Me faire ça à moi !
255 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Me faire ça à moi !

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
255 pages
Français

Description

«L’humour, c’est connu, se pratique au premier, au deuxième voire au troisième degré selon que l’on a ou non l’esprit d’escalier. Jean-Do, le héros du roman, cumule l’esprit d’escalier, les vertus alpestres des grands séducteurs et un sens de l’humour qui, degré par degré, fait gagner son lecteur à la Loterie nationale du rire.

Jean-Do fait rire. D’abord, privilège du désespoir, de lui-même, encore et toujours acteur de ses ridicules de fils de famille, né une cuillère nickelée dans la bouche et un baobab dans la main, tout occupé de lui-même, de ses conquêtes, de ses caprices. Il fait rire ensuite de ses semblables, les oisifs et les oisives du grand monde qu’il décrit avec la précision jubilatoire d’un ornithologue traquant l’oie blanche, le merle moqueur et la vieille VIP. Mais ce n’est pas tout.

Jean-Do a des problèmes de conscience, des tourments métaphysiques, des interrogations philosophiques pour lesquelles il n’a d’autre interlocuteur que l’Éternel, c’est-à-dire Marcel Proust. Un Marcel mélancolique, observant que son temps perdu n’est pas retrouvé, et que Jean-Do a beau se décarcasser, il n’est pas prêt de le rapporter aux objets trouvés.

Si en anglais “?swan?” est un cygne noir, pour Pierre Grimblat, Jean-Do (Swann) est un signe qui glisse avec élégance sur le lac de la page blanche et s’envole vers les cieux toujours bleus où l’humour abolit les nationalités.»?

GERARD MORDILLAT

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2010
Nombre de lectures 26
EAN13 9782876233447
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0100€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

ME FAIRE ÇA À MOI!
Pierre Grimblat
ME FAIRE ÇA À MOI!
roman
MICHEL DEMAULE
DU MÊME AUTEUR
Autodidarque, poèmes, Éditions Léo Scheer, 2006.
Recherche jeune homme aimant le cinéma, re souvenirs partiels, I partie, Éditions Grasset, 2008.
Pierre Grimblat prépare un récit romanesque de sa trajectoire,Une saison sur Terre.
Conception graphique LES3TSTUDIO
© ÉDITIONSMICHEL DEMAULE, 2010 41,RUE DERICHELIEU— 75001 PARIS. micheldemaule.com
GRIMBIOGRAPHIE EXPRESS
Poésie: Saint-Germain des Prés, jeune poète découvert par Boris Vian puis Raymond Queneau, qui le fait entrer à la radio. Radio: assistant de Francis Blanche. Le grand coup de pouce: la RTF le choisit pour un stage radio-TV de 6 mois à la NBC New York, qui va inspirer toute sa carrière. Musique: à New York, adapte avec Aznavour la comédie mu-sicaleFinian’s Rainbowet écrit son premier téléfilm,M. Gershwin, s’il vous plaît. Disques: retour à Paris, devient directeur artistique des disques Philips. Jacques Canetti lui commande un opéra avec Michel Le-grand, toujours inachevé à ce jour. Publicité: nommé directeur de la créativité internationale de l’agence Publicis par Marcel Bleustein-Blanchet. FondeHamster, qui produira plus de 500 films (cinéma et té-lévision). ABC Network, son actionnaire principal, lui permet d’écrire et de réaliser dans le monde entier. Cinéma: premier film coécrit avec François Truffaut,Me faire ça à moisélectionné par la Director’s Guild d’Hollywood.(déjà !), L’Empire de la nuit, coécrit avec Frédéric Dard. SuivrontLes Amoureux du FranceCent briques et des tuilesSlogan(où Gains-bourg rencontre Birkin) —Dites-le avec des fleursLisa. En 2010, acteur dansTournéede Mathieu Amalric. TV: crée et réalise de nombreux films et séries françaises et internationales.
Prépare pour le cinéma une comédie,Trop jeune pour être vieux.
À Élizabeth, sans qui…
« La bêtise, chez les gens du monde, l’emporte encore sur la vanité. » Marcel Proust (Sodome et Gomorrhe)
« Je ne cherche aux livres qu’à m’y donner du plaisir par un honnête amusement… » Michel de Montaigne (Essais)
« Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. » Georges Courteline