//img.uscri.be/pth/8bf0a45b977292d7515ce574106add51e8409b51
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - PDF - MOBI

sans DRM

Mon premier amour

De
40 pages

Lyrion est un jeune hôte de caisse polyvalent. Encore un peu timide, il vit un célibat silencieux. Le jour où il commence à recevoir un bout de papier dans son tiroir, tout va changer. Blague de mauvais goût ou déclaration anonyme et sincère ?

« Lucien
Pas de limite, oui. Ni d'âge, ni de couleur de peau, de culture, ou même de religion.
La seule chose qui peut déranger un amour sincère qui vit par-delà une différence.
C'est le regard. Celui des gens qui... »


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture
Copyright
Cet ouvrage a été composé par Edilivre 175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50 Mail : client@edilivre.com www.edilivre.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
ISBN numérique : 978-2-414-15223-0
© Edilivre, 2017
dicaces
Celivre est dédié à tous les croyants en l’amour. Comme à ceux qui croient, à tort, ne jamais en avoi r été toucher. Ou ne jamais l’être un jour. Inspiré de faits réels. Comme d’une observation personnelle.
À l’amour avec un grand A, que j’ai pu vérifier vér itable, dans ce qu’en ont vécu mes parents. Fidèles, amoureux, limite fusionnelles, dans leur h istoire sans fin, ni limites. Qu’ils ont su vivre ensemble, sur cette terre. Amour sincère & puissant, éternel, qu’ils revivront ensemble, plus tard, dans l’autre monde. Ce monde qui n’est composé que d’émotions pures.
À ma maman qui s’est éteinte, Trois jours après la date de leur quarante-cinquièm e anniversaire de mariage. Malgré les circonstances en finalité, l’amour aura su être le plus fort. Permettant de vivre, tous les deux ensembles, à mes parents, cette date si importante. Et même à la dépasser, non sans difficulté. Date, tout comme tant symbolique, ou sacrée. Renforçant le courage de cet être désormais, réelle ment, au sens propre angélique. @ mes deux chouchous d’amour, desquels je suis naît
Ainsi qu’à Ma douce Shikirei
I Les petits bouts de papiers
C’était à une époque, où je sortais à peine de ma timidité. Timidité qui était si lourde, que beaucoup ne l’auraient supporté. Du moins, pas aussi bien que moi.
Je veux dire par là, que je l’ai vécu, plus, comme un enjeu ou un défi, et pas comme un fardeau. Oh, pour rester sincère, pas toujours comme un fard eau, mais la plupart du temps quand même. Je dis ça, car, ce n’était pas facile tous les jours.
Bref. De mes quinze à vingt et un an, un enfer deve nu depuis comme un paradis.
Mes chaînes symptomatiques enfin déliées. Me voilà à un moment particulier de ma vie. Celui du premier vrai coup de foudre, du premier am our en tant qu’adulte. Cette immersion sentimentale qui vous tombe dessus sans vous avoir prévenue.
Mon nom est Lyrion Histophane, vingt et un an. Je t ravaille dans le milieu commercial. De timide qui rougit pour un rien. À actuellement, vendeur en contact direct avec une clientèle. Quelle avancée, c’est le cas de le dire.
Dans la vente, je fais plusieurs tâches différentes . Une fois en caisse. Une fois, à gérer le contenu et les stocks de mes rayons. Puis, le week-end, à la surveillance du magasin.
Les stagiaires et les employés n’étant souvent que de passage. Cela n’empêche pas d’établir des contacts sympas, v oire durables. Tâches journalières, pause, remplissage & commandes pour mes rayons, le tout était en équilibre revenant sans cesse.
… Un jour d’automne, cet équilibre changea…
Dans un tiroir qui m’est atitré. On m’y laisse des feuilles, des notes, des fiches s ur les tâches à faire, sur le fournisseur qui est passé qui m’a laissé un mot,…
… Un jour d’automne, un bout de papier inattendu, a rriva… Il était là, posé dans ce grand tiroir. Je le lis :
« Tu me...