Résurrection

-

Livres
190 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

William était jeune quand il est mort alors que son frère aîné pouvait le sauver.
Deux cent ans après, voué par une haine ancestrale, il est de retour et n’est autre que le bras droit de Lucifer.
S’il dirige les troupes de l’enfer et est un ange déchu redoutable, William est très attaché à Mila une humaine.
Quand il découvre qu’elle n’est autre que la fiancée de son frère aîné, il voit une chance de prendre sa revanche.
William veut se venger. Poussé par la colère et rancœur, il fera des choix aux conséquences dévastatrices.
Réussira-t-il sa vendetta ou au contraire se brûlera-t-il les ailes bien plus encore ?
Jalousie, secrets, acharnements... Découvrez Célestine à travers les pensées de William, ce jeune humain au grand cœur devenu un ange déchu impitoyable.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 38
EAN13 9782819101918
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0052 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Spin off : Résurrection CÉLESTINE
Du même auteur, aux Éditions Sharon Kena
Célestine 1 : Passion interdite Célestine 2 : Amants maudits Célestine 3 : Ultime destinée Célestine spin off : Rédemption
Laetitia D Emco Spin off : Résurrection CÉLESTINE
« Le Code de la propriété intellectuelle et artisti que n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article L.122-5, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite » (alinéa 1er de l’article L. 122-4). « Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. » © 2017 Les Éditions Sharon Kena www.leseditionssharonkena.com
L’heure des derniers remerciements est arrivée. Je tiens à commencer par l’homme de ma vie. Il est celui qui m’a soutenue du début à la fin, peu importe les circonstances. Sans lui, je ne sais pas si j’aurai eu le courage d e chercher une maison d’édition. Alors merci à toi, mon amour. Cyrielle, ma chère éditrice, merci. Du fond du cœur , merci. J’adore faire partie de ton équipe. Travailler avec toi est un pur bonheur. Faire des salons à tes côtés ou grâce à toi, c’est énorme. Sylvie, ma petite correctrice que j’adore. Que dire sur vous ? Il y a tellement de mots pour vous qualifier, que je ne sais pas par lequel commencer. J’espère avoir la chance de retravailler avec vous un jour. Vous êtes un rayon de soleil, une bénédiction pour moi. Daniel, j’ai croisé ta route un jour sur le net… J’en suis heureuse. Merci pour tes conseils, ton écoute, ta patience. Rachel, cette couverture est la plus importante pou r moi parce que William est mon chouchou. Ton boulot est tout simplement magnifique. Un grand merci pour tes talents. Lili, Pauline, Maritza, Lauren, Brigitte, Mi ange m i démon, que dire de vous ? J’ai tellement de choses à vous dire les filles, mais su rtout un grand merci. Merci pour votre travail, votre patience, vos idées, nos fous rires. Ma famille, merci pour tout. Votre soutien est important pour moi. Mes amis proches, notamment Audrey, Rémy, Thomas. J e sais, je suis folle avec mon petit monde imaginaire, mais que voulez-vous ? Je n ’y peux rien. Vous allez devoir supporter encore ça de longues années. Je ne suis pas prête à poser ma plume. Mes lecteurs, ce dernier roman est là pour que vous puissiez comprendre William. Cet humain au cœur pur qui a tout perdu. Il est devenu mon ange déchu préféré, mon chouchou, une partie de moi et j’espère qu’il vous plaira. Un grand merci à tout le monde pour votre fidélité que ce soit à travers les réseaux sociaux, lors de salons, pendant votre lecture. Vous faites partie de mon univers et j’espère que l’aventure continuera encore et encore. Célestinement…
PROLOGUE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ÉPILOGUE
Table des matières
1re partie : Jeunesse volée
PROLOGUE
1814… Une date qui va changer à tout jamais ma vision de l’amour fraternel, de la vie et surtout de la mort. J’ai quitté le monde dans une souffrance que je ne souhaite pas à mon pire ennemi. Et c’est complètement déboussolé que je me réveille dans un lieu sombre et dépourvu de vie. Je ne suis pas du genre froussard, mais, quand mes yeux se posent soudain sur une personne, ou plutôt sur une chose enveloppée de fla mmes, je me lève d’un bond et fais quelques pas en arrière. « La chose » se lève et s’avance vers moi. Que… Qui… Qui êtes-vous ? demandé-je d’un ton mal assuré. Je ne te veux pas de mal, mon enfant. N’aie aucune crainte. Où suis-je ? Mon regard balaie la grande pièce. Hormis un siège qui ressemble à un trône et une sorte de laboratoire, il n’y a rien. Ce lieu me fait penser à la mort… La mort, mais… en fait. Qu’est-ce que je fais ici ? Tu es mort, mon enfant. Je n’ai pas prononcé mes pensées à voix haute. Il répond néanmoins à ma question. Je peux lire les pensées. Sa voix est calme et douce. Je l’observe quelques instants avant de me rendre compte que les flammes ont disparu et que, juste en face de moi, se tient un homme qui m’est inconnu. Il est grand, je dirais environ un mètre quatre-vin gt. Ses cheveux bruns lui arrivent en dessous des oreilles et ses yeux sont noirs. Je suis incapable de faire la différence entre ses iris et ses pupilles. Il porte une cape noire dont le tissu intérieur est rouge. Je ne suis pas très à l’aise, mais je ne baisse pas le regard pour autant et le fixe. Tu n’as pas froid aux yeux, pour me contempler de la sorte, jeune homme ! Vous ne me faites pas peur ! Je répète donc ma question : où suis-je ? Tu es dans mon antre et, plus exactement, en enfer, William ! Je ne sais pas ce qui me fait le plus sursauter : que je sois en face d’un fou qui se prend pour le souverain des enfers ou qu’il connaisse mon prénom ? En enfer ? Mais qu’est-ce que je fais ici ? Ma place n’est-elle pas au paradis ? Je suis complètement perdu. Au paradis, dis-tu ? Irais-tu passer le reste de ta vie au côté des traîtres qui t’ont laissé mourir ? s’emporte-t-il. À côté de ton frère qui n’ a pas hésité une seule seconde à te regarder souffrir ? Le paradis est le pire lieu qui existe dans tout l’univers. Nous devons l’anéantir et détruire tous les sujets de Dieu. Rien ni personne ne possède ma puissance. À l’évocation de Zane, une colère atroce me prend. Ne parle plus jamais de ce traître devant moi ! Tu m’entends ? Plus jamais ! hurlé-je. Il n’a pas levé le petit doigt pour me sauver la vie. Je ne veux plus jamais entendre parler de lui !