//img.uscri.be/pth/a2c552964b239e3442619cb9919109be3791cc39
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF - MOBI - EPUB

sans DRM

L’Éveilleur

De
184 pages

Un beau matin d’hiver, une inoubliable rencontre a frappé le cœur et l’âme d’une femme en quête de retrouvailles avec sa féminité endormie dans les profondeurs de son être oublié...


L’homme, ce parfait inconnu, messager des cieux, a franchi la porte de sa demeure intérieure sans crier gare.


Dès lors, la femme renaît à la vie et s’éveille à ce qu’elle ne croyait pas Dieu possible : l’Amour agapè ou plus simplement nommé : « l’amour inconditionnel ». Au fil des ans, ces deux âmes se cherchent, se frôlent, s’éloignent, se retrouvent, l’espace de quelques heures dans la brèche du temps, ensemble, mais seules au monde au cœur de la foule, puis elles se quittent de nouveau... Néanmoins, un lien indicible semble les unir...pour l'éternité.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composér Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-334-22037-8

 

© Edilivre, 2017

Présentation

Chère lectrice, cher lecteur, vous me tenez entre vos mains, et malgré les apparences, notre rencontre n’est pas le fruit du hasard si l’on en croit le poète Paul Eluard*.

J’ai tant rêvé de cet instant magique…, l’instant du premier regard, d’une attirance inexpliquée ou provoquée par des raisons multiples et variées, du premier contact révélateur d’une si belle et forte sensibilité… souvent inavouée, mais si présente en chacun d’entre vous.

Mes pages n’ont qu’une hâte, sentir le toucher délicat de vos mains expertes ; mes mots intimes pétillent de l’impatience d’être caressés par votre profond regard, critique et bienveillant à la fois…

En mon fort intérieur, l’humble ouvrage que je suis est intimement convaincu que nous étions faits pour nous rencontrer afin de vivre l’expérience d’une parenthèse inattendue de cœur à cœur. Qu’en pensez-vous ?

Maintenant, le temps est venu pour vous de pénétrer dans mon jardin secret et de découvrir à l’ombre de mon cœur, cet Amour infini, si pur, hors du commun, inconditionnel…, « L’éveilleur » d’une féminité endormie…

Empreint d’une grande humilité, et d’une extrême pudeur romantique, je m’abandonne à vos sens en toute confiance dans l’espérance de satisfaire à la fois votre curiosité aiguisée et vos attentes… de lectrice et de lecteur avertis…

*« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous. »

Paul Eluard1

img


1.  Paul Éluard (1895-1952) – Poète – Quelques poèmes : « À toute épreuve » – « L’Amoureuse » – « La courbe de tes yeux » – « L’Immaculée Conception » – « Notre Vie » – « Pour vivre ici »

L’Éveilleur

 

Un beau matin d’hiver, une inoubliable rencontre a frappé le cœur et l’âme d’une Femme en quête de retrouvailles avec sa féminité endormie dans les profondeurs de son être oublié…

L’Homme, ce parfait inconnu messager des cieux, a franchi la porte de sa demeure intérieure, sans crier gare. Dès lors, la Femme renaît à la vie, et s’éveille à ce qu’elle ne croyait pas Dieu possible : l’Amour Agapè ou plus simplement nommé : « l’Amour inconditionnel »…

Les années se succèdent, ainsi au fil du temps, ces deux âmes se cherchent, se frôlent, s’éloignent, se retrouvent l’espace de quelques heures dans la brèche du temps, seuls au monde au cœur de la foule qui les entoure, puis se quittent de nouveau… Néanmoins, un lien indicible les unirait-il, à travers le miroir… ? Ils se « sentent », se « perçoivent » à distance…

Ce destin, « le meneur » de nos vies, l’instigateur de leur amitié particulière, les réunira-t-il un jour, pour les conduire, leurs cœurs enlacés, jusqu’au bout du chemin, et au-delà du voile… ?

img

Anny WEBER, une romantique passionnée de mots « à dire et à écrire », et de l’Être humain, est animée par une insatiable soif de connaissances, laquelle n’a d’égale que son incessante envie de les transmettre dans l’écoute et le partage… Après des études en sciences humaines et sociales, approfondies à l’université de la vie, elle exerce la profession de consultante-coach humaniste spécialisée en communication interpersonnelle. Elle accompagne les particuliers et les professionnels sur leur chemin de réalisation en toute sérénité.

Fidèle à ses guides : Foi, Espérance et Amour, les sources de sa force morale et physique, elle garde le Cap, et avance droit devant contre vents et marées…

« Se parfumer d’Espoir est mon crédo,

Je vous l’offre en cadeau. »

Anny WEBER

Dédicace

 

img

À mes parents,

Jeanne, née le jour de la Saint Amour, et Fausto, tous deux envolés au plus haut des cieux, depuis des années « Lumières ».

« Peu importe l’espace-temps qui nous sépare, je vous aime d’un Amour Infini… »

img

Des mercis sans compter à

* Michèle, Isabelle, Maÿlis, mon fan club… Sans elles, ce livre n’aurait pas été édité…

* Ce chevalier « fantastique » fort inspirant issu de l’imaginaire de la « complétude » femme-enfant intérieur. Le rencontrer en « Vrai », et vivre une amitié particulière au sens noble du terme serait un beau cadeau de la vie…, l’œuvre du destin…

Ce rêve deviendra-t-il réalité ? J’y crois « dur comme fer ».

img

Exergue

 

Ces instants poétiques où se mêlent quelques proses vous sont offerts dans l’ordre d’écriture, au fil du temps, entre passé et présent...

Remarques

* Au gré des poèmes, les rimes s’éclipsent parfois, car la spontanéité des mots à écrire a notre préférence.

* De temps à autre, la ponctuation est volontairement inexistante afin de vous laisser, chère lectrice, cher lecteur, le choix du rythme…

« Nos sens se délectent

Des “mots à lire” à notre guise.

Et, s’emplissent de nos soupirs d’extase.

Les pauses d’un mot à l’autre n’en sont que plus exquises. »

Anny Weber

img

1
Un cœur d’enfant

Un cœur d’enfant est « blotti » en chaque être.

Il nous implore,

À chacun de ses battements,

D’oser Être

Celui ou celle que nous sommes vraiment,

En toute innocence,

Dans la foi et l’amour,

Au cœur de notre Âme.

Oh ! Toi… tendre cœur d’enfant,

En chacun de nous tu vibres,

Mais dis-nous comment être libres

De tous nos tourments…

Un cœur d’enfant dans un cœur d’Homme

En chacun de nous demeure…

Rassurer le cœur d’enfant

Serait-il le premier pas libérateur… ?

L’aimer, serait-il le second ?

S’aimer tel (le) que l’on est

Pour mieux Aimer,

Pour Accepter d’être Aimé(e),

Et enfin, se savoir Aimé(e)…

Pour qui l’on est.

Ne serait-ce pas la clé…

Qui nous ouvrira la porte de la Liberté…

D’être ce que nous sommes vraiment au cœur de notre Âme

Afin de prendre la Liberté d’Agir

Comme nous le voulons vraiment…

Pour le bien de notre Âme… ?

img

« S’Aimer, Aimer, Accepter d’être Aimé(e) »… Où nommé plus simplement « L’Amour VRAI, Inconditionnel », ne serait-il pas le grand guérisseur de notre Âme, et ainsi de tous nos maux, empli de tant de Sagesse, Force et Beauté, … les piliers de toutes nos Réussites… ?

La quête de ce Pur Amour ne serait-elle pas la réelle quête du Saint Graal2qui anime l’humanité depuis la nuit des temps., et qui siège au cœur de chaque Être ?

Dénicher, puis laisser émerger ce pur Amour, cet Amour Vrai lové au fin fond de notre Âme, c’est le plus grand, le plus beau défi de toute une vie.

« Je m’aime enfin pour mieux aimer l’autre tel (le) qu’il (elle) est, et accepter que cet (te) autre m’aime tel (le) que je suis… »

C’est peut-être le Secret de la Sérénité retrouvée…

« Aimer et accepter d’être aimé(e) » avec notre cœur d’enfant, en toute innocence. »

« S’aimer pour mieux Aimer et être Aimé(e) » est une puissante force incommensurable, indestructible… »

img


2.  Le Graal : objet mythique de la quête des chevaliers de la Table Ronde. Au XVIII° siècle, il est assimilé au Saint Calice (la coupe utilisée par Jésus-Christ et ses douze apôtres au cours de la cène, qui a recueilli le sang du Christ) et prend le nom de Saint Graal. Cette quête a donné lieu à de multiples interprétations symboliques ou ésotériques.

2
Une angélique demande