//img.uscri.be/pth/d3cb44a2d8d042e48d7684bbbfa3125a1b10d23f
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La belle Italienne

De
513 pages

Rosanna n'a que onze ans lorsqu'elle pose les yeux pour la première fois sur Roberto Rossini, un brillant ténor, aussi beau que charismatique. La fillette se fait alors un serment : un jour, elle l'épousera. Elle ignore qu'un douloureux secret lie déjà leur destin...



Six années plus tard, Rosanna, devenue une belle jeune femme, débarque à Milan. Son talent prodigieux de chanteuse lui permet d'intégrer la célèbre école de La Scala... et de revoir Roberto. De Milan à New York, en passant par Londres et Paris, commence alors entre les deux artistes une passion tumultueuse et obsessionnelle. Mais les mensonges du passé menacent de faire voler leur vie en éclats.


DRAMES, JALOUSIES, TRAHISONS : ROSANNA POURRA-T-ELLE VIVRE SON AMOUR SANS PERDRE SON ÂME ?
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

9HSMDQI*bcbajc+
L U C I N D A R I L E Y La belle Italienne
Le retour de la reine du roman féminin
Après le succès desSept Sœurs, découvrez le nouveau roman de Lucinda Riley…
Rosanna n’a que onze ans lorsqu’elle pose les yeux pour la première fois sur Roberto Rossini, un brillant ténor, aussi beau que charismatique. La fillette se fait alors un serment : un jour, elle l’épousera. Elle ignore qu’un douloureux secret lie déjà leur destin…
Six années plus tard, Rosanna, devenue une belle jeune femme, débarque à Milan. Son talent prodigieux de chanteuse lui permet d’intégrer la célèbre école de La Scala… et de revoir Roberto.
De Milan à New York, en passant par Londres et Paris, commence alors entre les deux artistes une passion tumultueuse et obsessionnelle. Mais les mensonges du passé menacent de faire voler leur vie en éclats.
DRAMES, JALOUSIES, TRAHISONS : ROSANNA POURRATELLE VIVRE SON AMOUR SANS PERDRE SON ÂME ?
Née en Irlande,Lucinda Rileya écrit son premier livre à l’âge de 24 ans. Salués à plusieurs reprises par leNew York Times, ses ouvrages viennent en tête des bestsellers dans de nombreux pays européens. Ils sont traduits dans 28 langues et disponibles dans près de 40 pays. Elle est notamment l’auteur desSept Sœurs (Maia), deLa Sœur de la tempêteet deLa jeune fille sur la falaise(éditions Charleston). Arcangel Images / Traduit de l’anglais par MarieAxelle de La Rochefoucauld. www.editionscharleston.fr : © Monica Lazar
ISBN 978-2-36812-109-2 22,50 euros Prix TTC France Atelier Didier Thimo9nieHr SPMhoDtoQgraIp*hibecbajc+
Note de l’auteur
L’hîstoîre de Rosanna et de Roberto remonte à 1996, quand ee a été pubîée pour a premîère oîs sous e tîtreArîa, sîgnée de mon ancîen nom de pume, Lucînda Edmonds. L’année der-nîère, certaîns de mes édîteurs m’ont înterrogée sur mes ancîens ouvrages. Je eur aî répondu qu’îs étaîent tous épuîsés, maîs îs m’en ont tout de même demandé des exempaîres. Je me suîs donc aventurée dans ma cave à a recherche des huît îvres que j’avaîs écrîts î y a sî ongtemps. Is étaîent couverts de crottes de sourîs et de toîes d’araîgnées et sentaîent e moîsî, maîs je es aî expédîés aux édîteurs, en expîquant que j’étaîs très jeune à ’époque et que je comprendraîs tout à aît s’îs souhaîtaîent es renvoyer aux oubîettes. À ma grande surprîse, es réactîons ont été très posîtîves et îs m’ont demandé sî j’aîmeraîs es repubîer. Cea sîgnîfiaît que je devaîs m’y reponger et, comme tout écrîvaîn quî redécouvre son travaî passé, j’aî ouvertArîa avec appréhensîon. C’étaît une expérîence étrange, car je ne me sou-venaîs pas bîen de a trame. Je me suîs donc retrouvée pongée dans a narratîon comme n’împorte que ecteur, tournant es pages de pus en pus vîte pour découvrîr a suîte des événe-ments. Certaîns ééments devaîent être retravaîés et remîs au goût du jour, maîs ’hîstoîre et es personnages étaîent bîen à. Je me suîs donc atteée à a tâche ’espace de queques semaînes et voîcî e résutat. J’espère queLa Bee Itaîennevous paîra. Lucînda Rîey, janvîer 2014
Du même auteur, aux édîtîons Chareston : La Sœur de a tempête,2016 Les Sept Sœurs : Maîa, 2015 La jeune fie sur a aaîse, 2015 Retrouvez toute ’actuaîté de ’auteur : www.ucîndarîey.com www.acebook.com/ucîndarîeyauthor www.twîtter.com/ucîndarîey Tître orîgîna :The Itaîan Gîr Copyrîght © Fîrst pubîshed asArîaby Sîmon and Schuster Copyrîght © Lucînda Edmonds 1996 Revîsed Edîtîon Copyrîght © Lucînda Rîey 2014 Traduît de ’angaîs (Irande) par Marîe-Axee de La Rocheoucaud
Édîtîon rançaîse pubîée par : © Chareston, une marque des édîtîons Leduc.s, 2016 17, rue du Regard 75006 Parîs – France contact@edîtîonschareston.r www.edîtîonschareston.r
ISBN : 978-2-36812-109-2
Maquette : Patrîck Leeux PAO
Pour suîvre notre actuaîté, rejoîgnez-nous sur a page Facebook : www.acebook.com/Edîtîons.Chareston et sur Twîtter @LîyChareston
LA BELLE ITALIENNE
Lucînda Rîey
LA BELLE ITALIENNE
Roman
Traduît de ’angaîs (Irande) par Marîe-Axee de La Rocheoucaud
« Souvîens-toî de cette nuît, c’est a promesse de ’înfinî » Dante Aîghîerî
Metropoîtan Opera, New York
on sî cher Nîco, M C’est étrange de se décîder à raconter une hîstoîre d’une grande compexîté, tout en sachant que tu ne a îras peut-être jamaîs. Je ne saîs pas très bîen sî e récît des événements de ces dernîères années me servîra de catharsîs, ou te sera utîe, chérî, maîs je me sens poussée à ’écrîre. Me voîcî donc assîse dans ma oge à me demander par où commencer. Une grande partîe de ce que je vaîs raconter s’est produîte avant ta naîssance – une sérîe d’événements quî a débuté aors que j’étaîs pus jeune que tu ne ’es aujourd’huî. Voîà donc peut-être ’endroît où je devraîs commencer. À Napes, a vîe où je suîs née… Je me souvîens de Mamma accrochant e înge sur une corde quî traversaît a rue jusqu’à ’îmmeube d’en ace. Quand on se promenaît à Pîedîgrotta, es vêtements de toutes es coueurs suspendus au-dessus de nos têtes nous donnaîent ’împressîon d’une ête perpétuee. Et e bruît – e bruît încessant – caractérîstîque de mon enance ; même a nuît, e came ne régnaît jamaîs. Des gens chantaîent, rîaîent, des bébés peuraîent… Tu connaîs ’exubérance îtaîenne, et es amîes de Pîedî-grotta partageaîent aussî bîen eur joîe que eur trîstesse, assîses sur e
7
LA BELLE ITALIENNE
pas de eur porte, devenant aussî noîres que des mûres sous e soeî de pomb. La chaeur étaît însupportabe, surtout au cœur de ’été, quand e so nous brûaît es pîeds et que es moustîques profitaîent de chaque centîmètre de chaîr exposée pour nous attaquer urtîvement. Je sens encore a myrîade d’odeurs quî s’engoufraîent par ma enêtre ouverte : cee des égouts, quî paroîs suisaît à vous donner a nausée, maîs pus souvent e doux parum de a pîzza quî s’échappaît de a cuîsîne de Papa. Quand j’étaîs petîte, nous étîons pauvres, maîs à ’époque de ma pre-mîère communîon, a petîte pîzzerîa de Papa et Mamma,Chez Marco,commençaît à prospérer. Is travaîaîent nuît et jour, servant des pîzzas épîcées préparées d’après a recette secrète de Papa quî, avec es années, avaît acquîs une soîde réputatîon à Pîedîgrotta. L’été, e restaurant étaît encore pus convoîté avec ’alux des tourîstes, et es tabes en boîs s’amassaîent à ’întérîeur jusqu’à ce qu’î soît presque împossîbe de es contourner. Notre amîe vîvaît dans un petît appartement au-dessus de a pîz-zerîa. Nous avîons notre propre sae de baîns ; nous mangîons à notre aîm et avîons des chaussures aux pîeds. Papa étaît fier d’avoîr réussî à sortîr de a mîsère et de pouvoîr nous ofrîr une vîe où nous ne man-quîons de rîen. J’étaîs heureuse moî aussî, mes rêves ne se projetant pas pus oîn que e endemaîn. Puîs, une chaude nuît d’été, quand j’avaîs onze ans, ma vîe a bas-cué. I sembe împossîbe qu’une fie sî jeune puîsse tomber éperdument amoureuse ; pourtant, je me rappee paraîtement ’înstant où j’aî posé es yeux sur uî, pour a toute premîère oîs…
8