9
Chapitre 10 Chapitre 11 À propos de l’Auteur Résumé
Avertissements Ceci est une œuvre de fiction. Les noms, les personnages, les lieux et les faits décrits ne sont que le produit de l’imagination de l’auteur, ou utilisés d e façon fictive. Toute ressemblance avec des personnes ayant réellement existées, vivantes ou décédées, des établissements commerciaux ou des événements ou des lieux ne serait que le fruit d’une coïncidence. Cet ebook contient des scènes sexuellement explicites et un langage adulte, ce qui peut être considéré comme offensant pour certains lecteurs. Il est destiné à la vente et au divertissement pour des adultes seulement, tels que définis par la loi du pays dans lequel vous avez effectué votre achat. Merci de stocker vos fichiers dans un endroit où ils ne seront pas accessibles à des mineurs.
Préface En mars 2013, j’ai commencé une série de posts hebdomadaires sur Facebook. Chaque vendredi, je postais un chapitre de ce qui est maintenant le début de l’histoire de Jase, le premier tome de ma série M en of Steels privés se sont multipliés me. Il a pris de l’ampleur sur ma page et les message demandant encore davantage. En avril, je les ai réunis en ajoutant quelques pages et c’est devenu une nouvelle. Je voulais voir si mes lecteurs étaient prêts à lire quelque chose d’u n peu différent que d’habitude. Et la réponse a été un énorme « oui ». C’était la première fois que j’écrivais à la première personne du singulier. J’ai alterné les points de vue masculin et féminin dans chaque livre pour qu’on voie bien les deux aspects de l’histoire. C’est difficile de dire ce que j’ai ressenti, mais je vais tout de même essayer. J’étais abasourdie par le nombre de lectures et le classement de la nouvelle. J’ai eu l’impression que les dix-huit derniers mois sans sommeil avaient servi à quelque chose. C’est grâce à vous, lecteurs, que tout cela s’est produit. Vous m’avez donné l’envie de réaliser mon rêve à cent pour cent. Tout le monde aimait Jase autant que moi visiblement. J’ai alors écrit une courte no uvelle d’été sur Jase et Carly. Puis Cyrus et Zando r ont suivi. Chacun de ces livres s’est classé dans l es cinquante meilleures ventes de plusieurs 1 catégories, y compris celle du New Adult et Université, Fiction, Romance et Coming of Age . Ils ont aussi atteint le top dix des romances érotiques d’Amazon et à chaque nouvelle sortie, ils remontaient dans le classement. Se retrouver dans la liste des lectures coquines, c’est plutôt génial ! Xavier est le dernier des frères Steel et le livre qui lui est consacré est sorti en avril 2014. Les frères sont tous très différents et d’après les messages que je reçois, ils s’améliorent au fil des romans. Personnellement, je les adore tous avec leu r côté très viril, bad boy, tordu, tatoué, percé et très branché sexe. Je n’arriverais pas à dire celui que je préfère. Je les adore et j’ai envie de vous permettre de les voir tous ensemble ; d’offrir à ceux qui les connaissent déjà la possibilité de voir comment tou t a commencé, et à ceux qui les découvrent d’avoir un petit avant-goût avant de se lancer dans la grande aventure. Les voilà donc tous ensemble dans l’espoir de les faire encore mieux connaître. N.B : Juno Publishing a choisi d’inclure ce « prologue » dans le tome 1.
Jase Une affaire de famille ~ Tome 1
MJ FieldS
Prologue CYRUS Je me tenais devant ma nouvelle maison. Je l’avais eue pour une bouchée de pain. Merci l’ouragan. Elle avait été détruite par la tempête Sandy et les anciens propriétaires voulaient se tirer. Je pouvais comprendre, la côte n’était plus la même depuis. Bon sang. Tout s’arrangeait pour le mieux et juste avant les vacances d’été. J’entendis alors le rugissement du moteur d’une voiture et le tempo des basses d’une musique dans la rue habituellement très calme. Mon frère, Jase, gara sa Jeep et en sortit d’un bond. Abe, son meilleur ami et pratiquement un membre de la famille Steel le suivit de près. — Tu vas rester planté là toute la journée ou tu m’aides à organiser cette fête ? me demanda Jase en ouvrant son coffre. Viens me donner un coup de main. — Putain ! Vous avez cambriolé un magasin d’alcool ? demandai-je en m’emparant d’un carton. — C’est ton cadeau pour ta pendaison de crémaillère, me répondit Abe en me donnant une bourrade. — C’est du Jack ? demandai-je en regardant dans le carton. — Bordel, oui ! répliqua Jase en riant et en sortant une bouteille qui se trouvait sur le siège avant. — Elle est presque à moitié vide, Jase. — J’avais soif, dit-il en avalant une large gorgée avant de me tendre la bouteille. — Tu bois quand tu conduis ? — Tu te prends pour Momma ? demanda-t-il en se marrant toujours. — Non, je n’ai simplement pas envie d’aller te ramasser à la petite cuillère, Jase. Ou je ne sais pas qui d’autre, juste parce que tu n’as pas pu attendre dix minutes avant de boire un coup. — Laisse tomber, Cyrus, je ne suis pas ivre. Il commençait à s’énerver, mais je m’en moquais. Cela commençait à bien faire. Son attitude « Je n’en ai rien à battre » datait de la destruction du restaurant familial par l’ouragan et du début de notre salon de tatouages. — Ne te laisse pas aller, Jase… — Ferme-la, Cyrus. Si tu la ramènes encore, je me tire. Et tu n’as pas vraiment intérêt. J’étais déjà en direction de la maison et je demandai en me retournant partiellement : — Pourquoi ? — Les filles. Beaucoup de filles. Abe a accroché de s flyers partout sur le campus de l’université de New York annonçant qu’il y aurait une fête ici. — J’ai mis l’adresse de la plage publique. Moins d’ un kilomètre à gauche. Nous ferons un grand feu et elles viendront comme des papillons attirés par une flamme. Tout ce que nous aurons à faire, c’est de nous asseoir et de passer une bonne soirée, s’esclaffa Abe. — Et c’est tout. Nous faisons le feu et elles viendront, c’est ça ? demandai-je, hilare. — Des wagons entiers, répondit Jase, tout sourire. — Tu restes dormir ici ?
— Putain, oui ! Jase et Abe m’emboîtèrent le pas en direction de la terrasse, derrière la maison. — C’est vraiment bien arrangé, dis donc, dit Abe en installant deux cartons sur le bar. Vous avez fait ça en un week-end ? — Personne ne peut nous arrêter quand nous sommes décidés à faire un truc. J’ouvris une bière et la tendis à Abe. — Plutôt impressionnant, hein ? Mes frères, Jase, Zandor, Xavier et moi avions boss é un week-end entier à construire cette terrasse. Elle faisait environ neuf mètres sur neuf et elle était plus grande que certaines maisons dans le coin. Nous y avions ajouté des sièges intégrés, un bar et un barbecue, bien sûr. — Un jacuzzi, ça aurait été encore mieux, dit Jase en buvant un coup. — Non, mais c’est génial, répliqua Abe en descendant l’escalier en direction de la plage. Vous avez vos planches ici, hein ? — Pas encore. Zandor doit les amener quand il aura fermé le salon. Nous pourrons nous réveiller le matin, sauter de la terrasse en direction de l’océan. — Xavier est déjà au courant pour tout ça ? demanda Jase en prenant une nouvelle gorgée de Jack directement à la bouteille. C’était le vingt et unième anniversaire de mon petit frère ce soir et nous avions prévu de sortir puis de rentrer en taxi après avoir ramassé des filles. Mais je pensais que le feu était une meilleure idée. — Non. Il sera là dans deux heures environ. — Qui vient ? demanda Jase. — Falcon. Il nous a donné un coup de main pour restaurer la maison. Zandor sera content de le revoir. C’est tout. Nous serons six, c’est bien assez. Je bus un coup à mon tour. — Il y a quatre chambres, Cyrus. Et six mecs. Je cr ois que tu as vu trop grand. Abe voulait dormir sur le canapé. — Falcon s’installera sur la terrasse. — Tu plaisantes ? C’est moi qui serai sur la terrasse. Comme ça, ça leur fera moins à marcher quand j’en aurai fini avec elles, ironisa Jase. Nous éclatâmes de rire. — Pas de problème, la terrasse est à toi. — Ouais, surtout si Pam est là. — Non, elle ne vient pas. Nous ne sommes plus ensemble, dit Jase, un sourire sarcastique aux lèvres. — Ce qu’il faut traduire par : Jase s’est engueulé avec elle il y a quelques jours. Il lui a dit qu’il en avait marre d’elle et qu’elle se casse, plaisanta Abe. — Elle sait comment ça marche avec moi. On baise. Jusqu’à ce qu’on arrête de baiser. — Puis elle s’est pointée chez lui et l’a sucé jusqu’à ce qu’il ne sache plus où il en était et elle est restée une semaine, précisa Abe. — Vous devriez faire comme moi. On baise trois fois et après, basta. Pas de promesses, pas de sentiments froissés, simplement une bonne partie de jambes en l’air et fini, lançai-je avant de hocher la tête et de croiser les bras.