//img.uscri.be/pth/34eb735cb3b8714d47bdaafef76064d9e60ad49b
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,98 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

La Légende espiègle

De
66 pages
Cette "Légende espiègle" nous parle de personnages qui n'appartiennent pas à la légende, justement, mais à l'Histoire, avec un grand H; ceux-là mêmes que nous avons tous admirés dans nos livres illustrés d'enfants: Vercingétorix (se rendant à César), Jeanne d'Arc (au siège d'Orléans), Napoléon (pendant la retraite de Russie). En revanche, ce qui est du domaine de la légende, donc de la fantaisie, c'est la façon dont le poète met en scène tous ces personnages: il les imagine, avec un rien d'irrévérence, dans les situations les plus diverses, et voilà où la légende devient espiègle, pour notre divertissement. Nous cheminons ainsi, de siècle en siècle, avec les rois, les princes et beaucoup des héros de l'Histoire, redevenus, le temps d'une comptine, les plus vivants de nos contemporains.
Voir plus Voir moins








Jean-Claude Busch










LA LÉGENDE ESPIÈGLE


















Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :




http://www.monpetitediteur.com




Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités
internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier
est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel.
Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit,
constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues
par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété
intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la
protection des droits d’auteur.





Mon Petit Éditeur
14, rue des Volontaires
75015 PARIS – France







IDDN.FR.010.0120370.000.R.P.2015.030.31500




Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication par Mon Petit Éditeur en 2015


Avertissement pour les petits
(et pour les grands)



À une grande personne, proposez le petit jeu suivant : vous lui nommez un
personnage historique très connu et elle devra vous dire aussitôt tout ce qu’elle en
sait. Essayons, par exemple, avec Attila… « Facile ! Ce chef des Huns fut si
terrible que là où il galopait l’herbe ne repoussait plus ; lui et ses cavaliers
dormaient à cheval… – Et puis ? – Et puis… voyons… » Je parie que vous aurez
à attendre avant d’obtenir d’autres renseignements instructifs… si vous en
obtenez ! Prenons Charlemagne : « Naturellement ! Cet empereur à la barbe fleurie,
couronné en l’an 800… – Et Charles Martel ? – Mais bien sûr ! Sa victoire à
Poitiers en 732… » Mais qu’avait-il bien pu faire jusqu’à ce fameux jour ? En
quoi s’est-il signalé après ?… On ne sait plus trop ; en tout cas, il faut y réfléchir.

Ainsi, on le voit, de l’Histoire de France, la mémoire retient le plus souvent
quelques images simples et colorées, amusantes ou tristes. Images si connues
qu’elles se sont installées dans la légende populaire, si belles qu’à présent elles
forment une merveilleuse aventure qui, des Gaulois à Napoléon en passant par
Christophe Colomb, nous permet parfois de rêver. Tout est-il bien vrai dans cette
légende ? Oui et non… La preuve : de savants historiens ont démontré que
Charlemagne n’avait jamais porté la barbe… Dommage : il y gagnait en majesté !
D’ailleurs, est-il si important de savoir s’il est vrai ou non que le roi Henri IV
batifolait à quatre pattes sur le tapis pour amuser ses petits-enfants ? Si j’ai un
plaisir bien réel à imaginer la scène, celle-ci n’est-elle pas un peu vraie ? Et puis,
la vérité de l’Histoire n’est-elle pas ailleurs ? Par exemple dans la manière dont
on a cherché à faire le bonheur des peuples…

Aussi bien, puisque légende il y a, ajoutons ceci : n’avez-vous jamais essayé
d’arranger à votre façon une histoire qui vous est arrivée, de « broder », comme on
dit si joliment, à seule fin d’imaginer, d’inventer quelque chose ?…
7 LA LÉGENDE ESPIÈGLE

C’est cette promenade au royaume de la fantaisie que je vous invite à faire
aujourd’hui, cheminant de siècle en siècle jusqu’à nos jours, à la rencontre des
peuples, des souverains, des inventeurs et de bien d’autres héros, à travers un passé
qui est le nôtre. Chacun de ces petits poèmes à dire qu’on appelle des comptines,
contient une part de vrai et une plus grande part d’espièglerie. Mais que toutes ces
célébrités de l’Histoire nous pardonnent si, ensemble, nous rions d’elles un
instant : la meilleure façon de leur rendre la vie n’est-elle pas d’empêcher qu’on les
oublie ?
L’auteur

8 LA LÉGENDE ESPIÈGLE



Les Gaulois



Dans la plaine
Les Gaulois
Se promènent,

Et leurs oies
Se promènent
Dans les bois.

Leurs gorets
Se promènent
En forêt,

Le dimanche,
Ils s’assoient
Et les mangent.
9 LA LÉGENDE ESPIÈGLE




Vercingétorix



Vercingétorix
En valait bien dix
(En prenant des risques)

Ayant, tout petit,
Un gros appétit,
Très vite il grandit.

Devenu beau gars,
Joua les gros bras
Parmi les Gaulois.

Devenu monsieur,
Faisait les gros yeux
Aux Romains furieux…

Mais César le sut
Qui prit le dessus
Sur le moustachu !
10 LA LÉGENDE ESPIÈGLE




Clovis



« Souffle brise ou bise,
C’est moi qui baptise
Et qu’on se le dise ! »

Déclarait jadis
Au douillet Clovis
Rémi sans malice.

Aussitôt Clovis
– Et ho et hisse !
(On s’y mit à six) –

Fut plongé dans l’eau
– Et hisse et ho ! –
Jusques au museau.
11 LA LÉGENDE ESPIÈGLE




Les Rois fainéants



Les Rois fainéants
– N’en faites pas tant ! –

S’épuisaient si bien
– Bourrez les coussins ! –

Que le soir venu
– Tout est si ardu ! –

Ils confiaient la tâche
– Jamais de relâche ! –

À leurs serviteurs
– Un peu plus d’ardeur ! –

De bâiller pour eux
– Bonne nuit, Messieurs !
12 LA LÉGENDE ESPIÈGLE




Charles Martel



Charles Martel
Après Poitiers
S’en fut jouer
À la marelle.

Sauta au ciel
A cloche-pied
Pour oublier
Qu’il fut cruel.
13