Effets du facteur éolien de l'art sur l'érosion des choses

-

Livres
59 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le cordon ombilical qui relie l’oeuvre d’art à la totalité de notre problématique n’a pas été coupé, le sang du mystère continue à circuler librement... Au demeurant, l’art ne saurait résoudre entièrement cette énigme ; il restera toujours une part de mystère.
Le noeud qui a servi à nouer l’âme n’est pas un faux noeud qui se dénoue si l’on tire sur les extrémités : au contraire, il ne fait que se resserrer davantage. Nous entreprenons de le manipuler, de sentir le cheminement de la corde, d’en découvrir l’extrémité, et l’art naît de ces manipulations.
Dominique BAUR, artiste protéiforme qui explore tant la peinture que la céramique et le récup-art, est aussi l’initiateur de l’association « La Voie ferrée ».
Werner LAMBERSY est né à Anvers en 1941. Il écrit et vit à Paris depuis 1982. On ne compte plus le nombre de recueils de poésie, de livres d’artistes ou d’ouvrages en prose qu’il a publiés chez de nombreux éditeurs. Il a été également le lauréat de nombreux prix littéraires. En 2004, Actes Sud publie son anthologie personnelle intitulée L’éternité est un battement de cils. Werner Lambersy est un des poètes belges francophones les plus traduits en langues étrangères.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2009
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782849241097
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0075 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Effet du facteur éolien de l’art
sur l’érosion des choses© Éditions du Cygne, Paris, 2009
editionsducygne@club-internet.fr
www.editionsducygne.com
ISBN : 978-2-84924-109-7Dominique Baur / Werner Lambersy
Effet du facteur éolien de l’art
sur l’érosion des choses
Éditions du CygneCollection « Le Chant du Cygne »
Une collection de littérature au sens large, qui se veut
ouverte aux formes d’écriture originales. « Le Chant du
Cygne » propose des œ uvres denses voire expérimentales
guidées par « l’ œ il » de la lucidité et de la conscience...
Langue morte de Philippe Dubit et Mathias de Breyne
Expérience sous vide de Laura Berent
Anonymes de Denys-Louis Colaux
Lettres à Saïda de Denis Emorine
Le Trou de Thomas Vinau
Au milieu des chants de Marie-Gabrielle Montant
Les Impudiques de Jean-Paul Gavard-Perret
Méchantes filles de Laura Berent
Tragédie pour deux espaces de Franck Mas
La Digue de Sébastien Boussois
À mi-parcours de Marie-Gabrielle Montant
Les autopsies intimes d’Antoine Dole
Voyage au pays des songes de Otto Ganz
Le chant du danseur de Gilles-Marie Chenot
Le livre de l’anomalie de Marie-Gabrielle Montant
Chambre à part de Claude Helleu
Infanticides par Le Spectre
Le Cachalot de Roseline DavidoC’est un grand crime de soulever la robe de notre mère,
la terre, et de contempler sa honte.
Nikos Kazantzaki