Ciselures sur nuits d
43 pages
Français

Ciselures sur nuits d'écume

-

Description

Jour après jour, nuit après nuit, la dérive des sentiments surprend et interroge le poète, celui qui « qui hante le monde/dans sa ronde rituelle ». Des incertitudes, des hésitations et des tourments souvent violents redoublent le désir de découvrir, « au cour de la terre », les secrets du temps et ceux de la beauté. Près de son apothéose, le désir s'avère plus fort que la peur et la mort. A certains moments, le monde onirique prend le pas sur le réel, et permet d'aller au-delà de toute angoisse. Les destins des êtres sont aussi ceux des regards qu'ils posent les uns sur les autres. Ces regards se croisent, s'illuminent ou s'étiolent. Lorsqu'ils s'illuminent, ils expriment ce que la voix et les mots ne peuvent exprimer. Marcelle ARCHELON-PEPIN cisèle ici, grâce à une écriture charnelle et savoureuse, des poèmes inoubliables. Elle capte, écoute, regarde et ressuscite tout ce qui, par-delà tout silence et toute séduction du vide, révèle un grand désir, une puissance d'amour captivante. Acharnée à dire, à redire et à souligner ce qui la lie aux siens et à son pays, elle séduira incontestablement ceux qui liront Ciselures sur nuits d'écume.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2018
Nombre de lectures 5
EAN13 9782379180170
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Préliminaires
Résumé
Le don
Mirage
Insomnies
Le désespoir du poète
L'étoile
Inspiration
Mépris
Société
Rêve
Angoisse
Tristesse
Un coin de tristesse
Peine
Peine
Musique
Chanter
Un certain regard
Danse
Regard
Message
Eveil
Charme
Amour
Certitude
Départ
Amour
Idriss
Idriss
Mon île
Sommaire
Mon île
Je sais
Mon île
Taudis
À mon frère
Paroles
Les tourments fous
Le don
à la dérive des tâtonnements
ont bercé Sérapis
pour percer chaque jour
comme une naissance.
Vaincre Perséphone
aux portes du monde
Lescases d'ébène
dans un ciel de jade
ont défié Artémis,
Une colombe
de ses ailes blanches
les a parées
Mirage