76 pages
Français

Mots après maux

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Quelques mots à faire virevolter, un enfant à porter ou à contempler, la paix d’un dimanche, un instant pour s’arrêter et se retrouver seul à seul avec soi, un vent qui vous caresse, des larmes qui coulent enfin, la fin du désespoir alors que l’on n’y croyait plus… Elles sont là, pour Eleinad Yugel, les sources du bonheur… Pas dans ces joies de pacotille ou matérielles, mais dans celles qui se font pures, authentiques, souveraines, galvanisantes. Recueil qui ne nie rien des blessures que peut vous infliger l’existence, mais qui fait le choix de l’optimisme, "Mots après maux", distille ses textes chaleureux, doux et ensoleillés. Le dolorisme et les sentiments au noir? Très peu pour la poétesse. Ces instants qui éclairent le quotidien, ces riens si précieux qui vous donnent la force de vivre, ces trésors impalpables qui font toute la beauté d’être homme ou femme, voilà ce que guette et quête Eleinad Yugel à travers des textes poétiques qui sonnent comme autant de dons, et dont les saveurs d’abord salées laissent poindre peu à peu des notes sucrées et tendres.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 12
EAN13 9782748359060
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0038€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Mots après maux
Eleinad Yugel Mots après maux
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0115619.000.R.P.2010.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2010
Amoureuse des mots quand, divins, ils s’envolent Emue jusqu’à mon souffle par Eluard ou Verlaine J’écris ceux de mon cœur déversés en Fontaine Avec le plaisir fou des premiers jours d’école. Mots d’esprit, mots d’Amour, tous ensemble caracolent Et de leur fil qui danse je tricote la laine J’en fais des angoras, des cachemires, des lodens, Mon envie d’eux est folle, elle est ma seule boussole. Vivre de ce plaisir serait ma plus grande joie Mais encore faudrait-il pour vendre mes tricots Que quelqu’un d’autre y croit, et si possible, un Pro ! Je me dis que ma chance est peut-être par là, Du côté de chez vous, professionnels des mots Ce sonnet d’artisane vous donne le tempo.
9
Mots après maux Mal après mal, choc après choc Le corps encaisse, le cœur s’étiole Pris par la vie, battant breloque, S’interdisant toute parole Condamnés au rythme effréné du nouveau monde On accumule blessures secrètes et plaies profondes. Maux après maux, couche après couche Pas de sucré dans ce mille-feuilles ! Que de l’amer, bu à la louche Et de l’acide ; dégoûts en bouche ! Surtout n’en parler à personne et faire semblant Pour un dîner ou un week-end jouer l’insouciant ! Mot après mot, soin après soin Acceptant l’aide qui fait parler Le mal s’extirpe et le chemin Devient plus doux, moins escarpé. C’est en disant, pas en taisant, qu’on fait peau lisse Et qu’on s’acquitte des douleurs, des cicatrices. Mots après mots, marche après marche La route est longue sans défaillir Il faut assumer la démarche… Ne plus enfouir pour se guérir ! De phrase en phrase le cœur tressaille mais il se soigne Le corps le suit, réconcilié, il en témoigne ! Maux après mots, l’inverse est vrai… De dures paroles, on peut souffrir Lorsque par certains prononcées Elles assombrissent nos souvenirs Sortant de la bouche d’êtres chers, leur écho tonne Elles hantent nos nuits et nos jours comme un fantôme
10