Ma vie en partage

Ma vie en partage

-

Livres
224 pages

Description

Plus de dix ans après la parution de son dernier livre, Martin Gray, âgé de 92 ans, sort de son silence grâce à Mélanie Loisel, jeune journaliste canadienne.Stupéfiée par le destin de cet homme à la résilience peu commune, elle est allée le trouver et lui a posé les questions que nous aimerions tous lui poser – sans voyeurisme, mais sans timidité.Qu’a-t-il à nous dire, ce survivant du ghetto de Varsovie, cet homme qui a vécu le pire, d’abord lors de la Deuxième Guerre mondiale, puis avec la perte tragique de toute sa famille dans un incendie de forêt sur la Côte d’Azur ? Eh bien, il nous délivre un message de force de vie incroyable ! Bien au-delà du récit de son parcours, ces entretiens précisent le rapport de Martin Gray au monde moderne, des grandes questions écologiques à la jeunesse, en passant par l’alimen­tation, la santé… Un entretien passionnant !Martin Gray est né en 1922 à Varsovie. Il a écrit de nombreux livres, dont le très célèbre Au nom de tous les miens (coécrit avec Max Gallo, Robert Laffont, 1971).Mélanie Loisel est journaliste pour plusieurs médias canadiens.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 avril 2014
Nombre de lectures 12
EAN13 9782815909648
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE
Ma vIe en partage
Entretiens avec Mélanie Loisel deAU NOM DE Par l’auteur TOUS LES MIENS l’aube
Là côécîô Môdé é côuRŝ éŝ dîRîÈé àR Jéà VîàRd ŝÈRîé CôéRŝàîô ôuR ’àéîR
© Édîîôŝ dé ’Aubé, 2014 www.édîîôŝdéàubé.côm
ïSBN 978-2-8159-0965-5
MàRî GRày
Ma vie en partage
éRéîéŝ àéc MÈàîé Lôîŝé
éditions de l’aube
Léŝ dRôîŝ d’àuéuR dé MàRî GRày ŝéRô îÈRàémé RééRŝÈŝ â àFôdàîô dé FRàcé, é àéuR d’œuRéŝ humàîàîRéŝ.
À tous ceux qui œuvrentpour que nos enfants puissent vivredans un monde plus juste,plus humain, plus fraternel.
Du mêmé àuéuR :
Au nom de tous les miens, 1971 Le livre de la vie, 1973 Les forces de la vie, 1975 Les pensées de notre vie, 1976 La vie renaîtra de la nuit, 1977 Le nouveau livre, 1980 J’écris aux hommes de demain, 1983 La maison humaine,1984 Entre la haine et l’amour,1990 Vivre debout, 1993 La prière de l’enfant, 1994 Au nom de tous les hommes, 2004
Avantpropos
Vivre, c’est savoir pourquoi l’on vit.
PôuRquôî à--î ôuu à îRé ? VîRé àéc àuà dé ŝôufRàcé : ’àuRàî-î àŝ ÈÈ uŝ àcîé dé môuRîR ? Céŝ déux quéŝîôŝ mé Réé-àîé côŝàmmé é êé ôRŝqué j’àî dÈcôu-éR é îRé dé MàRî GRày,Au nom de tous les miens,ÈcRî î y à uŝ dé 40 àŝ. Jé ’àRRîàîŝ àŝ â cômRédRé cé quî ’ààî éu é îé àRèŝ àôîR éRdu ôuŝ éŝ ŝîéŝ : ŝéŝ àRéŝ, ŝéŝ RèRéŝ, ŝéŝ ôîŝîŝ, ŝéŝ àmîŝ… E uîŝ ŝà émmé é ŝéŝ éàŝ. À quî é â quôî ŝ’éŝ-î àccRôchÈ ôuR ŝuRmôéR cé quî ŝémbé îŝuRmôàbé ? Cômmé à--î u éîR é côu àôRŝ qué ôuŝ ŝômméŝ ŝî ômbRéux, dàŝ ôŝ ŝôcîÈÈŝ ôccî-déàîŝÈéŝ é RôŝèRéŝ, â ôuŝ éRdRé, â dÈcRô-chéR, â ŝômbRéR dàŝ à dÈédàcé é mêmé â ôuôîR môuRîR ? J’àî Réŝŝéî ŝôudàî ’uRécé dé uî àR-éR àà qu’î é ŝôî Rô àRd. Quàd ô
7
8
Ma vIe en partage
RÈuŝŝî â ŝuRîRé àu héô dé VàRŝôîé, àux càmŝ dé côcéRàîô déŝ àzîŝ, â à uéRRé, â ’éxî, â à éRé d’êRéŝ chéRŝ, ô cômRéd éu-êRé déŝ chôŝéŝ qué à uàR d’éRé ôuŝ ’ô àŝ cômRîŝéŝ. Jé mé ŝuîŝ dî qué cé hômmé ààî ŝûRémé quéqué chôŝé â ôuŝ dîRé, â ôuŝ RàŝméRé ôuR dôéR u éu d’éŝôîR â mà ÈÈRàîô – àux uŝ jéuéŝ ÈÈRàîôŝ, â ôuéŝ éŝ ÈÈRàîôŝ – ôuR àôîR é côuRàé d’àfRôéR ôŝ RôRéŝ Rô-bèméŝ, céRéŝ, màîŝ ŝuRôu éŝ Rôbèméŝ dé ôRé môdé. PàRcé qué jé é ŝàîŝ àŝ, é jé ŝuîŝ céRàîé qué jé é ŝuîŝ àŝ à ŝéué, àR ôù cômmécéR ôuR RéééR éŝ dÈiŝ dé ôRé ŝîècé. Cômmé àîRé ôuR chàéR é ŝyŝèmé càîàîŝé quî éédRé à àuRéÈ, ’éxôîàîô é éŝ îÈ-àîÈŝ éRé éŝ éuéŝ ? Cômmé àîRé côm-RédRé àux dîRîéàŝ qué à àèé ’éŝ àŝ Réôuéàbé, qué ôuŝ àôŝ ôuŝ y àŝŝéR ŝî ôuŝ côîuôŝ â ÈuîŝéR ôŝ RéŝŝôuRcéŝ é côŝômméR ŝàŝ îmîéŝ ? Cômmé àîRé ôuR méRé i â ôuŝ céŝ côlîŝ RàRîcîdéŝ quî dÈRuîŝé déŝ îéŝ humàîéŝ, déŝ àmîéŝ, déŝ éuéŝ ? Cômmé àîRé ôuR qué éŝ êRéŝ humàîŝ àRRîé â îRé éŝémbé ŝàŝ àbuŝéR éŝ uŝ déŝ àuRéŝ ? Cômmé àîRé ôuR ŝé àR-éR, ÈchàéR é àRàéR ŝàŝ ŝé ŝôucîéR dé quî
Avant-propos
ôuŝ ŝômméŝ ? Dàŝ é ôd, cômmé éŝ êRéŝ humàîŝ ôuRRô-îŝ îRé éŝémbé, é àîx, ŝàŝ uŝ jàmàîŝ ôuôîR ŝ’éxéRmîéR ? CéRéŝ, MàRî GRày ’à àŝ chàÈ é môdé. Màîŝ î à ŝuRÈcu dàŝ cé môdé. ï à àRîŝ â y îRé. Jé mé ŝuîŝ dî qué c’Èàî dÈjâ àŝ mà. Dèŝ ôRŝ, jé ŝuîŝ àRîé â ŝà RécôRé ŝuR u côu dé êé, dàŝ é ŝud dé à FRàcé. ARèŝ àôîR RàéRŝÈ ’Aàîqué, RôuÈ u bîé d’àîô PàRîŝ-Nîcé, jé mé ŝuîŝ RéRôuÈé àu bôRd dé à MÈdîéRRàÈé â RéîRé ŝà îé ŝôuŝ u à-mîéR. C’Èàî àRàdîŝîàqué… é c’Èàî cômè-émé àbŝuRdé. J’ààîŝ éŝ îédŝ dàŝ é ŝàbé, jé mé RÈàŝŝàîŝ àu ŝôéî é jé îŝàîŝ ŝô îRé ŝuR éŝ hôRRéuRŝ dé à uéRRé é dé à Shôàh. Jé é ôuàîŝ m’émêchéR dé éŝéR â à chàcé qué j’ààîŝ éué juŝqu’â RÈŝé. Jé mé ŝéàîŝ Rîî-ÈîÈé d’êRé Èé â mô Èôqué, dàŝ mô éî côî du môdé, ôù jé Rôié déŝ Ràdŝ éŝàcéŝ bàcŝ é ŝuRôu, dé à àîx quî y Rèé. C’éŝ àôRŝ qué jé mé ŝuîŝ mîŝé â dôuéR. Jé mé ŝuîŝ ŝôuéué qué MàRî GRày ŝ’é Èàî dÈjâ Rîŝ â céŝ jôuRàîŝéŝ quî àŝŝàîé é ôîR é uî démàdà Réŝqué ôuRquôî î ’Èàî àŝ môR. Dèŝ éŝ RémîèRéŝ àéŝ dé ŝô dÈŝôRmàîŝ càŝŝîquéAu nom de tous les miens, î dÈôRé éuR àux RéàRd Rîŝé, éuR éŝRî uyà é éuR
9
10
Ma vIe en partage
màqué d’îÈRê. ï ôé qué céŝ jôuRàîŝéŝ éué ôu ŝàôîR ŝàŝ ôuR àuà êRé Rêŝ â RécéôîR cé qu’î à â dîRé. E môî ? E ŝéRàî-jé cààbé ? L’héuRé dé ôRé RécôRé àRôché. Jé ŝàué dàŝ u Ràî ôuR mé RédRé juŝqu’àu îàé ôù î m’à dôÈ Rédéz-ôuŝ. Jé ’ààîŝ àucué îdÈé du îéu ôù j’ààîŝ î ôù j’Èàîŝ. E dÈbàRquà â à àRé dé Bîô, déŝ àŝŝàŝ m’îôRmé qué é îàé éŝ ôu é hàu dé à môàé. Là màRché ŝéRà ôué ôuR ŝ’y RédRé. ï éŝ bîéÔ 14 héuRéŝ : jé dÈcîdé d’émbàRquéR dàŝ u àuôbuŝ quî mé côduîRà àu îàé. ERRéuR. Ué ôîŝ â, ué î-àéôîŝé m’îôRmé qué à RÈŝîdécé dé MàRî GRày éŝ ôu é bàŝ. Qué àîRé ? Mô cœuR cômmécé â àîéR. J’àî àî é ôyàé déuîŝ MôRÈà ôuR é RécôRéR. Jé é ŝàîŝ àŝ cômbîé dé émŝ î m’àccôRdéRà. Ué démî-héuRé ? Ué héuRé ? « Y à--î déŝ àxîŝ dàŝ é côî ? — Nô ; îŝ ŝô ôuŝ â Càéŝ, ôuR é Féŝîà. — E â îéd, çà mé RédRà cômbîé dé émŝ ? — Au môîŝ 45 mîuéŝ – E ôuŝ ôuRRéz mé RécôduîRé ? — C’éŝ îmôŝŝîbé. – MéRcî béàucôu. » Mé ôîâ ŝuR é bôRd dé à Rôué, àŝŝàbé-mé ÈéRÈé. Juŝqu’â cé qué jé dÈcîdé dé ééR é ôucé â à ué dé à RémîèRé ôîuRé, quî ŝ’àRRêé àR mîRàcé. « BôjôuR éŝ àRŝ ! Vôuŝ