//img.uscri.be/pth/d83db15bfc66629948602b3aa7a84dad43366439
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le tricot

De
274 pages
Le tricot met en scène un personnage à la recherche... de lui-même? Certainement. Du monde extérieur ? Sans doute. Sa femme endormie sur son tricot, il entame, comme chaque soir, dans un univers où se mêlent rêve et réalité, une promenade rocambolesque, donnant lieu à des scènes cocasses, s'achevant sur un coup de fil énigmatique. La Place est le lieu où se croisent une droguée, un cabaretier, une vendeuse de journaux, un chauffeur de taxi, des groupes inquiétants et des poseurs caricaturaux, en concurrence pour la conquête de pouvoir. La droguée va connaître une fin tragique dans ce monde en déshérence.
Voir plus Voir moins
Guy Lorant
Le tricotsuivi de La place
&ROOHFWLRQ © 7KpkWUHV ª dirigée par Denis Pryen 'HUQLqUHV SDUXWLRQV-HDQ-DFTXHV 0,&+(/(7Un ciel bas saupoudré de corbeaux, 0RQLTXH /$1&(/Un architecte dans la médiathèque  $ODLQ /$5%$28,La prêtresse de Tanit  /DXUHQFH +8$5'Cette femme que l’on oublie…, )DGL $=$5L’Énergumène, Tragi-comédie  0DULH+pOqQH &+,2&&$Les Soyeuses  0RQLTXH &$0,1$'(Cris et craquètements  -DFTXHV 6e*8(,//$Gertrude / Ophélie. Deux femmes, $OH[DQGUH .2//$726Vive la crise ! Tragédie satyrique sur la GrècH  -DFTXHOLQH =,1(77,Deux femmes pour l’éternité  0pODQLH /(&$53(17,(5Jeanne ou la veuve déguisée  .DPD 6\ZRU .$0$1'$L’entremetteuse  $KPDG 7$%2<(Au pays des démocrates ou « La débrouillardise », 7KDwV &286,*1eL’Académie des boulets  -HDQ0LFKHO %52867$,/Mascarade  *DsWDQ )$8&(5Palindrome  &KULVWRSKH 0$+<La destination  &ODLUH 32,5621Les ArTistocrates  &pFLOH &+$9(/Rêve de Lou, Freud, Nietzsche, Jung, Lou Salomé, le féminin et le sacré, 7KLHUU\ 0285-$1Je suis né le jour de mon anniversaire  0RQLTXH &$0,1$'( /HV SDSLOORQV pWUDQJHUV  3KLOLSSH *28'285In extremis  -HDQ/XF 7$%$5'Mise en Bière pour une Bonne Poire, 0LFKHOOH %277$52Souriez, vous êtes filmés !, %HUQDUG 521*,(5, Ils n’en mouraient pas tous, Scène du ridicule ordinaire  *pUDUG $6725Labyrinthes  $UOHWWH )e7$7La traversée  -DVQD 6$0,&Trois histoires, un destin, 0DQDXOW '(9$Comme une fleur  3LHUUH 7$0,1,$8;Le grand chambardement 
Le tricot suivi de La place
‹ /¶+DUPDWWDQ   UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH  3DULVKWWSZZZHGLWLRQVKDUPDWWDQIU ,6%1   ($1  
Guy LorantLe tricot suivi de La place
'X PrPH DXWHXU
Quatre grèves significatives,RXYUDJH FROOHFWLI (GLWLRQV GH O¶(SL La grève du joint Français DYHF -DFTXHV &DSGHYLHOOH HW (OLVDEHWK 'XSRLULHU )RQGDWLRQ QDWLRQDOH GHV VFLHQFHV SROLWLTXHV 
La Ville à prendre,SUpIDFH HW PLVH HQ IRUPH GHV GLDORJXHV GX ILOP GH 3DWULFN %UXQLH +DFKHWWH  L’Homme qui ne savait plus parler GH 6DEDGHO 7H[WH HW FRRUGLQDWLRQ GH O¶RXYUDJH SUpIDFp SDU 3LHUUH 'HVJUDXSHV LQWURGXFWLRQ GHV SURIHVVHXUV /KHUPLWWH PHPEUH GH O¶,QVWLWXW HW 6LJQRUHW 1RXYHOOHV pGLWLRQV %DXGLQLqUH  Fleurance, le comptable proscrit &KURQLTXH VRFLDOH GH )UDQFH  Réflexion d’un Dircom, qui se demande si la communication vaut bien la peine d’être vécue 6LORs  Citoyens, la politique n’est pas ce que vous croyez 6LORs  Les collectivités locales face aux défis de la communication /¶+DUPDWWDQ  Les Pays de la Loire, une région française dans le monde d’aujourd’hui HQWUHWLHQ DYHF -DFTXHV $X[LHWWH pGLWLRQV &RLIIDUG  Sorrow, poèmes et autres textes pGLWLRQV GX 3HWLW 9pKLFXOH  Itinéraire d’un citoyen qui se demande si la politique vaut bien la peine d’être vécue /¶+DUPDWWDQ  A Dieu ne plaise /¶+DUPDWWDQ WKpkWUH 
Liste des personnages
Lui Elle La voix Lucette Gilbert L’homme au haut-de-forme La femme aux chats Le premier homme au chien Le deuxième homme au chien La femme au chien Le chœur des hommes et des femmes aux chiens La voix de la chanteuse de complainte Les chiens
ACTE PREMIER Un espace qui ressemble à la fois à une pièce et à un promontoire et qui, grâce à un artifice, est tantôt l’un, tantôt l’autre. Un couple. Chacun est assis sur une chaise, devant un emplacement destiné à faire du feu. Près de cet emplacement, un volumineux tas de bois. Elle tricote, depuis probablement des années, l’essentiel du décor n’étant que le prolongement de son tricot. Lui parcourt vaguement un livre Lui Déposant son livre et se levant Il fait froid. (Elle lève lentement les yeux vers lui et les rebaisse. Il fait un pas vers l’emplacement destiné à faire du feu.)Je vais faire du feu. (Il attend qu’elle lui réponde, hésite, fait encore quelques pas et se ravise.) Et puis non. Elle Sur un ton neutre Non, quoi ? Lui La regardant un court instant avant de répondre Non… Rien… C’est toujours pareil.
9