//img.uscri.be/pth/bf258d216b30c412f09da0c23c63af1fb5c35639
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'âme et le brandon

De
80 pages

"Regarde en face les désastres / au-delà de la consolation / Apprends à bâtir / retrouve la mémoire / des lieux de dilection / Loge la passion du monde / dans le creux du roseau / que tient attentif / le scribe millénaire"

Publié par :
Ajouté le : 01 mars 2012
Lecture(s) : 33
EAN13 : 9782296484764
Signaler un abus
L’âme et le brandon
Recueils poétiques du même auteur : Brèche-lumière, Éditions Le Hameau, 1986. Bleu des oublis, Éditions Saint-Germain des Prés, 1991. Le Cocher de l’au-delà, Saint-Germain des Prés, 1993. Imaginaire de l’arbre, Transbordeurs / Seuil, 2005. L’Histoire pérégrine, Librairie-Galerie Racine, 2008. Le Rondeau de la vie, Librairie-Galerie Racine, 2009. Trajectoires, Librairie-Galerie Racine, 2010.
En couverture : tableau de Paul-Bernard Sabourin.
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-96927-8 EAN : 9782296969278
Paul-Bernard SABOURIN
L’âme et le brandon
« Accent tonique » Collection dirigée par Nicole Barrière « Accent tonique » est une collection destinée à intensifier et donner force au ton des poètes pour les inscrire dans l’histoire. Déjà parus À LA RECHERCHE DES PAS PERDUS Maurice Couquiaud GUÉRIR D’ENFANCE Françoise Coulmin MERCREDI ENTRE DEUX PEURS, Dana Shishmanian DANS LE JEÛNE DE LA PARURE Marie-Lise Corneille AFIN QUE NAISSE L’ÉBLOUISSEMENT Claire Démolin-Cordier CONSTELLATIONS DES NUITS D’ÉTÉ Gilles Mathieu ET CÆTERA DESUNT. POÉTIQUE DE LA PERTE Jean Herold Paul ANAPHORES Toussaint Medine Shangô ATTENTION TRAVAIL ! Recueil de poèmes contemporains sur le travail poèmes recueillis par Nicole Barriere et Martine Glomeron AUBE Giovanni Dotoli ÉCLAT DE TON CORPS ET AUTRES POÈMES (L') Edition bilingue Espagnol-Français
Rien n’est plus ce qu’aujourd’hui nous sommes Tout peut changer mais non la femme et l’homme Aragon
à Morgane
Jamais on n’est si malheureux  qu’on le croit  si heureux  qu’on l’espère De l’enchantement au désamour  telle est la loi rigide de l’homme en son temps  Il n’y a qu’une sorte d’amour  des milliers de copies  dont nous sommes les dupes  L’amour sensible est visite de l’Esprit  tous se disent élus  si peu l’ont observé  Le monde est théâtre  à nos yeux dessillés  Les vertus les plus sévères  sont vices cachés  L’action la plus flamboyante  œil de vanité