Pas toujours du pareil au même

-

Livres
174 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Au détour d’une rupture amoureuse, la jeune Andréa Bernardt se retrouve dans un petit appartement parisien, les rêves et le cœur brisés. Pourtant, elle n’est pas totalement seule : Cassy, sa copine de toujours, va faire en sorte de lui dénicher un stage chez Creativ’Things. Mais c’est sans compter sur le tempérament d’Andy, bien décidée à ne pas se faire... rouler sur les pieds. Comment espérer garder son poste quand on n’a pas la langue dans sa poche et que nos pieds vont toujours dans le plat ?



Entre coups de gueule et coup de cœur, c’est sûr, elle ne s’en sortira pas indemne...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 131
EAN13 9782819100560
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0052 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Pas toujours du pareil au même
Du même auteur aux Editions Sharon Kena En apesanteur Les neuf Gardiennes des Arts L’énigme 2+0=3 - Saison 1 L’énigme 2+0=3 - Saison 2 L’énigme 2+0=3 - Saison 3 L’énigme 2+0=3 - Saison 4 L’énigme 2+0=3 - Saison 5 Pas toujours sur le droit Chemin
Rachel Berthelot Pas toujours du pareil au même
« Le Code de la propriété intellectuelle et artistique n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article L.122-5, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite » (alinéa 1er de l’article L. 122-4). « Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. »
© 2016 Les Editions Sharon Kena www.leseditionssharonkena.com
Remerciements L’histoire d’Andy aurait pu rester entre elle et moi, alors je vais commencer par le plus évident : merci à Hope, sans qui elle serait encore dans ma tête. Merci à Cunégonde d’en avoir motivé l’écriture. Merci à mes premiers lecteurs, Maman, Cyrielle, Kévin et, évidemment, Hope, ainsi qu’à Aurélie, Fabiola et Myriam d’avoir supporté mes fous rires sans pouvoir les comprendre. Merci à vous, lecteurs, puisque si vous lisez ceci, c’est que vous avez sûrement apprécié les aventures de Cassandra. J’espère que sa meilleure amie vous fera passer un aussi bon moment ! J’avais aussi promis de m’excuser pour les quelques références musicales se trouvant entre ces pages, parce qu’elles risquent de tourner en boucle dans votre tête. Alors, d’avance... Pardon. Et bonne lecture !
Étymologie
REPARO[du verbe « réparer »] Le sortilège de Réparation est un enchantement permettant au sorcier qui l’utilise de réparer des objets cassés ou endommagés.
SagaHarry Potter- J.K. Rowling
Prologue 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Épilogue
Table des matières
Prologue Clairement, on peut dire que c’est tout moi. Dès que quelque chose de bien m’arrive, dans le genre : « j’emménage avec mon mec », vous pouvez être sûr qu’un truc me tombe dessus pour rééquilibrer le cosmos ! Genre : découvrir qu’il me trompe. Si on a tous un contraire sur Terre, il est certain que je suis mon propre opposé. Vous me suivez ? Je suis désespérante au point de m’auto-déprimer. J’essaie de relativiser – depuis... une bonne heure, je dirais – mais, là, j’ai juste envie de hurler. — HAAAAAAAAAAAAA ! Bon, ça va pas mieux. Je me mouche une énième fois avant de balayer la pièce du regard. Ma chambre neuve, aux murs plus vierges que jamais, nettoyée de fond en comble pour devenir « notre petit nid douillet »... Que voilà de bons sentiments, pas vrai ? Pff ! C’était sans connaître tous ses petits secrets, son obsession pour son téléphone et la liste de ses conquêtes actuelles qui est, entre nous, plus longue que ce qu’il a dans le pantalon ! Qu’est-ce qui m’a pris de me mettre avec un homme pareil ? De me laisser m’empêtrer dans ses filets ? Il était même pas craquant, en plus !... Si, ok, j’avoue : il était carrément sexy. Typé espagnol, teint mat, regard de braise, cheveux noirs, petit bouc... Dans le genre beau gosse qui le sait et en joue, vous voyez ? Tout bonnement insupportable. Le type de gars devant lequel on bave quand il passe à la télé mais qu’on est incapable de piffer en soirée. Il était comme ça, mon Yann. Ce n’est plus TON Yann. Oui, merci, j’avais saisi. Il n’est plus rien du tout, d’ailleurs. Non, je l’ai pas tué... bien que l’idée ne me déplaise pas tant que ça. C’est juste que je suis tombée de si haut... Je pensais que c’étaitlui, le vrai, l’unique, l’homme de ma vie ! Ce que tu peux être naïve. Des comme ça, on en ramasse à la pelle ! N’exagérons rien. Il était gentil, drôle et attentionné quand on s’est rencontré, et tous ne sont pas comme ça ! Lui, attentionné ?! Oui. Ça lui arrivait, de temps en temps. Comme la fois où il m’a offert une fleur, au café où je bossais ! C’était hyper romantique... Parce qu’il voulait emprunter ta voiture. J’avais oublié ce détail. Mauvais exemple. Mais il avait l’air d’être un mec bien et de s’intéresser réellement à moi. Pis l’important c’est d’être parfait dans les yeux de l’autre ! Arrête un peu ton cinéma ! Il était jamais là quand t’avais besoin de lui ; laissait traîner des affaires partout chez toi ; faisait des fautes de français, même à l’oral ; s’est même fait tatouer un motif que les professionnels du milieu refusent de faire encore parce que c’est plus à la mode depuis trente ans ! D’accord, d’accord... Il était spécial. Il te trompait. Espèce de gros connard... Oups, pardon. C’est sorti tout seul. À partir de maintenant, je jure que je vais faire comme s’il n’avait jamais été dans ma vie. C’est ça : si je suis venue jusqu’à Paris, quittant amis et famille, c’était certainement pas pour me rapprocher d’un quelconque mâle avec un sexe à la place du cerveau, non. Je voulais simplement démarrer une nouvelle existence. Et ça, c’est plutôt bien parti, avec tout ce qui m’est tombé dessus ce soir... Anthony Tellier. J’arrive pas à croire que cette soirée ait pris une tournure aussi étrange. Ça faisait quelques années que je n’avais pas remis les pieds chez lui mais, surtout, une éternité que ma sœur m’avait demandé de ne plus aller voir la petite. Aujourd’hui, ça me semble