//img.uscri.be/pth/8c5654c3cfee396186d498228918869250d91e85
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - PDF - MOBI

sans DRM

Entre d’eux « O »

De
48 pages

Que faire quand on est seul dans une pièce, que l’on se sent noyé par l’incompréhension ? On essaye de surnager, pas évident, mais l’espoir non perdu, seulement camouflé, permet de se recycler et d’envisager de reprendre son bâton de pèlerin pour continuer son chemin. Ce livre, le second, se veut représentatif de quelques pensées qui peuvent traverser nos esprits lorsque l’on navigue dans un monde entre deux eaux.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-95744-3

 

© Edilivre, 2015

Édito

Sympathico

Immédiat

Mexicain

Accent

Tant d’espoir

De Liaison

Arbitrage

Yeux Bleus

Dans cet océan

Je voudrais

Mais je ne vois

Que le défini

L’infini

Je voudrais

Y plonger

Nager

Faire la planche

Pour penser

Me laisser… aller…

Dans le bleu de l’écume

Ou du ciel

Je verrais

Les nuages

Et mon imagination

Ferait le reste.

Gaspillage

Un monticule

De déchets

Traîne

Çà et là ;

L’odeur

Pestilentielle

N’attire

Que les insectes,

Rongeurs

Et pauvres bougres

Que la société

A refusé d’alimenter.

Refus

Je refuse

De vous dire

Pourquoi

Je suis là,

Arrivée

Ici.

Je ne suis plus,

Ma chance

Arrive à échéance.

Nombreux sont

Les aventureux

Qui bénéficient

Comme on dit.

Pour ma part,

À part recevoir

De l’eau,

Je n’ai plus ni sous

Ni chance

De procréer,

Alors où

Est la vie,

Si on nous refuse

D’être parents,

De former une famille

En remplissant

Ce fameux

Livret

Décerné en mairie

Quand on se marie,

Un ensemble de feuilles

Accommodé,

Raccommodé

Par le temps,

Mais qui reste désespérément

Vide d’avidité à procréer.