Pour toujours et à jamais

-

Livres
236 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Choisir. Un simple mot. De simples lettres. Pourtant, choisir peut parfois se révéler impossible.
Blake avait un choix à faire : suivre la lumière et les perdre ou rester dans l’obscurité et les garder.
Il devait choisir. Il devait trancher.



Pour toujours et à jamais sera-t-il encore d’actualité ?

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 50
EAN13 9791034810734
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0060 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Attrape-moi Tome 3
La romance sous toutes les coutures : Vénus Bleu= Young romance Vénus Rose= Romance classique Vénus Orange= Feeling good Vénus Pourpre= Romance historique Vénus Gris= Romance policière VénusDark= Dark Romance Vénus Jaune= Homo-romance Vénus Rouge= Romance érotique
Laura L. Wolff Attrape-moi Tome 3 Couverture :Maïka Publié dans laCollection Vénus Gris Dirigée parMarie-Laure Vervaecke
©Evidence Editions2019
Mot de l’éditeur Evidence Editions a été créée dans le but de rendre accessible la lecture pour tous, à tout âge et partout. Nous accordons une grande importance à ce que chacun puisse accéder à la littérature actuelle sans barrière de handicap. C’est pourquoi nos ouvrages sont dispo nibles en format papier, numérique, dyslexique, malvoyant, braille et audio. Tout notre professionnalisme est mis en œuvre pour que votre lecture soit des plus confortables. En tant que lecteur, vous découvrirez dans nos di%érentes collections de la littérature jeunesse, de la littérature générale, des témoignages, des livres historiques, des livres sur la santé et le bien-être, du policier, du thriller, de la littérature de l’imaginaire, de la romance sous toutes ses formes et de la littérature érotique. Nous proposons également des ouvrages de la vie pratique tels que : agendas, cahiers de dédicaces, Bullet journal, DIY (Do It Yourself). Pour prolonger le plaisir de votre lecture, dans notre boutique vous trouverez des goodies à collectionner ainsi que des boxes livresques disponibles toute l’année. Ouvrir un livre Evidence, c’est aller à la rencontre d’émotions exceptionnelles. Vous désirez être informés de nos publications. Pour cela, il vous su3t de nous adresser un courrier électronique à l’adresse suivante : Email :contact@evidence-editions.com Site internet :www.evidence-boutique.com
Précédemment dansAttrape-moiTome 2 Les questions laissées en suspens ont ni par avoir leurs réponses, mais de nouvelles ont pris leurs places. Blake et Ellie ont commencé cette seconde aventure dans la petite ville de Shelby. Le couple, toujours accompagné de Connor, a ni par trouver un équilibre durant cette cavale que l’Agence a imposée à Blake. On aurait facilement pu croire que la vie des jeunes mariés Pearce aurait pu continuer éternellement. Après tout, comment imag iner le contraire ? Ellie s’est trouvé un boulot de serveuse dans un restaurant typique des petites villes du Montana. Quant à Blake, même s’il savait pertinemment que le calme annonçait toujours une tempête, son quotidien de gentil ic de quartier lui plaisait, plus qu’il ne l’avait imag iné d’ailleurs. Aussi surprenant que cela puisse l’être, il a même réussi à se faire un nouvel ami, John Waters. Grâce à lui, Blake a su remplacer le vide laissé par Harry à la suite de sa trahison. Leurs nouvelles identités ne pouvaient pas être plus parfaites. Pourtant, la noirceur a fini par engloutir le peu de lumière… La grossesse imprévue d’Ellie a fait fuir Blake au point qu’il est allé retrouver le père qu’il se refusait d’écouter, Richard Grant. Mais elle a également réussi à faire grandir l’homme qui se cache derrière s on armure d’agent invincible. La paternité a poussé notre petite tête brûlée à ouvrir davantage son cœur et à laisser entrer une nouvelle personne dans sa vie. Même si cela n’a pas toujours été de tout repos, en particulier pour cette pauvre Ellie, le couple a su rester uni dans cette épreuve ainsi que dans les suivantes, il faut bien le reconnaître. Vous vous souvenez de Harry Abbott ? L’homme qui a lâchement abandonné Blake alors qu’il apprenait bêtement à aimer cette jeune enseignante. Je suis certaine qu’il n’a pas pu vous échapper… Eh bien, il a fait son grand retour au déplaisir de Blake, évidemment. Alors que notre héros était accusé d’agression sur un agent des forces de l’ordre, un mystérieux ;omas Clint est venu avec une o<re prénomméeRédemption. À la simple évocation de ce nom, Blake savait qu’il s’ag issait de son ancien ami. Harry. Pourquoi ? Parce que Rédemptionétait la mission ultime de Blake. Son but était de rétablir la réputation de l’agent en se chargeant du plus gros contrat de l’Agence. Blake savait que rentrer dans son jeu était suicidaire, mais comment résister à la perspective d’une vie rangée et paisible avec Ellie ? Sans oublier leur enfant. La tentation était bien plus qu’alléchante, elle était diabolique. Si diabolique que Harry a demandé à Emma Mayeld, l’ex de Blake, de faire partie du décor. Alors, même si ce dernier a tout fait pour garder la part d’humanité qu’Ellie a su faire naître chez lui, la proximité d’Emma a rendu Blake ingérable. Mais étrangement, la distance qui les séparait n’a jamais su> pour briser leurs liens. Les lettres d’amour que Blake a écrites avant son départ ou encore les nombreux coups de téléphone qu’ils échangeaient ont permis de faire avancer leur couple. Si bien que la petite naïve qu’était Ellie a ni par comprendre la place qu’elle avait dans l’univers tordu de Blake. Grâce à elle, Tanner a surmonté ses cauchemars, ses peurs. Ellie s’est montrée bienveillante et aussi solide qu’un roc, notamment quand le rideau est tombé pour Emma. Rédemptiona brisé Blake, mais c’est aussi grâce à elle qu’Ellie a accepté la énième demande en mariage de cet homme meurtri. Tout s’est enchaîné depuis Monaco, la révélation sur Emma et sa soif de pouvoir, le vrai
visage de Harry et l’avenir que Blake voulait pour Ellie. Pour toujours et à jamais est devenu le nouveau credo de Blake. Il a présenté sa future femme à sa véritable famille, il a vaincu la part de ténèbres que l’Agence avait créée. Tout sourit au couple, tout sauf la tranquillité. Poussé par la colère, Blake a voulu rég ler l’a<aire Emma Mayeld, psychopathe a>rmée, pour de bon. Seulement, en fonçant tête baissée, il s’est reposé sur l’appui de Ryan Stanford, un ancien agent et ami. Est-ce par arrogance ou uniquement parce que l’espoir brillait dans ses yeux ? Il l’ignore, mais Blake a choisi de faire conance à cet homme. Si bien qu’au moment venu, Tanner s’est laissé submerger par ses émotions en provoquant la colère d’Emma, avec qui il avait conclu un accord. Sans le soutien de Harry, Blake ne serait plus parmi nous. Emma aurait été à la tête de toutes les Agences et plus rien n’aurait été comme avant. Enn, à vrai dire, depuis cette nuit-là, plus rien ne l’est pour Blake. Bien sûr, il a retrouvé les bras d’Ellie qui a même réussi à lui passer la corde au cou ! Mais est-ce que le sacrice de son ami en valait réellement la peine ? Blake arrivera-t-il à vivre avec le souvenir du corps sans vie de son frère entre les mains ? Et Ellie, comment réag ira-t-elle devant les coups d’éclat de Blake maintenant que la petite Ana Grace a rejoint l’équation ? D’ailleurs, quel choix Blake a-t-il bien pu faire depuis l’ultimatum de Ryan après la naissance de la crevette ? Je vous l’ai dit, de nouvelles questions ont pris la place des précédentes, mais serez-vous capable de survivre ? Il est grand temps que je vous laisse entre les mains expertes d’Ellie, Blake, Ana Grace et du petit dernier, Harry Elliot Tanner.
Chapitre 1 Blake Contemplant le ciel gris de Seattle à travers l’une des baies vitrées de mon bureau, je m’autorise un bref instant d’évasion. Je ferme les yeux et j’oublie tout. Où je suis, avec qui je suis. Une seule chose fait irruption dans mon esprit.Eux. Je me revois, assis sur l’un des tabourets de la cuisine, observant par-dessus mon journal ma merveilleuse épouse en train de déambuler aux quatre coins de la pièce. D’après Ellie, elle prétendait être en train de cuisiner, mais, de mon point de vue, elle essayait plutôt de me rendre ding ue. Comment ne pas perdre la tête quand je vois cette femme, portant pour simple vêtement l’une de mes chemises, gesticuler dans tous les sens, me montrant aussi subtilement qu’elle le pouvait une partie dénudée de son anatomie ? Si nous n’avions pas fait ce stupide pari, je n’aurais fait qu’une bouchée de ce petit cul qui me passait sous le nez toutes les trente secondes. L’idée d’enrouler ses cuisses autour de ma taille pendant que le reste de mon corps prendrait un malin plaisir à savourer chaque parcelle de sa peau me faisait d’avance perdre pied. Mais heureusement, je n’ai pas cédé. J’ai su, malgré cette délicieuse tentation, garder le contrôle sur mes pulsions.Ellie voulait jouer ? Pas de problème. En neuf ans de mariage, j’ai appris à connaître tous ses petits points faibles. Je sais, par exemple, qu’elle peut très facilement succomber si je l’embrasse jus te en dessous de l’oreille. Je sais aussi qu’Ellie peut se mettre à roug ir si je plonge mon regard dans le sien tout en lui o/rant mon plus beau sourire, celui qui lui montre à quel point je suis heureux de vivre cette vie, avec elle et les enfants. Ma femme est la personne que je connais le mieux au monde.Est-ce parce qu’elle est la seule qui m’intéresse ? Probablement. Plus les jours passent et plus je me sens chanceux d’être son mari et le père de nos deux adorables gamins. Bon, OK, tout est relatif en ce qui concerne ma "lle.Ana n’a que neuf ans, bientôt dix, malheureusement, mais elle entre déjà dans l’une de ces périodes préadolescences où rébellion et prise de tête constante règ nent. Alors, il est facile d’imag iner que la vie n’est pas aussi rose que l’on pouvait l’espérer, mais même devant un tel caractère, je suis incapable de ne pas aimer ma petite crevette comme un fou. En particulier, quand je vois à quel point cet enfant me ressemble atrocement.Qui aurait cru qu’une fille pouvait être aussi emmerdante ? Heureusement pour nous, notre petit Elliot est là pour rééquilibrer les choses. Je n’ai peut-être pas pu être présent pendant l’accouchement, mais j’ai réussi à les rejoindre quelques heures après. Bien sûr, j’aurais voulu être là bien plus tôt, seulement vous savez ce que c’est dans le métier. Je me souviens parfaitement du moment où j’ai poussé la porte de la chambre d’Ellie. Mon sou5e était encore rapide, à cause du sprint que je venais de faire pour arriver jusqu’à eux. Ma petite Ana, alors âgée de seulement quatre ans, était à côté de sa maman, le sourire jusqu’aux oreilles face à ce petit bout d’homme qu’Ellie tenait entre ses bras. Quand j’ai fait un premier pas vers elles, Ellie a tout de suite relevé la tête pour planter ses yeux dans les miens. Ils étaient si pétillants de joie qu’instantanément j’ai senti les larmes monter en moi. Doucement, j’ai fait un second pas, puis un autre et un autre, et j’ai 9ni par faire la connaissance du second petit être que j’aime le plus au monde.Mon petit garçon.
Il était si minuscule que j’avais très peur de lui faire mal en le prenant dans mes bras. Cependant, quand le moment est venu, j’ai tout oublié. Fini les appréhensions, les théories débiles que j’avais pu imag iner dans mon esprit tordu. Face à lui, j’étais en paix. Sa tête posée dans le creux de mon bras. Ma main caressant la sienne. Je suis à nouveau tombé sous le charme d’un nourrisson. Tout comme sa sœur, mon petit Elliot était parfait. Tellement parfait que cela était presque irréel. J’ai aimé cet enfant dès la seconde où mes yeux se sont posés sur lui et cela, sans savoir quel était le prénom qu’Ellie avait choisi de lui donner. Il était, à cet instant, mon fils, ma seconde petite crevette et rien n’aurait pu changer ça.Rien, enfin, presque. Lorsque l’in9rmière est venue nous demander le prénom de l’enfant, je n’ai pas fait tout de suite attention à ce que lui avait répondu Ellie, j’étais bien trop captivé par sa petite bouille ronde. Et puis, quand j’ai entendu Ana répéter son prénom, mon corps s’est immédiatement 9gé. Lentement, mes yeux ont quitté le visage de mon 9ls pour regarder celui de sa mère. Je n’ai pro noncé aucun mot. Comment aurais-je pu après avoir entendu cette annonce ? Tout en moi était confus. L’amour face à la peine. La douleur face à l’extase. Ai-je bien entendu ou ai-je simplement imag iné les paroles de ma 9lle ? Quand Ellie m’avait supplié de la laisser choisir le prénom de notre prochain enfant, je n’avais jamais cru qu’elle aurait choisi celui-ci.Et pourtant… Inspirant profondément, j’ai reporté mon attention sur mon garçon : mon petit Harry Elliot Tanner. Même si j’ai l’audace de croire que je connais cette femme sur le bout des doig ts, je sais, qu’à un moment ou un autre, elle réussira à me surprendre comme elle le fait toujours. C’est sans doute pour cela que j’ai abandonné l’idée de la torturer ce jour-là. Après tout, en la laissant remporter ce pari stupide d’être abstinent pendant plus de deux semaines, je ne lui ai cédé qu’un peu de terrain. En9n, céder est un bien grand m ot lorsque l’on sait la tournure qu’ont pu prendre les événements… Heureusement que les enfants étaient chez ma sœur, je doute que l’image de leurs parents en train de faire l’amour à même le sol soit saine pour eux. — Monsieur ? lance soudainement une voix dans mon dos. Qu’en dites-vous ? E/açant le sourire que j’ai sur le visage, je me redresse et me retourne pour observer mes conseillers. Tout le monde attend une réponse de ma part, seulement, j’ignore à quoi je dois répondre. La dernière fois que je les ai écoutés, Stanley n’arrêtait pas de me rebattre les oreilles avec ses mesures disciplinaires à deux balles. J’ai conscience qu’un bon patron doit toujours écouter l es membres de son équipe. Surtout quand cette personne dirige une Agence d’espionnage, mais parfois, je rêve de pouvoir lui mettre mon arme sur la tempe et de voir sa réaction. Sur les quatre personnes qui me font face, seule deux d’entre elles connaissent les vrais risques du métier. Et bien sûr, les deux qui l’ignorent sont celles qui me cassent les pieds à long ueur de journée… Honnêtement, j’ignore comment je fais pour les supporter depuis tout ce temps. — Lotton suggère une remise à niveau, poursuit une voix familière. Ce n’est peut-être pas une si mauvaise idée, je pense. Les novices ont besoin d’être recadrés après cet… incident. Je regarde brièvement la personne qui vient de s’adresser à moi et maintenant je sais pourquoi je tolère la présence de Lotton et de Van Birk à cette table. Tout simplement parce que Connor arrive toujours à faire retomber les soudaines envies de meurtre que j’ai à leur encontre. — Que proposes-tu dans ce cas, Connor ? — Une remise à niveau ? — Crois-tu que cela est nécessaire ? — Absolument ! m’interrompt Van Birk. Ce qu’ils ont fait est impardonnable, Blake ! Est-ce que mon prénom vient réellement d’être prononcé par cette personne ?Plantant la froideur de mon regard dans le sien, je fais quelques pas vers elle, a9n d’être certain que mes paroles arrivent jusqu’à sa petite cervelle. — Sommes-nous mariés ?