Cueillir la pluie

Cueillir la pluie

-

Livres
86 pages

Description

« C’est un grand pouvoir aux infinies possibilités que de prendre la plume tous les matins, de saisir des mots au passage pour ensuite leur insuffler la vie. Avec ce recueil, j’ai retrouvé ce regard que j’avais délaissé un jour en chemin. J’étais tel un voyageur redécouvrant son quotidien, brindille par brindille, caillou par caillou, un voyageur pour qui une simple promenade au jardin apparaît tout à coup comme le plus beau des voyages. »
jardin lumineux / avec ce lys / cueillir la pluie

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 avril 2014
Nombre de lectures 13
EAN13 9782981375254
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
J   P 
Cueillirpluie la
Haïkusie TireVeille
C              
Jimmy Poirier
Cueillir la pluie
H A Ï K U S
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Poirier, Jimmy, 9 Cueillir la pluie (Haïkusie) Poèmes. ISBN 99 . Haïku québécois. I. Titre. II. Collection : Haïkusie. PS6.O69C  C’.6 C9 PS96.O69C 
Les Éditions TireVeille camplitterairedebaiecomeau.org clbc@camplitterairedebaiecomeau.org Télépone :  966 9, avenue Marquette, bureau  BaieComeau (Québec) GZ K
Tous droits réservés. Imprimé au Canada. e Dépôt légal (Québec et Ottawa),  trimestre 
Avantpropos
Une amie glisse un livre dans ma main et me souffle un mot inconnu à l’oreille. Ce jour là, en découvrant ces petits poèmes discrets qui m’apparaissent tout d’abord comme des secrets bien gardés par la blanceur de leurs pages, je découvre également l’alcimie du aïku, cet art de transformer ces fragments du quotidien, d’apparence banale, en instants de pure magie. Écrire a toujours été pour moi la plus belle cose qui soit. C’est un grand pouvoir aux infi nies possibilités que de prendre la plume tous les matins, de saisir des mots au passage pour ensuite leur insuffler la vie. Avec ce recueil, j’ai retrouvé ce regard que j’avais délaissé un jour en cemin. J’étais tel un voyageur redé couvrant son quotidien, brindille par brindille,
7
8
caillou par caillou, un voyageur pour qui une simple promenade au jardin apparaît tout à coup comme le plus beau des voyages. Le aïku m’a redonné cette perception nécessaire à la création. Il m’a rendu ces yeux, prêts à recevoir, à caque instant, toute la beauté et la magie du monde.