//img.uscri.be/pth/d2f4de5acbfa680c1473db22ea46f3a73919b1f5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le tombeau des rois

De
64 pages
Publié par :
Ajouté le : 01 janvier 1991
Lecture(s) : 191
EAN13 : 9782296231085
Signaler un abus

LE TOMBEAU

DES ROIS

suivi de ROI, GUERRIER ET MENDIANT

Collection

poètes des cinq continents

Kama Kamanda, La somme du néant.
L.P. Dalembert, Et le soleil se souvient. J.C. Villain, Parole, exil précédé de Confins. J.F. Menard, Calebasse d'étoiles. G. Mendonça Teles, L'animal. P. Micheloud, Elle, vêtue de rien.

Jean-Claude

VILLAIN

LE TOMBEAU
suivi de

DES ROIS

ROI, GUERRIER ET MENDIANT

Édition L'Harmattan 5-7. rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris

Du même auteur
PO*MES
Aucreuxdel'oreiUe. 1914. Ed. St-Gennain-des-Prés. Paris. Paroles pour un sUence prochain. 1977. Plein Chant Ed.. Bassac. Du gel sur les mains. 1979. H.C. Lieux. 1980 (prix de l'Atelier de Création Littéraire 1981). chez l'auteur. Le soleU au plus près. 1984 (dessins de Bud Wehrheim). chez l'auteur. Du côté des terres. 1985. Ed. du Temps Parallèle. Marseille (préface de Jean Joubert). Face à la mer, suivi de BrèveBéance. 1987 (eaux-fortes de Gérard Pons). chez l'auteur. Le pays d'oùJe viens s'appelle amour. 1988 (encres de Jeanne Tessore). Des Aires. Pierrefeu-du-Var. Le schiste des songes (encre de Mohammed Khadda). 1989. Telo Martius Ed.. Toulon. Parole, exU. précédé de Confins. 1989 (calligraphie de Hawad). L'Hannattan Ed.. Paris. Trois chants de relevaUles (hommage à Salah Stétié) 1990. Aporie. INÉDITS Histoires n'ayant ni queue ni tête pour les enfants qui en . ont Érotique de la vUle. Et lui grand fauve aimant que l'été traverse. (Grand Prix d'Honneur des Ecrivains Méditerranéens 1990). Leur dit.

Poèmes, chroniques et notes en de nombreuses revues.

@ L'Hannattan. ISBN:

1991 2-7384-0926-1

LE TOMBEAU

DES ROIS

"Il n'y a pas plus de Grèce antique que de Grèce nouvelle; il y a seulement la Grècemonde conçu et créé pour l'éternité". Hemy Miller
(Le Colosse de MaroussiJ