//img.uscri.be/pth/161c46c508490a37f439020744378ab559289bef
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Ethers du ciel

De
80 pages
Ce recueil de poèmes est sans prétention: ce ne sont que des tranches de vie d’une gamine qui a commencé à écrire à 13 ans. Il s’agit juste de mélange de sentiments, de vie, de mort, d’amour. Certainement beaucoup de naïveté, d’espérance, d’enfantillages. Écrire, ça n’est rien d’autre pour moi qu’un exutoire. Cela me permet de rester en contact avec ma réalité intérieure, de me rappeler ces douleurs trop vives qui ont parfois cicatriser trop vite. Écrire, ça permet de ne pas oublier, afin de ne pas commettre deux fois les mêmes erreurs.Écrire enfin, c’est garder un lien inconscient avec mon père, lorsque l’absence ne pèse plus aussi lourd qu’au premier jour. Écrire en parlant de la mort, c’est exorciser ses peurs. C’est vivre.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Ethers du cielAdeline Ancel
Ethers du ciel
POÉSIE© manuscrit.com, 2001
ISBN: 2-7481-2005-1 (pourle fichiernumérique)
ISBN: 2-7481-2004-3 (pour le livreimprimé)Avertissement de l’éditeur
DécouvertparnotreréseaudeGrands Lecteurs(libraires,revues,critiques
littéraires etde chercheurs),ce manuscritestimprimé telunlivre.
D’éventuelles fautesdemeurentpossibles;manuscrit.com,respectueuse de
lamiseenformeadoptéeparchacundesesauteurs,conserve,àcestadedu
traitement de l’ouvrage, le texte en l’état.
Nous remercions le lecteur de tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com
5bis, rue de l’Asile Popincourt
75011 Paris
Téléphone:0148075000
Télécopie : 01 48 07 50 10
www.manuscrit.com
contact@manuscrit.com15 DÉCEMBRE 1998
Silaviequetu mènes n’est plus joie et bonheur
Sil’espoirdesjoursheureuxs’està jamaisenvolé
Regarde le ciel, regarde ces beautés
Et tu vivras les plus belles de tes heures.
Situ crois que lesangest unmoyen detoutrégler
Si tu ne vis que pour l’argent et ne cherche qu’à en
gagner
Regarde mieuxlesgenset comprends leur bonté
Sois toi-même plus souvent avec un peu moins de
fierté.
Ettu connaîtrasun jour,ce que veutdire«aimer»
Et tu verras que l’amour, c’est aussi la liberté
Et tu comprendras que dans ta tristesse
Tu aurais eu des amis pour t’aider.
7