La mariée des frontières

La mariée des frontières

-

Livres
492 pages

Description

Mariez-vous ou soyez pendu!
Pour sir Walter Scott, surpris à voler son propre bétail pour le récupérer chez son voisin chapardeur, la mort est presque préférable au mariage avec la fille aînée de son geôlier. Néanmoins, pour sauver ses fidèles compagnons, Wat échange le noeud du pendu contre une femme qu’il connaît à peine, lady Margaret Murray, dont la réputation la présente comme l’une des femmes au physique le plus ingrat aux frontières. Pour Meg, le mariage signifie la promesse d’une vie qu’elle croyait hors de sa portée. Elle s’offre sans réserve à cet homme fier, éveillant son désir grâce à son innocence et à un corps auquel il a du mal à résister…
Mais, leur union a aussi transformé Meg en pion dans la joute violente opposant sans fin l’Angleterre et l’Écosse. Sous peu, avec la trahison omniprésente, Meg doit choisir: affronter ses frères sans scrupules… ou trahir le mari dont elle tombe profondément, passionnément et dangereusement amoureuse.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 décembre 2018
Nombre de visites sur la page 12
EAN13 9782897867171
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Copyright © 2008 Lynne Scott-Drennan Titre original anglais : Border Wedding Copyright © 2018 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord avec Hachette Book Group, New York, NY Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet Traduction : Lynda Leith Révision linguistique : Féminin pluriel Correction d’épreuves : Émilie Leroux, Nancy Coulombe Conception de la couverture : Catherine Bélisle Photo de la couverture : © Getty images Mise en pages : Sébastien Michaud ISBN papier 978-2-89786-715-7 ISBN PDF numérique 978-2-89786-716-4 ISBN ePub 978-2-89786-717-1 Première impression : 2018 Dépôt légal : 2018 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada
Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes (Québec) J3X 1P7, Canada Téléphone : 450 929-0296 Télécopieur : 450 929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com
Diffusion Canada : France :
Suisse : Belgique :
Éditions AdA Inc. D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Transat — 23.42.77.40 D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Scott, Amanda, 1944-
[Border wedding. Français] La mariée des frontières / Amanda Scott ; traduction, Linda Leigh. (Frontières ; tome 1) Traduction de : Border wedding. ISBN 978-2-89786-715-7 I. Leigh, Linda, traducteur. II. Titre. III. Titre : Border wedding. Français.
PS3569.C621B6714 2018
813’.54
C2018-941296-8
Dédié avec amour à Jim et Jen Drennan, mariés le 15 juillet 2006. Puissiez-vous profiter de plus d’années de bonheur ensemble que vous ne pouvez en compter !
Mot de l’auteure
Pour vous qui aimez détenir quelques renseignements de base dès le début, j’inclus ici des définitions et un guide de prononciation. Buccleuch = Bok-lou Coldheugh = Côlde-iou Comte = le rang le plus élevé en Écosse en 1388, en seconde place après le roi des Écossais. L’Angleterre avait des princes et des ducs. L’Écosse n’en avait pas. Les fils du roi étaient des comtes. Le terme « habitants des frontières » fait référence en général aux gens qui habitaient (habitent) dans les régions de chaque côté de la frontière entre l’Écosse et l’Angleterre, qui étaient deux pays séparés jusqu’à leur union en 1707. La « frontière » fait référence à la ligne frontalière entre ces deux pays. Pendant des siècles, elle a fait l’objet d’un conflit continuel et elle a eu tendance à se déplacer fréquemment. Dans l’Écosse actuelle, les « Borders » désignent une région délimitée en elle-même. Les « marches » font référence à trois juridictions de chaque côté de la frontière : marche est, marche centrale et marche ouest (consultez la carte). Chacune des six marches avait son propre gardien et le gardien en chef des marches d’Écosse régnait sur les trois marches, leurs gardiens respectifs étant ses subordonnés. Si l’Angleterre avait un pair du gardien en chef, c’était le comte de Northumberland en raison de son vaste pouvoir, mais son poste était celui de gardien de la marche est. En Angleterre, ce genre de nominations se faisait différemment, car le roi résistait activement à l’augmentation du pouvoir de ses nobles. Loi frontalière : les doléances et les autres quest ions juridiques concernant des affaires qui se produisaient d’un côté ou de l’autre de la frontièr e étaient résolues lors de réunions des gardiens ouvertes à tous. Les deux côtés déclaraient une trê ve assez longue pour régler leurs différends. Chaque gardien garantissait les règlements impliquant ses vassaux et veillait à ce que ces derniers les respectent (habituellement). Malgré cette apparente civilité, la région est demeurée instable pendant des siècles. Depuis le e e règne d’Edward I d’Angleterre (fin du XIII siècle) jusqu’au XVI siècle, les Anglais sont restés déterminés à annexer (conquérir) l’Écosse, et les É cossais sont restés déterminés à conserver leur liberté.