//img.uscri.be/pth/9a9a17ed298e8e71ee2c81003b74a79b79a0936e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Un ennemi pour amant

De
95 pages
Entrez dans l’atmosphère brûlante d’une nuit d’été 
 
Techniquement, Wade Cooper est l’ennemi de Tara. Car, en tant que responsable de la sécurité, il est là pour l’empêcher de faire ce qu’elle souhaite : se mêler aux invités du mariage le plus glamour de l’année pour juger le travail du traiteur qui concurrence sa propre société. Aussi son envie folle de se glisser nue dans un lit avec lui est-elle tout à fait malvenue. Car, si elle se laisse distraire, c’est Yellow Rose Reception, l’œuvre de sa vie, qui risque de faire faillite.
Voir plus Voir moins
- 1 -
Assise dans le hall du très chic complexe hôtelier de Rapture Island, Tara Lindsey réprima un soupir de lassitude. Cela faisait une bonne douzaine de fois qu’elle feuilletait son magazineA Table. Encore un peu et elle allait connaître chaque page par cœur. Comment rôtir une volaille à la perfection ? Elle connaissait désormais les meilleures astuces. La publicité pour ce nouveau four à chaleur tournante ? Elle l’avait remarquée, mais l’article lui paraissait trop cher. Comment associer les vins ? Un article intéressant lui avait donné quelques conseils. Le papier intitulé « Vous aussi, osez la cuisine moléculaire » ? Il lui avait fait lever les yeux au ciel. Ce type de cuisine n’était pas pour elle. En tout cas, pas sans entraînement sérieux ni réservoir d’hydrogène liquide à disposition. Quant à l’entretien avec sa mère ? C’était l’article qu’elle avait lu en premier, sa cuisinière de mère lui ayant envoyé le magazine dès sa parution. Elle examina la photo de celle qui aurait presque pu se faire passer pour sa jumelle si elle n’avait pas eu quelques minuscules rides au coin des yeux. Pas de doute : sa mère possédait la même cascade de boucles brunes qu’elle, les mêmes yeux bleu marine, le même visage en forme de cœur et le même sourire éclatant. Enfin… en ce moment, le sourire ne faisait pas partie de leurs traits communs. Tara n’était pas d’humeur à se réjouir, elle avait bien trop de soucis professionnels. C’était d’ailleurs pour les résoudre qu’elle se trouvait dans ce luxueux hôtel des Caraïbes. Dans quelques heures aurait lieu le mariage de Holly Addison, une actrice hollywoodienne au corps de déesse, avec J.D. Maynard Jr., le fils de J.D. Maynard, magnat du pétrole et grand propriétaire terrien texan. Ce mariage était l’événement mondain de l’année. Comme tout le monde, Tara en avait entendu parler depuis des mois. Les futurs mariés étaient jeunes, beaux, riches et célèbres, les invités, triés sur le volet, et les paparazzis, interdits. Ceux-ci tentaient néanmoins d’approcher par tous les moyens, d’où l’impressionnant dispositif de sécurité qui l’avait obligée à réserver une chambre en utilisant le nom de sa mère. Tara secoua la tête. Seigneur… elle avait bientôt trente ans et elle s’accrochait toujours aux jupes de sa mère ? Voilà qui était un peu pathétique. Mais avait-elle le choix ? Il y avait de fortes chances que les employés de son entreprise de traiteur s’en moquent éperdument, surtout ceux qu’elle risquait de licencier si ses affaires ne s’amélioraient pas très vite. Alors tant pis si elle se sentait humiliée. La seule chose qui les intéressait, eux, c’était d’être payés à la fin de chaque mois. Une jeune femme très maigre, avec de longs cheveux noirs brillants, se laissa soudain tomber sur le canapé face à elle. Après avoir passé un instant à l’étudier, elle se pencha pour lui demander : — Excusez-moi, est-ce que vous êtes là pour… Vous savez… La jeune femme jeta un œil furtif à droite et à gauche, comme pour vérifier que personne ne les entendait. — Le mariage, oui, fit Tara à voix basse. Aussitôt, l’inconnue sembla redoubler d’intérêt. Et pour cause. Les détails de la cérémonie avaient été gardés secrets, comme s’il s’agissait d’un mariage princier ou bien d’une affaire d’Etat. Une affaire d’Etat, vraiment ? Non, c’était peut-être un peu exagéré. Pour Tara, il s’agissait surtout de l’opportunité professionnelle idéale. — Il paraît que nous ne sommes pas censées en discuter. — C’est vrai, répondit la jeune femme, mais je viens de passer les dix dernières heures en séance photo et je n’en peux plus ! J’ai bien besoin d’un verre. Vivement que la soirée commence.
Tout en parlant, celle-ci tourna la tête en direction de la porte menant au bar de l’hôtel, le Tropical. — D’habitude, je suis en retard, mais, si dans dix minutes la porte n’est pas ouverte, je la force ! Tara dévisagea attentivement la jeune femme. L’avait-elle déjà vue à la télévision ? Peut-être. Mais difficile de le savoir avec certitude. Après tout, elle passait davantage de temps en cuisine que devant un écran. Les starlettes et pseudo-vedettes n’allaient pas manquer pendant le week-end, mais elle avait plus important à faire que d’essayer d’obtenir des autographes ou des photos. En plus, contrairement à sa mère, elle ne s’était jamais sentie à l’aise devant la caméra ou l’objectif des photographes. Devenir célèbre ? Pas question ! Son monde à elle, c’était la cuisine. La solitude, le travail, la possibilité d’enseigner de nouvelles techniques à ses employés, le plaisir de rendre les gens heureux en comblant leur gourmandise, voilà ce qui la motivait. L’autre chose qui la rendait heureuse et la faisait avancer, c’était Yellow Rose Reception. Cette entreprise était son bébé, sa vie. Elle était fière de son travail, et sûre de son talent. Ou, du moins, la plupart du temps. Comble de malchance, Maynard Sr. avait en effet refusé qu’elle s’occupe des repas du mariage. Il avait préféré faire appel à ses concurrents, Posh Events, dont les prestations étaient pourtant beaucoup plus chères. Ne pas remporter ce dernier contrat avait porté un coup sévère à son entreprise. Du coup, elle était déterminée à comprendre ce qui lui manquait pour réussir. C’était d’une importance capitale pour sauver Yellow Rose Reception, mais aussi sa réputation. En cas d’échec, elle n’aurait pas d’autre solution que de retourner travailler pour sa mère. Que faire d’autre ? — Je vous connais ? l’interrogea brusquement la jeune femme. Arrachée à ses pensées, Tara reporta son attention vers elle. Cette question n’avait rien de surprenant. Ce n’était pas la première fois que quelqu’un la lui posait. — Je suis la fille de Daisy Lindsey. — Mon Dieu, mais c’est fantastique ! Quelle chance vous avez ! J’adore son émission. Je ne peux pas reproduire ses recettes, bien sûr, mais il me suffit de la regarder derrière ses fourneaux pour prendre plusieurs kilos. Elle sera ici ce week-end ? — Euh… En fait… Pas encore, mentit Tara en se sentant rougir jusqu’aux oreilles. A quoi bon le nier ? Elle n’aimait pas mentir. Malheureusement, elle n’avait pas d’alternative. Entre sa comptabilité en déconfiture et son éthique professionnelle, le choix était vite fait. — Elle arrivera sans doute demain, ajouta-t-elle. Pour toute réponse, la jeune femme lui adressa un large sourire. Oui, c’était bel et bien une actrice. Personne ne souriait ainsi au naturel. — Puis-je vous donner mon numéro de portable et vous demander de m’appeler quand elle arrivera ? — Aucun problème, répondit Tara. Comment refuser ? Grâce à cette élégante jeune femme, elle avait appris que la soirée aurait lieu au Tropical. L’inconnue s’appelait Scarlet Sheldon. Tara enregistra son numéro dans son téléphone portable. Aussitôt, un sentiment de honte l’envahit. Il faudrait qu’elle pense à lui envoyer le dernier livre de sa mère. Ce serait la meilleure façon de se faire pardonner.
TITRE ORIGINAL :PRIVATE PARTY Traduction française :ISABELLE DONNADIEU ® HARLEQUIN est une marque déposée par le Groupe Harlequin ® PASSIONS est une marque déposée par Harlequin © 2011, Etherington, Inc © 2016, Harlequin. Le visuel de couverture est reproduit avec l’autorisation de : HARLEQUIN BOOKS S.A. Tous droits réservés. ISBN 978-2-2803-6199-6
Tous droits réservés, y compris le droit de reproduction de tout ou partie de l’ouvrage, sous quelque forme que ce soit. Ce livre est publié avec l’autorisation de HARLEQUIN BOOKS S.A. Cette œuvre est une œuvre de fiction. Les noms propres, les personnages, les lieux, les intrigues, sont soit le fruit de l’imagination de l’auteur, soit utilisés dans le cadre d’une œuvre de fiction. Toute ressemblance avec des personnes réelles, vivantes ou décédées, des entreprises, des événements ou des lieux, serait une pure coïncidence. HARLEQUIN, ainsi que H et le logo en forme de losange, appartiennent à Harlequin Enterprises Limited ou à ses filiales, et sont utilisés par d’autres sous licence.
HARLEQUIN 83-85, boulevard Vincent-Auriol, 75646 PARIS CEDEX 13. Service Lectrices — Tél. : 01 45 82 47 47 www.harlequin.fr